La vie est belle et drôle à la fois – Clarisse Sabard

Sans titre.png

 

Éditeur : Charleston

Parution : Octobre

Genre : Littérature, romance

 

Résumé : Léna n’en revient pas. Comment sa mère, qui l’a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu’elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins… haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu’on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d’avancer…

 

Avis : Je suis toujours ravie de découvrir un nouveau roman de Clarisse Sabard : je suis sûre de passer un bon moment de lecture. Une fois n’est pas coutume, c’est avec un roman de Noël qu’elle a fait son retour en librairie en octobre, et j’étais très curieuse de voir ce qu’elle allait nous proposer.

Léna, loin d’être une grande fan de Noël accepte tout de même de venir passer les fêtes dans son village natal, suite à un message de sa mère. Mais à leur arrivée, elle et son frère ont la drôle de surprise de réaliser que celle qui les a réunis ne sera pas là, mais apparemment en train de réaliser son rêve ! Quitte à être coincée ici, Léna pourrais peut-être en profiter pour comprendre ce qui s’est passé il y a tant d’années et faire la paix avec Noël ?

Ce n’est pas une grande surprise puisque je n’ai jamais été déçue par un roman de Clarisse Sabard, alors autant vous le dire tout de suite, j’ai beaucoup aimé ce roman ! Ce que j’ai apprécié c’est qu’on retrouve bien la patte de Clarisse : elle ne nous sert pas une romance de Noël comme on peut en avoir vu fleurir dans les rayons des librairies ou sur les chaînes de télévision, il y a toujours un secret de famille en toile de fond et je trouve que ça rajoute un peu d’épaisseur au roman, il n’y a pas que le côté mielleux d’une relation amoureuse qui commence, il y a une véritable intrigue, des secrets, un peu de mystère, une révélation, qui fait que je n’ai pas vu le temps passer et que j’ai tourné les pages à toute vitesse.

Au-delà de l’intrigue, j’ai beaucoup aimé les personnages, Léna, son frère, leur grand-mère ou même leur oncle. Violette, que j’ai trouvé très attachante. Même si ça peut sembler cliché ou déjà vu, l’héroïne qui déteste Noël, qui retourne dans son village natal, qui tombe sur un vieil ami, personnellement ça ne m’a pas dérangé : c’est le type d’histoire que j’avais envie de lire à ce moment-là, et c’est toujours chouette quand c’est bien écrit.

Au final, vous l’aurez compris, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman qui certes, n’échappe pas à quelques clichés, mais nous embarque totalement. Un livre parfait pour la saison !

 

Un grand merci aux éditions Charleston pour la confiance et l’envoi !

 

libr

Cliquez ici pour découvrir la vie est belle et drôle à la fois !    

 

De la même autrice :

Publicités

La surprise de Noël – Debbie Macomber

9782368123386-475x500-1

 

Éditeur : Diva Romance

Parution : 13 novembre 2018

Genre : Romance

Traductrice : Marion Przetak

Titre original : Merry and Bright

 

Résumé : Noël, la neige, les illuminations, les chocolats chauds au coin du feu… une invitation à l’amour ? Pas pour Merry. En ce moment, c’est même le cadet de ses soucis. Entre une famille très (trop ?) présente, les préparations de cette fête qu’elle adore et un patron exigeant (autoritaire ?), elle n’a pas le temps de chercher l’âme sœur. Alors, quand sa mère et son frère lui créent un profil sur un site de rencontre, c’en est trop : elle entre dans une colère folle ! Mais bientôt, malgré elle, Merry se laisse prendre au jeu. Surtout quand elle fait la connaissance d’un charmant inconnu, un homme qui partage ses goûts et centres d’intérêt… Et si c’était lui, enfin, l’homme idéal ? Hélas, celui qui se présente au café où ils se sont donné rendez-vous est bien le dernier qu’elle aurait imaginé pour le rôle…

 

Avis : Deux ans avant « la Surprise de Noël », j’avais découvert « une seconde chance » de la même autrice, que j’avais beaucoup aimé. Ici l’histoire est plus réaliste puisqu’on ne trouve ni anges ni événements surnaturels, mais c’est tout aussi savoureux et agréable à lire !

