Insaisissable, T1, ne me touche pas – Tahereh Mafi

off

Éditeur : Michel Lafon

Année de parution : 2012

Genre : Jeunesse

Titre original : Shatter me

Traducteur : Jean-Noël Chatain

Résumé : « Ne me touche pas » je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerai qu’il me touche mais ne lui dirai jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles. »
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?
Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette.
Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable. 
Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

Avis : Depuis un moment, la couverture – que je trouve magnifique – me faisait de l’œil à la librairie, et j’ai fini par craquer.
J’ai beaucoup aimé ce premier volet de la saga, à tel point que j’ai eu du mal à aller me coucher sans l’avoir fini. J’avais envie de comprendre, d’en savoir plus, de voir comment ça se terminait.

Ici c’est donc l’histoire de Juliette, enfermée depuis 264 jours dans une sorte d’asile, avec pour toute compagnie un crayon et un calepin, son rêves de liberté, ses pensées, sa culpabilité. Sa vie bascule quand Adam débarque dans sa cellule, ce même Adam qu’elle a connu plus jeune, le seul qui ne la rejetait pas. Mais il ne semble pas la reconnaître et est même franchement désagréable au début. Pourtant petit à petit elle se laisse approcher – mais non toucher : elle sait tout le mal qu’elle peut causer par un simple contact. Mais ce qu’elle voit comme une malédiction, est perçu comme un don par la personne responsable de sa présence ici, comme elle s’en rendra compte plus tard.
De rebondissement en révélation, Juliette apprend à découvrir qui elle est, tiraillée par ce qu’elle a connu et ce qu’on lui laisse entrevoir. Parce que oui, elle crevait de solitude avant tout ça, elle est détruite, par ce qu’on a fait d’elle, ce qu’on a dit d’elle, ses parents qui l’ont abandonnée, cette confiance qu’elle n’a plus.
Le personnage du « méchant », Warner, est extrêmement bien travaillé, intéressant, et c’est une des rares fois où ce type de personnage m’intrigue vraiment. J’ai hâte de lire le hors série sur lui, du coup !

En bref, le style est entraînant, original, des phrases sont barrées, les sentiments merveilleusement décrits, les personnages intéressants, on a l’impression que l’auteur écrit avec ses tripes, de voir ce qu’elle veut nous faire voir, c’est beau et j’en redemande !

Publicités

18 réflexions sur “Insaisissable, T1, ne me touche pas – Tahereh Mafi

  1. J’ai adoré ce premier tome qui reste de loin me préféré de la trilogie bien que le troisième est absolument magique aussi ! Je suis d’accord, le style transporte à merveille et reflète bien le caractère de Juliette ! Il faut que tu lises les deux tomes suivants qui closent la trilogie, ils sont tout autant géniaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s