Traqué, tome 1 – Andrew Fukuda

oeuvre

Éditeur : Michel Lafon

Année de parution : 2013

Genre : Jeunesse

Traducteur : Benjamin Kuntzer

Résumé :  » À dire vrai, je ne pense pas qu’il reste un seul d’entre nous. À part moi. Voilà ce qui arrive quand on est un mets délicat. Une drogue dure. L’espèce s’éteint.  »
Gene est l’un des derniers humains sur Terre. Le seul moyen de survie pour cet adolescent : se faire passer pour l’un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu’il est un humain, un  » homiféré « . Cela fait dix-sept ans qu’il vit secrètement parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable identité. Malgré tout, Gene est parvenu à se fondre parmi ces  » autres  » et à créer un semblant de vie normale. Mais sa routine est bouleversée, et sa sécurité, menacée, le jour où il est sélectionné pour participer au grand jeu : la Traque. Toutes les décennies, le gouvernement organise une immense chasse où seule une poignée de privilégiés peuvent pister, abattre et dévorer les rares humains survivants gardés en captivité pour l’événement. Formé à l’Institut pour traquer ses semblables, Gene est sur le qui-vive. Car désormais, sa vie s’organise en meute avec les chasseurs, et le moindre faux pas pourrait trahir sa condition et lui être fatal. Parviendra-t-il à maintenir l’illusion, alors que les soupçons sur sa vraie nature s’alourdissent ? Gene a la rage de vivre… mais vaut-elle le prix de son humanité ?

Avis : Ce qui m’a d’abord attirée, comme souvent, c’est la couverture. Je l’ai trouvée intrigante, voire angoissante, en tout cas très réussie et c’est sûr qu’elle donne envie d’en savoir plus, surtoout avec le « cessez d’être la proie, devenez le chasseur » !
Maintenant, l’histoire en elle-même. Si sur certains points, l’histoire m’a semblé originale et intéressante, il reste quand même quelques lacunes qui m’ont pas mal dérangées. J’ai aimé l’idée à la « je suis une légende », le dernier survivant qui fait tout pour survivre. L’auteur arrive à créer son univers, soigne ses descriptions, ses personnages (Gene par exemple est attachant, ses émotions, ses explications, ses doutes renforcent encore son côté humain). Mais à côté de ça, j’ai trouvé certaines choses ridicules, voire peu crédibles : du côté des « autres », se gratter la main pour rire (en imaginant une bande de gens se gratter la main oui, moi ça me fait rire pour le coup), et surtout du côté de Gene, je trouve qu’il s’en sort bien facilement : déjà il arrive à faire preuve de beaucoup de contrôle pour calquer son attitude sur celle des autres (à la limite, d’accord), mais que l’eau simple suffise à masquer son odeur, ou que jamais aucun poil ne le trahisse, il a quand même beaucoup de chance. Mais bon, soit !
Mis à part ces quelques détails, j’ai trouvé l’histoire bien menée, originale pleine de suspens, et même si je m’attendais à pas mal de choses, ça reste quand même une lecture agréable bien que pas inoubliable. D’ailleurs, je voulais lire la suite pour quand même savoir ce qui arrive à Gene et aux autres, mais je n’en ai toujours pas eu l’occasion (j’ai lu le tome 1 en mai) et ça ne me dérange pas plus que ça, donc on verra bien quand j’en aurais l’occasion.

Publicités

2 réflexions sur “Traqué, tome 1 – Andrew Fukuda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s