Noël approche. Cette idée pourrait réjouir Merry : elle adore cette fête. Mais cette année, pas le temps de profiter des préparatifs et des illuminations, puisqu’elle enchaîne heures supplémentaires et stress au boulot. Son patron légèrement désagréable n’y est d’ailleurs pas pour rien ! Espérant l’aider à trouver l’amour, ses parents et son frère décident de l’inscrire sur un site de rencontre. D’abord réticente, la jeune femme fini par se prendre au jeu et commence même à s’attacher à un jeune homme, qu’elle accepte de rencontrer. Mais lorsque le jour du rendez-vous arrive, Merry a la désagréable surprise de tomber sur quelqu’un qu’elle est loin de porter dans son cœur…

Quel plaisir de commencer ce roman ! Une tasse de chocolat chaud, un plaid, une bougie, et c’était parti ! Le parfait moment cocooning dont j’avais besoin ! Il ne manquait plus qu’un peu de neige dehors et c’était parfait ! 😛 J’ai adoré me plonger dans l’ambiance de ce roman, les décorations de Noël, les illuminations, une histoire certes prévisible, certes cliché, mais tellement douce, tellement doudou ! Un peu comme les téléfilms de Noël qui ont envahis nos écrans de télévision ces dernières semaines : on sait pertinemment ce qui va se passer, mais c’est juste ça qu’on veut ! Et ça met tellement de baume au cœur de temps en temps !

J’ai beaucoup aimé Merry, jeune fille pétillante et prête à tout pour les siens. J’ai également beaucoup aimé sa famille, son frère en particulier. Un bel exemple de l’esprit de Noël, une famille soudée qui fait plaisir à voir. Debbie Macomber nous offre une romance bien dans l’air du temps, à l’ère des réseaux sociaux et autres sites de rencontres, et j’ai bien aimé ce côté. Qu’elle montre le masque que l’on peut porter, et surtout que chacun peut changer, qu’il ne faut pas toujours se fier aux apparences ou à la première impression que l’on peut avoir.

En bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un excellent moment avec cette romance à l’ambiance chaleureuse, certes pas forcément original, mais prenante, bien écrite, et pleine de tendresse.

 

Merci aux éditions Diva Romance pour la confiance et la découverte !

 

libr

Pour découvrir ce roman, c’est par ici !

 

De la même autrice :

Avez-vous lu les classiques de la littérature ? – Soledad Bravi & Pascale Frey

9782369812296-475x500-1.jpg

 

Éditeur : Rue de Sèvres

Parution : 7 novembre 2018

Genre : BD

 

Résumé : Vous n’avez pas encore lu Gatsby le Magnifique ? Vous avez oublié comment se termine Au Bonheur des Dames et ne savez plus de combien de volumes se compose À la recherche du temps perdu ?…Pas de panique, ce recueil est fait pour vous ! Pascale Frey et Soledad Bravi résument en quelques pages de bulles malicieuses vingt grands classiques de la littérature.

 

Avis : Si vous ne le savez pas encore, sachez une chose : j’a-dore les classiques de la littérature. Ils ont bercé mon adolescence et ma scolarité, m’ont fait aimer les mots, les livres, m’ont emportée à travers le temps par des histoires qui révoltent, font réfléchir, rire, pleurer. Bref, quand j’ai vu que ce titre allait sortir, j’étais très curieuse de le découvrir, d’autant plus que je ne suis jamais déçue quand je vois le nom de Soledad Bravi sur une couverture, et que j’aime également beaucoup le travail de Pascale Frey, créatrice du site onlalu.

