Le Mange-doudou – Julien Béziat

Editeur : L’école des loisirs

Collection : Pastel

Parution : 10 octobre 2013

Genre : Album Jeunesse

Avis : Vous le savez maintenant, j’aime beaucoup le travail de Julien Béziat et Berk, ce doudou à qui il arrive tant d’aventures rocambolesques. Mais je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir ce premier album. C’est enfin chose faite !

La dernière fois, un truc de dingue s’est produit pendant que notre petit narrateur était à l’école. C’est Berk, son doudou préféré qui le lui a raconté. Alors que tous les doudous étaient réunis, une drôle de bestiole est arrivée et… a commencé à manger les doudous ! A chaque doudou ingéré, le monstre prend l’apparence de celui qu’il vient de manger. Lapinot, Poulette, Cochonnet, Morse, tous ou presque y passent – et pourtant ce n’est pas faute de tenter de se cacher !

Alors qu’il se repose, les derniers doudous décident de prendre les choses en main. Mais Léon le lion demande à Berk de ne pas bouger, ce n’est qu’un vieux doudou sale après tout. Pourtant, bientôt il ne reste presque plus que ce dernier. Ni une ni deux, Berk plonge dans le gosier du monstre. Et là, il se passe un truc bizarre. Il faut dire que Berk, c’est ce vieux doudou qui sèche les larmes, le nez qui coule, il sent la bave et n’a jamais vu un lave-linge de sa vie. Autant dire que la réaction du vilain monstre ne traîne pas !

Comme toujours avec Julien Béziat, on a ici une histoire bourrée d’humour, malicieuse, et pleine de suspens puisqu’on se demande qui de la drôle de bestiole ou des doudous va l’emporter. De même, à chaque fois qu’il gobe un doudou, on se demande à quoi il va ressembler : amusement garanti ! Finalement, c’est un joli pied de nez, puisque c’est Berk, un doudou – que Léon n’hésite pas à rabaisser au rang de vieux mouchoir plein de bave – qui ne paye pas de mine, qui va finalement triompher grâce à son courage (et son délicat parfum de bave).

Les illustrations sont cette fois encore colorées, drôles, l’enfant s’amusera sûrement des détails et à chercher les doudous cachés.

En bref, voici donc un album réjouissant, plein de surprises et d’humour !

Du même auteur :

Blue en mission autour du monde – Sophie de Mullenheim & Julie Mercier

Editeur : Fleurus

Parution : 23 octobre 2020

Genre : Album Jeunesse

Avis : Cet album me fait de l’œil depuis sa sortie, notamment grâce à sa superbe couverture, alors je suis ravie d’avoir enfin pu le découvrir !

Blue est un flamant rose un peu particulier : il est bleu. Pour être à la hauteur de cette particularité, c’est lui qui est choisi pour continuer la collection de graines du monde. Un mission de la plus haute importance : si un jour l’une des espèces venait à disparaître, grâce aux graines collectées elle pourra être replantée.

Quelle merveille que cet album ! Ponctuée d’humour, c’est une aventure hors normes que l’on découvre, où l’on suit Blue à travers le monde, à la rencontre de la faune et de la flore des différents pays que traverse notre petit flamant rose. Grâce aux descriptions du texte, l’enfant pourra s’amuser à chercher les scènes, les graines et les différents animaux, comme un cherche et trouve caché dans l’histoire.

Mais cet album nous parle aussi de solidarité, d’entraide : à chaque étape, Blue pourra compter sur l’aide ou les précisions d’un animal pour le guider. Finalement, si sa mission est un succès, c’est grâce aux rencontres qui auront parsemé son chemin : une victoire collective, de quoi mettre du baume au cœur avec ce message optimiste !

Enfin, et point non négligeable, les illustrations sont magnifiques, fourmillant de détails. Un régal pour les yeux et de quoi passer de longues minutes à contempler chaque double page.

En bref, avec Blue, embarquez pour un fantastique et inoubliable voyage. Un album essentiel qui rappelle l’importance de protéger notre belle planète. Coup de cœur !

Jojo l’affreux – Dita Zipfel & Mateo Dineen

Editeur : Margot

Parution : 5 mai 2021

Genre : Album Jeunesse

Avis : Non mais regardez-moi cette bonne bouille d’affreux sur la couverture ! Mignon comme tout, non ? 😛 Obligé de craquer !

Jonas – alias Jojo l’affreux – a bien réfléchi : il part. Le voilà donc qui écrit une lettre au petit garçon qu’il essaie d’effrayer depuis des années en vain. Pourtant, il a tout tenté hein, promis, mais rien n’y a fait, il n’a même jamais esquissé le moindre frisson. Le pire, c’est qu’il descend d’une longue lignée d’effrayants monstres. Enfin, ce n’est pas grave, Jojo finira bien par trouver sa voie, même si elle est un peu différentes de ce qu’il avait prévu.

