Entre mes mains le bonheur se faufile – Agnès Martin-Lugand

bonheur

Éditeur : Michel Lafon

Année de parution : 2014

Genre : Littérature française


Résumé : 
Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée.
Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…
Portrait d’une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.

Avis : Quand commence le roman, Iris étouffe dans sa vie, entre un métier qui l’ennuie, un mari qui la délaisse, des parents qui la fatiguent. Et, quand elle apprend que ses derniers lui ont menti, qu’elle aurait pu finalement réaliser son rêve, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle sort de sa léthargie, et elle décide de tenter sa chance.
Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard, la couverture me plaisait, je l’ai commencé par curiosité uniquement, et finalement j’ai été obligée de l’emporter avec moi tant j’étais embarquée dans l’histoire. Le roman se lit très vite, on est emportés à la suite d’Iris dans sa nouvelle vie, dans ses rencontres, dans ses choix, à la poursuite de son rêve d’enfant. C’est une histoire touchante, profondément réaliste et qui nous pousse à réfléchir sur notre propre vie. Les personnages sont attachants, le côté psychologique est vraiment bien travaillé, et surtout, le style de l’auteure est vraiment très agréable à lire.
En définitive, j’ai trouvé ce roman original, réaliste, touchant, avec une fin surprenante. Un livre fort, positif, où l’héroïne ne renonce pas/plus, où elle nous montre que tout est toujours possible, à condition de s’en donner les moyens. Un livre à découvrir, une auteure à suivre !

Publicités

Une réflexion sur “Entre mes mains le bonheur se faufile – Agnès Martin-Lugand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s