Ce livre nous propose donc 20 résumés de livres en images – généralement au nombre de 16 sauf pour les Misérables et Autant en emporte le vent, beaucoup trop denses pour être résumés en si peu d’images ! -, précédés d’une petite remise en contexte présentant l’époque, l’auteur, ainsi que de petites anecdotes. J’ai beaucoup aimé redécouvrir certains textes, et pour ceux que je n’ai jamais lu (comme Proust ou Chéri de Colette) je sais enfin un peu plus en détail de quoi il est question ! Le tout est ponctué des touches d’humour de Soledad Bravi, rendant certaines images vraiment irrésistibles (et pourrait peut-être rendre certains classiques plus attrayants aux yeux des plus réfractaires).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au final, j’ai beaucoup aimé ce livre, que j’ai trouvé super bien fait. Il m’a donné envie de relire certains de ces classiques, et de découvrir ceux que je ne connais pas encore. Un cadeau parfait pour tous les amoureux de la littérature classique, mais aussi pour les curieux ou ceux qui souhaiteraient faire illusion en parlant de livres qu’ils n’ont pas lu ! 😛

 

Un grand merci aux éditions Rue de Sèvres pour la confiance et l’envoi !

 

libr

Pour vous procurer ce livre, c’est par ici !

Ensemble à minuit – Jennifer Castle

9782092581759 (1).jpg

 

Éditeur : Casterman

Parution : 7 novembre 2018

Genre : Young Adult

 

Résumé : Ne vous demandez pas ce que le monde peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour qu’il soit plus beau.

 

Avis : Je suis toujours ravie de découvrir un roman publié chez Casterman, c’est quasi toujours l’assurance de passer un bon moment ! Et puis, honnêtement, regardez-moi cette magnifique couverture !

Ce roman se passe juste après Noël, à quelques jours près j’aurai pu suivre l’histoire au jour le jour, en même temps que nos personnages 😛 Kendall, revenue de quelques mois passés en Europe, choisi de suivre son frère à New York pour la fin d’année. L’occasion pour elle de revoir ce garçon qui lui plaît tant et de remettre à plus tard la décision qu’elle doit prendre. Mais New York, ville qui ne dort jamais, ville qui fait rêver, peut aussi se révéler être le théâtre d’accidents …

Je ne sais pas vous, mais avec un résumé si énigmatique, je ne savais pas trop à quoi m’en tenir. Et pourtant, j’étais bien intriguée ! Au final, c’est très clair et ça renferme bien l’esprit de ce roman qui prêche de belles valeurs : l’entraide, la bienveillance, la solidarité. Après avoir été témoin d’un accident, Kendall et Max se voient lancer un défi par une serveuse qu’ils croisent : réaliser toute une série de bonnes actions désintéressées. Combien de fois dans notre vie avons-nous l’occasion de faire une petite chose pour aider notre prochain ? Renseigner un inconnu, aider un SDF, secourir quelqu’un qui se fait agresser, ou même tout un tas de petites actions en apparence anodines mais qui peuvent signifier beaucoup pour ceux qui les reçoivent.

Ce défi va être l’occasion pour Kendall et Max de se rapprocher, d’apprendre à vraiment se connaître, et tisser une relation. J’ai beaucoup aimé leur duo (même si on devine un peu ce qui va se passer), les voir essayer, parfois douter, mais aller de l’avant malgré leurs problèmes. J’ai également beaucoup aimé le grand-père de Max. Ayant récemment perdu ma grand-mère, je n’ai pu qu’être touchée par certaines pensées de l’adolescent.

Tour à tour, on va avoir les points de vue de nos deux personnages principaux : j’aime beaucoup ce procédé qui permet de connaître les pensées et ressentis. Mais ce qui est chouette aussi ici, c’est qu’on va également avoir un petit chapitre sur les personnes qu’ils vont aider, et je dois dire que j’aurais parfois aimé en avoir plus (sur Luna, ou le couple venus passer quelques jours à New York par exemple).

Au final, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman réconfortant, qui se lit vite et qui nous fait réfléchir grâce aux belles valeurs qu’il véhicule.

 

Merci aux éditions Casterman pour la confiance et l’envoi !

 

libr

Pour découvrir ce roman, cliquez ici !