Je pense que dès la couverture vous aurez compris que dans cet album, l’humour est omniprésent. Entre sa petite tête qui donne plus envie de sourire que d’hurler, et le récit de ses vaines tentatives de frayeur, on se régale ! Et puis, avec un monstre plus attachant qu’effrayant, cet album sera parfait pour rassurer les enfants.

Les illustrations sont géniales, des détails plein de réalisme (avouez, on a envie de caresser Jojo, non ?) et de belles couleurs. Une jolie découverte.

Finalement, voici un album qui amusera à coup sûr les enfants, et qui sera parfait pour dédramatiser les petites frayeurs nocturnes.

Merci aux éditions Margot pour la confiance et l’envoi !

Pacetogrela – Anthony Naulleau

Editeur : Little Urban

Parution : 7 mai 2021

Genre : Album Jeunesse

Résumé : Il était une fois un gros ogre tout rouge descendu de sa montagne. Venu croquer les enfants tout crus comme des chouquettes ? D’une seule main, HOP, comme du pop-corn au cinéma ? N’importe quoi ! Pas cet ogre-là !

Avis : Dans cet album, notre petit narrateur tente de raconter une histoire d’ogre. Je dis, tente, parce qu’il est sans cesse interrompu par ses petits camarades, qui ont tous une théorie sur ce que cet ogre fait, ou va faire. Sauf que cet ogre-là, il ne croque pas les enfants, il ne les capture pas, et ne vole pas le trésor des villageois. Non, pas cet ogre-là !

Lui, il est gentil, généreux, altruiste, apprécié de tous. Et finalement, c’est sympa aussi un ogre comme ça, non ?

Anthony Naulleau nous propose ici un album qui fait du bien, très drôle et surprenant, où l’on se demande à chaque fois qu’on tourne la page ce que les enfants font inventer. Emporté par leur enthousiasme, on se prend au jeu, et on passe un excellent moment à voir l’histoire rebondir d’un enfant, d’une imagination à l’autre.

J’ai beaucoup aimé les illustrations, mignonnes, enfantines, expressives.

Voici un album réjouissant, plein de bienveillance, à découvrir dès 4 ans.

Merci aux éditions Little Urban pour la confiance et l’envoi !

Rustine, sorcière ordinaire – Delphine Perret & Roland Garrigue

Editeur : Albin Michel Jeunesse

Parution : 3 janvier 2018

Genre : Album jeunesse

Avis : Rustine, petite sorcière tout ce qu’il y a de plus traditionnelle, s’ennuie. Malgré son chat à trois têtes et son poisson rouge à barbe, il lui faut bien se rendre à l’évidence, elle ne s’amuse plus dans son quotidien routinier. Il lui faut de la nouveauté ! Alors quand elle tombe sur une petite annonce cherchant un correspondant, elle saisit sa chance. C’est ainsi qu’elle commence à échanger avec Simon, un petit garçon tout ce qu’il y a de plus traditionnel, et dont l’univers sans magie passionne la petite sorcière. A l’inverse, Simon lui est captivé par ce qu’il lit de la fillette. Alors quand la classe de Rustine décide de rendre visite à celle de Simon, la rencontre promet d’être explosive !

Bourré d’humour, cet album pétillant aide à remettre les choses en perspective : ce qui nous semble monotone peut sembler follement excitant pour quelqu’un d’autre. Cette histoire, c’est aussi un appel à la tolérance, à l’ouverture à l’autre, et le début d’une belle amitié.

Les illustrations de Roland Guarrigue sont colorées, drôles et fourmillent de détails, un vrai régal pour les yeux.

Elles, tome 1 : la nouvelle(s) – Aveline Stokart & Kid Toussaint

Editeur : Le Lombard

Parution : 26 mars 2021

Genre : Bande dessinée jeunesse

Résumé : Elle, c’est une fille un peu comme tout le monde mais pas tout à fait comme les autres. Jeune fille pétillante et équilibrée, c’est tout naturellement qu’elle est intégrée dans une joyeuse bande d’amis dès son arrivée au collège Mercury. Mais se doutent-ils qu’Elle n’est pas seule ? Elle serait même plutôt cinq… Cinq personnalités hautes en couleurs et pas toujours amicales. Qui est Elle, réellement ?

Avis : Je suis intriguée par cette BD depuis que les éditions du Lombard ont annoncé sa sortie, elle trône d’ailleurs dans ma PAL depuis quelques semaines. Il était donc plus que temps que je me plonge dans cette histoire, non ?

On y découvre Elle, nouvelle élève au collège Mercury. Pétillante, avenante, elle se fait rapidement une nouvelle bande d’amis, et partage avec eux de supers moments. Pourtant ces derniers commencent à s’inquiéter de ses subits changements d’humeur et de comportement, un peu comme si elle n’avait pas une, mais 5 personnalités…

Trêve de suspens, j’ai complètement adoré ce premier tome ! Addictif, mystérieux, il se lit à toute vitesse et on voudrait déjà avoir la suite sous la main. Evidemment, il s’agit ici d’un premier tome alors beaucoup de questions restent sans réponses, j’ai d’ailleurs le cerveau qui fume à imaginer tout et n’importe quoi 🤣🤯 Les personnages sont attachants, j’aime beaucoup la nouvelle bande d’amis d’Elle, sa dynamique et l’humour qui s’en dégage.

