King’s game tome 1 – Nobuaki Kanazawa

king

Éditeur : Lumen

Année de parution : 2014

Genre : Jeunesse

Traducteur : Yohan Leclerc

Résumé : 1 classe, 32 élèves, 24 heures pour obéir. Une seule sanction : la mort. Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange SMS qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un « King’s Game ». Jour après jour les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence : ils ont 24 heures pour s’exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort.
Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper; la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ?

Avis : J’attendais ce roman avec impatience, je n’avais pas lu le manga mais l’histoire me semblait prometteuse. Au final, mon avis est un peu mitigé. Je m’explique !
J’ai été assez déçue par les défis proposés : puériles, parfois pervers (obliger des élèves à coucher ensemble), ils n’ont aucun intérêt. Le concept me paraissait génial, et au final, ça a un peu caché ma lecture. De même que les comportements des personnages ne sont pas toujours réalistes ou explicités, et je n’ai pas réussi à m’attacher. De plus j’ai été un peu déçue également par le manque d’explications à la fin. Si j’étais emballée en choisissant ce livre dans ma PAL, j’étais finalement pressée de le terminer, et pas forcément pour les bonnes raisons. Enfin, je n’ai pas vraiment accroché au style d’écriture et j’ai parfois eu du mal avec certains passages.
A côté de ça, le côté thriller est plutôt pas mal, la traque, l’enquête. Le rythme est quand même haletant, prenant et c’est vrai qu’on a envie de savoir, de comprendre. L’ambiance est angoissante,  Je n’aurais pas cru à ce genre de révélation, j’aurais sûrement préféré autre chose, ou du moins plus d’explication. Je sais qu’un autre tome est prévu, je le lirais peut-être, mais ça ne sera pas une priorité.
Pour conclure : le résumé me tentait pas mal, mais au final c’est un roman qui choisi trop souvent la facilité. J’ai été déçue de ma lecture, surtout après en avoir peut-être trop attendu.

Publicités

4 réflexions sur “King’s game tome 1 – Nobuaki Kanazawa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s