Demain, il fera beau – Rosie Eve

9782092578100.jpg

 

Éditeur : Saltimbanque

Parution : 11 octobre 2018

Genre : Album jeunesse

Résumé : La tempête arrive, le temps change.
Le soleil a fait fondre la banquise.
Il y a trop d’eau, beaucoup trop… et pas assez de glace.

Dans un Arctique perturbé par le réchauffement climatique, découvrez l’épique voyage d’un ourson polaire, courageux et plein d’espoir.

 

Avis : Il y a quelques jours je vous présentais un joli coffret regroupant les Aventures de Victor Catastrophe, paru chez Saltimbanque, une nouvelle maison d’édition. Cette fois, c’est d’un bel album au message important que je vais vous parler !

Oh oui, quel bel album que celui-là ! A travers les yeux d’un ourson polaire, grâce aux conseils de sa maman et à ses propres découvertes, Rosie Eve nous parle des changements climatiques. Le texte est court, percutant et engagé, mais également très poétique – tout comme les illustrations que je trouve vraiment magnifiques et pleines de sens. L’histoire est captivante, bouleversante, on ne peut s’empêcher d’être touché par ce que vit ce petit ourson et de réfléchir à ce qui se passe ou pourrait se passer.

J’ai été plutôt surprise par la mise en page : je pensais avoir affaire à un simple album, hors certaines pages tiennent plus de la bande dessinée. Une originalité que j’ai bien appréciée et qui retient l’attention.

A la fin, une double page, plus documentaire, donne quelques infos sur l’Arctique : les origines du mot, les animaux qu’on y trouve, ou la population, mais aussi quelques petites anecdotes. En somme, un livre très complet !

Un album donc qui interpelle et souligne bien l’impact du réchauffement climatique sur la banquise, sur les animaux, mais aussi sur les humains et leur habitations. A partir de 6 ans.

 

Un grand merci aux éditions Saltimbanque pour la confiance et la découverte !

 

libr

Pour découvrir ce bel album, c’est par ici !

Snow – Danielle Paige

9782378011420-475x500-1.jpg

Éditeur : Milan

Parution : 7 novembre 2018

Genre : Young Adult

Traductrice : Emmanuelle Pingault

Titre original : Stealing Snow

 

 

Résumé : Je m’appelle Snow.
J’ai 17 ans, et je suis internée dans un hôpital psychiatrique depuis 11 ans.
Je suis amoureuse de Bale.
J’ai des colères… glaçantes, littéralement glaçantes.

Un fou vous dira toujours qu’il n’est pas fou, mais je vous promets que je ne délire pas. En voici la preuve…

 

Avis : Au moment de commencer ma lecture, je dois dire que j’appréhendais un peu vu le nombre de critiques mitigées voire carrément négatives que j’avais pu lire. Alors, est-ce que ça l’a fait pour moi ou pas du tout ? Je vous dis tout !

Snow a 17 ans. Elle a grandi dans un hôpital psychiatrique, depuis un petit incident quand elle avait 6 ans. Gavée de cachets pour contrôler sa colère, elle attend jour après jour de pouvoir revoir Bale, le garçon qu’elle aime. Mais un jour, elle découvre qu’elle est l’héroïne d’une dangereuse prophétie …

Bon, bon, bon. Je dois dire qu’après les avis que j’avais pu lire, ou la note plutôt basse du roman sur livraddict, je m’attendais à quelque chose de vraiment mauvais. Du coup, c’est peut-être parce que je m’attendais au pire, mais je n’ai pas trouvé le tout si catastrophique – ce qui ne veut pas dire que j’ai adoré non plus, malheureusement.

L’histoire est comme souvent clichée, une jeune fille qui découvre qu’elle est l’élue et qu’elle seule peut sauver tout un peuple dont elle n’avait jusqu’alors pas entendu parler. Je n’ai rien contre l’intrigue, qui me semblait même prometteuse. L’idée de base, l’univers, dans l’ensemble, en regardant les choses d’un point de vue neutre, sont plutôt pas mal. Pour moi, le souci vient de la façon dont les événements sont traités : tout va beaucoup trop vite et manque d’approfondissement, on se retrouve vite perdu, on manque d’explications.