Enfin, les dessins sont juste MAGNIFIQUES, les couleurs sublimes, je ne me lasse pas de les admirer.

En bref, un premier tome réussi, à découvrir dès 9 ans.

Pom, la révolte des enfants sauvages (tome 1) – Caroline Solé & Barbara Brun

Editeur : Albin Michel Jeunesse

Parution : 31 mars 2021

Genre : Album Jeunesse

Avis : Au nord du fleuve Twain, Pom vit avec d’autres enfants sauvages au cœur de la forêt. Alors qu’une nouvelle élève arrive à l’école, les ondes émises par la tour Giga, située un peu plus loin, menacent une fois de plus leur village. A cause d’elles, les animaux fuient, la température augmente, les plantes meurent. Cette fois, c’est la fois de trop ! Pom et ses camarades décident d’agir, et proposent aux enfants de la tour de faire la grève du sommeil, jusqu’à ce que leurs parents acceptent d’éteindre ne serait-ce qu’une heure par jour leurs scroogs, sortes d’ordinateurs sur lesquels ils passent leurs journées. La révolte est en marche…

Cette histoire à la résonnance écologique fait tristement écho à notre réalité : un quotidien où l’on sur-consomme les écrans, au détriment de la planète, la nature, le réchauffement climatique ou tout simplement pour les enfants, des jeux en extérieur. A la place, Pom propose un retour aux choses simples, essentielles, réjouissantes : apprendre à construire une cabane pour les enfants, 1h d’histoires lues pour ceux qui lâchent leurs écrans.

Avec cet album, on parle donc d’écologie, de technologie, mais également d’amitié, d’acceptation, d’exil. Un premier tome réussi, et on a déjà hâte de découvrir de nouvelles aventures (prévues pour octobre 2021).

La grenouille (mon petit livre à rabats) – Anna Milbourne & Rossella Trionfetti

Editeur : Usborne

Parution : 12 mai 2021

Genre : Livre cartonné, bébé

Avis : Dans un format cartonné plutôt petit, cet album invite l’enfant à découvrir un peu mieux l’environnement des grenouilles.

Livre animé, à chaque double page une petite question pousse l’enfant à soulever le rabat pour découvrir ce qui se cache dessous. Tantôt la grenouille nage, tantôt elle mange, plonge, pond, mais on découvre également des libellules, des cannetons, un poisson, un héron, autant d’espèces qui évoluent à proximité de nos amphibiens.

Les illustrations sont jolies, colorées, encore un album de qualité pour Usborne.

En bref, ce petit album cartonné, ludique grâce aux rabats à soulever, devrait ravir les petits curieux !

Merci aux éditions Usborne pour la confiance et l’envoi !

Ne chatouille pas le crocodile ! Sinon il va grogner…

Editeur : Usborne

Collection : Je touche, j’écoute

Parution : 27 mai 2021

Genre : Livre sonore

Avis : Encore un livre sonore, me direz-vous ? Oui, mais pas n’importe lequel ! Avec cette chouette collection, les éditions Usborne invitent l’enfant à chatouiller l’animal (malgré la mise en garde de la couverture :-P)… à ses risques et périls.

A chaque double page, on a un nouvel animal, avec une surface à toucher et donc à chatouiller pour pouvoir entendre le cri. Le texte est simple et tient en une phrase, parfaitement suffisant pour l’âge auquel se destine ce livre. Les pages sont cartonnées, rondes, on y trouve des découpes, et surtout de jolies illustrations colorées qui attirent l’œil.

En bref, voici un livre ludique, tactile et sonore, joliment illustré, qui ravira les enfants.

Merci aux éditions Usborne pour la confiance et l’envoi !

Elle est où la vache ? – Mathis

Editeur : Seuil Jeunesse

Parution : 7 mai 2021

Genre : Bébé

Avis : Dans ce petit album tout carton, on s’interroge avec l’enfant sur où se trouve la vache. Dans le nid ? Réponse à la double page suivante : non, c’est l’oiseau que l’on trouve dans le nid ! Dans l’eau ? Bien sûr que non, c’est le poisson ! Le toit ? Mais non, c’est le chat ! Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un petit garçon se rappelle où l’on trouve la vache. Une fin drôle et surprenante que je ne vais pas vous gâcher, mais qui fera assurément sourire les enfants.

Au passage, cette petite histoire permet d’enrichir le vocabulaire des petits, mais aussi d’associer les animaux à leur habitat. Quant aux illustrations, elles sont colorées et acidulées, simples mais efficaces.

En bref, voici un petit album cartonné sympathique, parfait pour rassurer le petit avant d’aller au lit. Dès 1 an.

Merci aux éditions Seuil Jeunesse pour la confiance et l’envoi !