Les ailes d’émeraude – Alexiane de Lys

9782092553183

Éditeur : Nouvelles Plumes

Année de parution : 2014

Genre : Fantasy

Résumé : A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé.

Avis : Ce livre me faisait envie depuis longtemps – sa sortie en fait. Et j’ai enfin pu me plonger dedans. Que dire ? Quasi 700 pages, et je n’ai pas vu le temps passer. Les chapitres sont assez courts (81 quand même en tout !) et nous laissent souvent sur notre faim, ce qui fait qu’on les enchaîne assez vite.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, découvrir avec Cassiopée l’univers des Myrmes, voir les éléments s’emboîter petit à petit les uns aux autres. Comme elle on découvre le fonctionnement de son nouveau peuple ainsi que ses ennemis, les Narques, on s’attache à ses nouveaux amis, à son peuple. On a sans cesse envie d’en savoir plus, surtout qu’il y a pas mal de rebondissements.

J’ai trouvé l’ensemble plutôt bien écrit, les dialogues sonnent justes, l’héroïne est authentique, vraiment drôle. Sans être fan à 100% d’elle (ne me demandez pas pourquoi, il manquait un petit truc mais je ne saurais dire quoi !), j’ai beaucoup aimé suivre son évolution, de sa prise d’indépendance, à l’apparition de ses pouvoirs. Sa détermination, sa force, son humour, l’amour qu’elle peut porter à ses amis, sa nouvelle famille ou celle qu’elle appelle sa petite soeur, ses relations avec les autres. Les personnages en règle générale sont attachants (les gentils du moins, même si les « méchants » sont intéressants également) ; quant aux garçons, forcément un coup je me disais que Cassiopée allait craquer pour Camille, puis je penchais plus sur Gabriel, les deux étant diamétralement opposés mais tout en gardant chacun une part de mystère. Et puis on finit par en apprendre plus – je vais pas trop en dire pour ne pas spoiler, mais j’aurais vraiment aimé en savoir plus sur ça, comprendre réellement les choses, comment ça a pu être possible et gardé secret (c’est dur de trouver les mots pour ne pas dire de quoi je parle 😛 ). Peut-être qu’on en saura plus dans la suite, je l’espère en tout cas !

Pour conclure, je suis vraiment admirative du monde qu’a créé Alexiane de Lys. Certains pourront dire que ce n’est pas forcément original, toujours est-il que ça marche et que pour ma part, j’en redemande. J’ai vraiment été triste de quitter cet univers, et j’y retournerais avec plaisir !
On a beaucoup de rebondissements. L’auteure prend des risques, nous surprend, nous emmène où elle veut. Elle joue avec nos nerfs ; j’ai pleuré, j’ai été soulagée, j’ai espéré, j’ai souri. J’ai vécu, avec Cassiopée. Au final, malgré les 700 pages, il se passe beaucoup de choses, il n’y a pas de temps morts. Quand on pense qu’on en a vu assez, un nouvel élément surgit, une nouvelle péripétie survient. Je peux le dire, je suis fan d’Alexiane de Lys et de son roman !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s