Mais aussi – et c’est peut-être pire – les personnages. Je n’ai réussi à m’attacher à aucun d’eux. D’habitude si l’héroïne est agaçante, l’un des autres personnages sauve le jeu, ici, pas du tout. Même si, effectivement, c’est Snow qui remporte la palme du personnage le plus relou. Je n’ai pas compris la plupart de ses réactions, elle m’a agacée la plupart du temps, et alors, moi qui n’aime pas les triangles amoureux, j’aime encore moins les…carrés. Pour quelqu’un qui se lance à la recherche de son amour, elle craque un peu trop facilement dès qu’un garçon s’approche à moins d’un kilomètre d’elle !

Il y a quelques rebondissements intéressants, mais menés de telle façon qu’on arrive à peine à être surpris. Et puis l’écriture … c’est quelque chose d’assez important pour moi, et je l’ai trouvé ici assez lourde,vraiment ni fluide ni naturelle, ce qui n’a pas aidé (après est-ce que c’est un problème de traduction ou déjà présent à l’origine …).

En bref, malgré une magnifique couverture et une idée de base plutôt intéressante, l’intrigue manque cruellement d’approfondissement et les personnages de crédibilité. Une petite déception pour moi donc, chose assez rare avec les éditions Milan !

 

Je remercie tout de même les éditions Milan et Pageturners pour la confiance et l’envoi !

 

libr

Pour les curieux, vous pouvez découvrir ce titre ici !

Une affaire de Kate O’Hare et Nicolas Fox, tome 2 : Poursuite au bout du monde – Janet Evanovich & Lee Goldberg

Poursuite_au_bout_du_monde_Fox_et_OHare_2_c1.jpg

 

Éditeur : Charleston

Parution : Août 2018

Genre : Policier

Traductrice : Elisabeth Luc

Titre original : The Chase

 

Résumé : Quand la très brillante agent du FBI Kate O’Hare a appris qu’elle allait faire équipe avec Nicolas Fox, voleur de renommée internationale et arnaqueur professionnel, elle a failli s’étouffer d’indignation. Mais elle doit bien se rendre à l’évidence : l’ingéniosité de cet escroc hors du commun ne sera pas de trop pour traquer les plus grands criminels de la planète… Leur prochaine cible ? Carter Grove. L’ancien bras droit du Président a volé un rare artefact chinois du Smithsonian, un crime susceptible d’anéantir les relations diplomatiques entre Chine et États-Unis. Avec le soutien d’une équipe haute en couleur, Nick et Kate vont œuvrer dans l’ombre…

De Washington à Shanghai en passant par les Highlands et Montréal, un nouveau tome, haletant et hilarant, de la série best-seller Fox et O’Hare !

 

Avis : Pendant mon année de lectrice Charleston, en 2016, j’ai eu la chance de découvrir la première aventure de Kate et Nicolas dans le Casse, que j’avais beaucoup aimé, notamment grâce aux personnages et à l’humour.

Il aura donc fallu attendre deux ans pour retrouver ce duo unique et atypique : Kate, agent du FBI est obligée de faire équipe avec Fox, un voleur extrêmement talentueux faisant partie des 10 criminels les plus recherchés – notamment par elle avant d’en arriver là ! Ici, il est question de retrouver un vase précieux qui pourrait bel et bien mettre à mal les relations entre la Chine et les Etats-Unis si jamais ils échouaient. Mais cette mission va mettre à jour d’autres secrets auxquels notre duo de choc ne pourra pas résister …

Alala, quel bonheur de retrouver Kate et Fox ! J’ai mis quelques pages à me remettre en tête le tome précédent, mais en réalité, si vous ne l’avez pas lu, ce n’est pas très grave ! L’histoire commence ici sur les chapeaux de roue : j’adore, on sait dès le début qu’on ne va pas s’ennuyer. Et en effet, c’est bien le cas : pas de temps morts. D’une mission en naît une autre, et nos personnages sautent à pieds joints dedans, quitte à risquer leur vie. Rebondissements, tension, quelques surprises, tout ça saupoudré de répliques savoureuses et d’une bonne dose d’humour, que demander de plus ?!

