Les larmes rouges, tome 1 : Réminiscences – Georgia Caldera

off

Éditeur : J’ai Lu

Année de parution : 2013

Genre : Fantasy

Résumé : « Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

Avis : Ça fait un moment que j’ai lu ce premier tome, et que j’appréhende de faire cette chronique. J’ai peur de ne pas réussir à décrire ce que j’ai ressenti à cette lecture, peur de pas rendre justice à ce merveilleux roman. Parce que oui, je pourrais écrire en grand, en large, en travers de cet article, « attention coup de cœur » que le mot serait encore faible.
Pour certains livres, on peut parler de rencontre. Ce n’est pas un livre dont j’ai lu un résumé sur internet ou un magazine. Personne ne m’en avais parlé, ne me l’avais conseillé. Je me baladais dans les rayons, et un peu par hasard ma main s’est arrêté dessus. La couverture m’a tout de suite séduite. Je savais déjà que j’allais l’acheter, le lire, avant même de savoir de quoi il pouvait bien parler. J’ai à peine lu le résumé (mystérieux et intriguant à souhait) que je me dirigeais déjà vers la caisse. Et, une fois le livre commencé, impossible de le lâcher. J’ai vécu avec pendant quelques jours, à peine levé le matin je m’y replongeais, à peine rentré du boulot j’y retournais. Ça m’étonne même de ne pas en avoir rêvé la nuit !

Je ne vais pas trop en dire sur l’intrigue même. Je dirais juste cela :
Georgia Caldera a un talent fou. Ses personnages sont complexes, riches, intéressants, attachants même si pas toujours faciles. Rien n’est ni tout noir ni tout blanc. L’histoire est sombre, passionnante, envoûtante. Ça change de toutes les séries plus ados qui sortent en ce moment. Je pensais avoir fait le tour des histoires de vampires, j’avais tort. Même quand il ne se passe pas grand chose, je ne soupirais pas, je n’avais pas hâte d’avancer, bien au contraire : j’aurais voulu que ça ne s’arrête jamais. Et surtout, gros point pour l’auteure : son style, son écriture. Elle écrit bien, tout simplement. Elle arrive à faire passer toutes sortes d’émotions, c’est juste génial ce talent qu’elle a pour décrire, faire ressentir les choses.

Ce roman/cette série est vraiment une pure merveille. Si vous ne l’avez pas lu encore, courrez l’acheter !

Depuis un moment, quand on me demandait de dire mon auteur préféré, j’avais du mal à sortir un nom. Soyez sûrs que maintenant je n’aurai plus besoin de réfléchir.

Publicités

7 réflexions sur “Les larmes rouges, tome 1 : Réminiscences – Georgia Caldera

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s