Evil eater – Issei Eifuku

charlie

Éditeur : Ki-oon

Année de parution : 2014

Genre : Manga, Seinen

Résumé : Dans un Tokyo futuriste, les dernières découvertes scientifiques permettent de ramener les morts à la vie. Le hic ? Pour chaque personne qui revient, une autre doit être sacrifiée. Les autorités ont donc décidé de réserver cette avancée technologique au système judiciaire : désormais, on peut condamner les meurtriers à mort pour ressusciter leurs victimes. Mais les revenants, les Returners, comme on les appelle, sont souvent contaminés par un ‘bug’, une anomalie psychologique qui exacerbe les sentiments négatifs. Jalousie, haine, colère, désir de vengeance font parfois d’eux des bombes à retardement plus dangereuses encore pour la société que les criminels envoyés à l’échafaud… Pour désamorcer ces situations potentiellement catastrophiques, le gouvernement utilise des fonctionnaires d’un genre nouveau, les Sorceristes, capables de plonger dans la conscience des malades et de déraciner le mal qui les ronge. Les agents Nagumo et Amagi sont de ceux-là. Et ils n’ignorent pas que le subconscient de leurs cibles peut aussi devenir un piège mortel.

Avis : Voici une série bien sympathique ! Le résumé me semblait bien alléchant, il n’en fallait pas plus pour me convaincre d’essayer (d’autant plus qu’il n’y a que trois tomes). J’aime beaucoup le duo que forment les personnages principaux, qu’on apprend à connaître petit à petit, entre la fille un peu naïve et maladroite, et le garçon froid, peu expressif mais intrigant. Même s’il y a pas mal de clichés, on passe facilement au-dessus grâce à l’intrigue, pleine de rebondissements.

Les thèmes abordés font aussi la force du manga, que ça soit la question de la justice ou de la mort, mais également grâce aux « débugages ». Chaque personne a son histoire, ses traumatismes. En fait, une large part est laissée à la psychologie, ce que j’ai trouvé plutôt intéressant, et aurait sûrement mérité d’être plus approfondi encore (que ça soit pour les personnes principaux ou les « returners »). J’ai également beaucoup aimé les dessins.

Au final, c’est un manga que je recommande aux amateurs du genre. J’ai d’ailleurs été déçue qu’il ne fasse que trois tomes, tant l’histoire me semble intéressante !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s