J’adore nos deux personnages principaux, mais également l’équipe dont ils s’entourent, qu’il s’agisse de Willie ou Joe, ou encore de Jake, le père de Kate qui m’a beaucoup amusée avec son attirail, toujours prêt à faire face à n’importe quelle éventualité. Kate et Nick illustrent par excellence l’expression selon laquelle les contraires s’attirent (même s’ils résistent) et nous offre des scènes bien drôles.

En bref, vous l’aurez compris, ce roman a été un très chouette moment de lecture, sans prise de tête ! Si vous ne le connaissez pas encore, je vous invite à rencontrer ce duo !

 

Un grand merci aux éditions Charleston pour la confiance et l’envoi !

 

libr

Pour découvrir ce titre, cliquez ici !

 

Des mêmes auteurs :

Les aventures de Victor Catastrophe – Virginy L. Sam & Maurèen Poignonec

9782378011420-475x500-1.jpg

 

Éditeur : Saltimbanque

Parution : 18 octobre 2018

Genre : Premiers romans

 

Avis : Quand on m’a présenté ce petit coffret, j’étais très curieuse de le découvrir. Pour ses 7 petits titres qui me semblaient très sympas, pour Virginy L. Sam que j’ai déjà eu la chance de croiser sur différents titres, mais surtout pour les illustrations de Maurèen Poignonec que j’aime(nt) énormément. D’ailleurs, si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite à regarder un peu ce qu’elle fait, ou à découvrir son compte instagram où elle montre régulièrement de petits dessins (et avec beaucoup d’humour en prime !).

Ici, il s’agit donc d’un joli petit coffret regroupant 7 aventures de Victor Catastrophe, ce petit garçon haut comme 3 pommes / 3 oeufs / 3 truffes au chocolat (et teeeeellement choupi !) : Vive la piscine !, Vive l’anniversaire de la maîtresse !, Vive l’automne !, Vive Noël !, Vive les crêpes !, Vive la géographie !, Vive la kermesse. 7 histoires qui rythment la vie de ce petit garçon et sa classe tout au long de l’année.

  • Vive la piscine : On découvre ici Victor et ses camarades de classe, ainsi que leur super maîtresse. Tout petit, Victor est devenu la mascotte de la classe. Aujourd’hui, c’est sortie piscine, et ce dernier a une chouette idée pour amuser tout le monde. Puis, alors que certains s’inquiètent (Victor saura-t-il nager avec de si petits bras ?!), il enfile son brassard, qui lui fera une chouette bouée (j’adore !). Enfin, vient le moment de plonger, et là, c’est la cata …
  • Vive l’anniversaire de la maîtresse : Aujourd’hui, c’est un jour très spécial puisque c’est l’anniversaire de la maîtresse ! Et comme les enfants savent qu’elle adore le rouge, ils décident de tous lui offrir un cadeau en rapport avec cette couleur. Mais ça ne suffit pas, il lui faut un repas sur mesure ! Heureusement, ses camarades peuvent compter sur Victor pour avoir une idée … qui risque de tourner à la catastrophe !
  • Vive l’automne : Aujourd’hui, ça y est, l’automne est là ! Et qui dit automne dit … sortie en forêt ! Et oui, c’est le moment idéal pour commencer un joli herbier. Victor lui n’a pas envie de ramasser des feuilles comme tout le monde, mais préfère choisir des choses rares. Rares comme une gourmande petite chenille ?
  • Vive Noël : En voilà une chouette histoire de saison ! Cette année, c’est au tour de la classe de Victor de décorer le sapin. Et comme de bien entendu, Victor va avoir une petite idée pour amuser ses camarades. Alors, à votre avis, tournera-t-elle à la catastrophe ?
  • Vive les crêpes : Aujourd’hui, la maîtresse a prévu une chouette activité : faire des crêpes ! rien de tel pour faire plaisir à tous les enfants (à part Théophile qui râle toujours !). Mais pas facile pour Victor de porter un œuf (bah oui, c’est presque aussi grand que lui !) ou même de retourner sa crêpe … mais au moins, c’est une journée que les enfants et la maîtresse ne sont pas prêts d’oublier !
  • Vive la géographie : Le directeur a une super nouvelle aujourd’hui : trois élèves de chaque classe pourra aller au musée de la ville voir une exposition sur les continents. Pour les choisir, qu’une solution : faire un tirage au sort. En attendant, chacun ramène quelque chose en rapport avec les différents continents, une manière ludique d’en apprendre un peu plus. Et tiens, Victor a une chouette idée …
  • Vive la kermesse : Ca y est, le grand jour est arrivé, c’est la kermesse ! Chaque élève s’amuse et profite du beau temps. En parlant de beau temps, le soleil tape tellement fort que les bonnes truffes de Michel sont en train de fondre. Aller hop, Victor et ses copains vont chercher un parasol dans la réserve … une réserve bien encombrée !

