La fille cachée – Lisa Gardner

20150226_134415

Éditeur : Archi poche

Année de parution : 2012

Genre : Policier

Titre original : The Other Daughter

Traducteur : François Tétreau

Résumé : Texas, 1977. Un tueur en série, Russell Lee Holmes, est exécuté pour le meurtre de six enfants, dont Meagan Stockes, la fille d’un honorable médecin de Boston. Mais qu’est devenue sa propre fille, dont il n’a jamais révélé l’identité ?

Une vingtaine d’années plus tard, un journaliste de la presse à scandale révèle à Mélanie, la fille adoptive du Dr Stockes, la véritable identité de son père génétique : Russell Lee Holmes !

Peu de temps après, le journaliste meurt dans des conditions mystérieuses. Et Mélanie, harcelée de coups de téléphone anonymes, reçoit des menaces de mort…

Avis : J’ai déjà lu plusieurs romans de Lisa Gardner et j’ai toujours beaucoup aimé (surtout Jusqu’à ce que la mort nous sépare). Je me suis donc lancée dans celui-ci plus ou moins les yeux fermés (enfin façon de parler :-P), et dans l’ensemble j’ai passé un plutôt bon moment.

Ici l’histoire commence avec l’exécution s’un serial killer, Russel Lee Holmes, qui a kidnappé, violé, torturé et décapité des enfants. La famille Stockes – exception faite du père qui travaille à l’hôpital, et de la fille, victime de Holmes – y assiste. On se retrouve ensuite 20 ans plus tard, dans cette même famille. Mélanie, une petite fille qui semble avoir à peu près l’âge qu’aurait eu Meagan si elle avait vécu, a été adopté par les Stokes. A l’occasion d’une soirée, un journaliste l’aborde : pour lui elle est la fille de Holmes. David Riggs, présent sous couverture à la soirée pour une toute autre raison, intervient et finit par décider d’aider Mélanie à découvrir la vérité, d’autant plus que quelqu’un semble bien décidé à révéler ce qui s’est passé 20 ans plus tôt.

Très rapidement j’ai compris ce qui s’était passé et j’avais peur de me lasser un peu (presque 500 pages en poche quand même) mais en fait non. Parce que même si on devine assez vite ce qui s’est passé, j’avais envie de comprendre comment tout avait pu arrivé, pourquoi ; il reste de petits détails auxquels on a pas pensé, et surtout le rôle de chaque personne impliquée. Je ne vais pas trop en dire parce que ça reste quand même un roman à suspens, mais en tout cas, jusqu’à la fin on apprend des choses, et finalement on voit que tout s’imbrique parfaitement. Par contre il me reste quand même quelques questions à la fin donc je trouve ça un peu dommage. Enfin, si certains personnages m’ont un peu agacée parce que pas très utiles (Patricia ou Brian) j’ai plutôt bien aimé l’agent du FBI qui s’acharne sur cette affaire, David Riggs.

Pour conclure je dirais que ce n’est pas forcément le meilleur roman que j’ai lu de Lisa Gardner, toutefois j’ai quand même passé un bon moment. Dans l’ensemble le roman se lit plutôt vite même si les choses sont un peu longues à se mettre en place ; il est ponctué d’action, et devient vite angoissant à l’approche du dénouement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s