Il – Derek Van Arman

il

Éditeur : Pocket

Année de parution : 2014

Genre : Thriller

Traducteur : Johan-Frédérik Hel Guedj

Résumé : « La plupart des tueurs en série n’ont rien à voir avec les mythes qu’ils ont engendrés. Ils ne vivent pas isolés, au milieu des bois ou au fin fond d’un asile. Ce sont vos propres voisins. Comme Bundy, Statler, Gacey, Williams, Merrin et des centaines d’autres sur cette liste, ce sont des individus que vous croisez aux réunions de parents d’élèves ou aux matchs de base-ball de Little League, ils prennent le bus avec vous, leurs enfants jouent avec les vôtres, et ils récitent peut-être même le Notre Père avec vous, lors de vos réunions de famille.» Ainsi parle Jack Scott, directeur de l’agence fédérale en charge des crimes violents et spécialiste des serial killers. Lorsqu’une mère et ses deux filles sont sauvagement assassinées dans une mise en scène macabre, c’est le début d’une chasse à l’homme impitoyable. Jack, qui pensait avoir tout enduré, devra affronter son passé pour mettre la main sur un tueur atypique, aussi pervers que machiavélique.
Roman choral, baroque, d’une ampleur peu commune, Il marque d’une pierre noire l’histoire du roman de serial killer. Cette descente vers le mal, angoissante et crépusculaire, au suspense implacable, outrepasse toutes les limites du genre, et nous donne un aperçu d’un réalisme rare sur les méthodes d’investigation de la police américaine. À tel point que l’auteur a été mis en examen par le FBI afin qu’il livre les sources lui ayant permis d’être aussi proche de la réalité. Problèmes judiciaires qui expliquent pourquoi ce livre, paru aux Etats-Unis en 1992 et immédiatement devenu culte, est resté inédit en France jusqu’à ce jour.

Avis : Depuis un petit moment, j’étais intriguée par ce roman. Cherchant une lecture pour les vacances, je me suis dit que j’aurais de quoi faire (957 pages en poche, quand même), et je me suis lancée. Quand j’ai vu que ce livre avait été écrit il y a plus de 20 ans, j’ai quand même hésité par peur d’être perdue ou déçue, et finalement, si je ne l’avais pas su, je ne l’aurais pas forcément soupçonné.
Certains passages sont assez fastidieux et longs, mais dans l’ensemble, c’est un très bon roman. On est vite happé par l’histoire, par tous ces personnages, ces psychopathes, cette envie d’en savoir plus et de savoir comment tout cela va se terminer. L’histoire se déroule sur à peine quelques jours, tout y est intense, fort, noir, angoissant. Parfaitement maîtrisé. Le suspens est souvent à la limite du soutenable.
Même s’il ne révolutionne pas le genre (pas en 2014 en tout cas), si vous avez l’occasion de le lire, n’hésitez pas ! Bon, par contre, j’ai l’impression que l’auteur n’avait pas envie de se fouler pour trouver un titre ! 😛

Publicités

Une réflexion sur “Il – Derek Van Arman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s