J’ai beaucoup aimé ces petites histoires. A chaque fois, Victor va faire une petite bêtise qui permettra à ses camarades de découvrir quelque chose de nouveau, ou de (re)faire quelque chose, et du coup à la fin de chaque histoire la maîtresse ou ses amis le remercient. En fait, les débuts et fins de chaque livre sont les mêmes, créant une attente, une connivence avec le lecteur qui retrouve quelque chose qu’il connaît à chaque fois. Les histoires sont adorables, drôles, mais aussi courtes et accessibles aussi bien à de jeunes lecteurs qu’à ceux qui ne lisent pas encore – d’ailleurs on alterne entre texte « normal » et bulles de BD, ce qui devrait plaire aux enfants et donne une belle dynamique !

Les personnages sont tous attachants, même Théophile-le-râleur dont les répliques prêtent à sourire.

Enfin, les illustrations sont juste parfaites. J’adore ! Le trait de Maurèen Poignonec est vraiment superbe (en tout cas, moi, j’adore !). Les personnages, les scènes sont aussi mignonnes que pleines d’humour. Victor est vraiment craquant en cadeau surprise, quand il fait le poirier ou quand il va à la piscine.

Bref, vous l’aurez compris, ces petits romans sont parfaits ! Et puisque le tout est réuni dans un joli petit coffret, pourquoi ne pas craquer à l’approche des fêtes ? D’autant plus que le prix aussi est tout mignon : 19€90 !

 

Un grand merci aux éditions Saltimbanque pour la confiance et la découverte !

 

libr

Pour vous procurer ce coffret, c’est par ici !

 

De Virginy L. Sam :

 

De Maurèen Poignonec :

Nouveautés Kididoc – Nathan

Après les Kididoc spécial Noël que je vous ai présenté hier, voici trois nouveautés parues également au mois d’octobre, qui devraient également ravir les petits bouts !

 

 

9782092578100.jpg

 

Texte : Anne-Sophie Baumann

llustrations : Pierre Caillou

 

Avis : Ici, il s’agit d’un livre-jeu où l’objectif est simple : construire un chantier.  Au programme, préparer le terrain en regardant les plans, en enfilant la tenue de travail ou en délimitant le terrain. Conduire la pelle mécanique pour creuser les fondations, couler le sol et construire les étages, conduire la grue et installer le toit.

Vous l’aurez compris, avec ce chouette album animé, les petits curieux (dès 4 ans) vont pouvoir apprendre en s’amusant ! et oui, rien de tel que tourner un volant ou actionner les manettes ! Sans oublier une quantité de volets à soulever pour suivre les différentes étapes de la construction.

A la fin, 5 volets dévoileront les derniers secrets de l’immeuble et des engins du chantier.

En bref, un chouette album documentaire interactif qui devrait ravir les petits lecteurs ! A savoir que les habitacles des engins ont été simplifiés pour les enfants.

 

libr

Pour découvrir ce livre, c’est par ici !

