Le loup et les 7 chevreaux – Christian Roux

théa

Éditeur : Seuil Jeunesse

Année de parution : 2015

Genre : Jeunesse, album

Résumé : Quand la maman chèvre part chercher à manger dans les bois, elle met en garde ses sept chevreaux contre le loup. « N’ayez crainte ! leur dit-elle. Vous le reconnaîtrez à sa voix qui gronde et à ses grosses pattes noires. » Mais le loup a plus d’un tour dans son sac et les naïfs chevreaux ne pourront déjouer ses ruses bien longtemps. Lorsqu’il toque à leur porte, la patte blanchie par la farine du boulanger, ils lui ouvrent sans se méfier et c’est le massacre ! Six petits sont avalés tout crus. Le septième, heureusement, parvient à se cacher. Avec l’aide de sa maman, le chevreau épargné retrouvera et délivrera ses frères et sœurs.

Avis : J’ai beaucoup aimé cette adaptation du conte des frères Grimm. Les dessins sont justes parfaits : d’un côté, on a ces petits chevreaux tout mignons, de vraies boules de tendresse, toutes blanches. Et de l’autre le loup, ce monstre sanguinaire qui n’attend qu’une chose, pouvoir les dévorer ! Il est tout noir, avec des yeux tout rouge et des dents terriblement aiguisées. La grande page, juste après qu’il se soit enduit la patte de farine et qu’il arrive à rentrer, où on voit juste sa tête et ses yeux rouges, je l’ai trouvé assez effrayant !

A découvrir dès 5 ans, cet album, magnifiquement illustré ravira les plus jeunes ! Les dessins parviennent à donner une atmosphère inquiétante, angoissante à l’histoire tout en redécouvrant un classique de la littérature enfantine.

Merci aux éditions du Seuil Jeunesse pour la découverte et la confiance !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s