 

 ~ ~ ~ 

 

9782092581759.jpg

 

Texte : Florian Kirchner

Illustrations : Rémi Saillard

 

Avis : Grâce à ce chouette livre animé, les petits curieux (dès 5 ans) vont tout savoir sur les animaux menacés et découvrir comment les protéger.

Qu’est-ce qui menace les animaux ? Comment des animaux gigantesques tels que les dinosaures ont pu disparaître ? D’ailleurs, quels sont les animaux qui ont déjà disparu ? Et lesquels faut-il sauver en priorité ?

Flaps à soulever, roue à tourner, pop-up, jeu, un album documentaire extrêmement bien fait !

 

libr

Pour découvrir ce titre, c’est par ici !

~ ~ ~ 

 

9782092579367.jpg

 

Texte : Sylvie Baussier

Illustrations : Didier Balicevic

 

Avis : Votre enfant est passionné de dinosaures ? Voici le livre qu’il lui faut ! Un magnifique album pop-up qui lui permettra de tout savoir sur les dinosaures grâces aux animations : des os à replacer sur un squelette, des pop-ups, des volets à soulever, une roue à tourner, des éléments à tirer, bref, vous l’aurez compris, de quoi bien s’amuser !

Le documentaire est construit sous forme de questions (plus de 70 !) qui rendent la lecture beaucoup plus dynamique et éveillent l’intérêt de l’enfant. A la fin, un petit quiz permettra de vérifier que le livre a bien été lu, tout en jouant !

En bref, vous l’aurez compris, encore un chouette titre paru dans la collection Kididoc, à découvrir dès 5 ans !

libr

Pour découvrir ce titre, c’est par ici !

 

Un grand merci aux éditions Nathan pour la confiance et l’envoi des ces titres !

 

Pour découvrir d’autres chroniques sur les titres de la collection Kididoc, c’est par ici !

Le Renard et le Lutin – Astrid Lindgren & Eva Eriksson

9782211238496

 

Éditeur : L’école des loisirs

Collection : Pastel

Parution : 7 novembre 2018

Genre : Album Jeunesse

 

Résumé : La nuit est claire et pleine d’étoiles, et Goupil le renard se faufile sans bruit jusqu’à la ferme où les enfants attendent Noël. Personne ne le voit venir sur la pointe des pattes, sauf le lutin de la ferme… Et les poules – qui doivent faire bien attention !

 

Avis : Hello tout le monde ! on se retrouve aujourd’hui avec un magnifique album que j’ai eu la chance de découvrir ces jours-ci. C’est d’abord la couverture qui m’a attirée : n’est-elle pas magnifique (en plus, certaines des étoiles brillent !) ? Moi qui, en plus, adore les renards, je ne pouvais pas résister, on est d’accord ! 🙂

Et justement, le renard a faim ! Le voilà donc qui sort de son terrier et qui s’approche sans bruit de la ferme. Miam miam, il croquerait bien une petite poule. A l’intérieur de la ferme, les enfants jouent autour du sapin. Personne ne fait attention à lui. Personne, vraiment ? Et ce petit lutin, là, qui surveille la ferme ? Pour ce dernier, hors de question que le renard mange une poule …

Cet album nous offre une belle histoire, ainsi qu’une belle leçon, en nous rappelant que Noël est un temps de partage, d’amitié, de solidarité. Le narrateur s’adresse directement au renard à plusieurs reprises, faisant ainsi participer le lecteur et créant une relation de proximité, promettant un beau moment de lecture.

J’ai beaucoup aimé les illustrations, douces, chaleureuses. Les couleurs de Noël, les décors enneigés qui donnent envie de marcher en pleine nuit et d’entendre la neige craquer sous nos pas.

En bref, une très belle découverte, que je vous recommande vivement à l’approche des fêtes ! 🙂 Et au passage, si le nom de Astrid Lindgren vous dit quelque chose, c’est normal, c’est la mère de Fifi Brindacier ! 🙂

 

Un grand merci aux éditions de l’école des loisirs pour la confiance et la découverte !