Ma raison de vivre, tome 1 – Rebecca Donovan

ma-raison-de-vivre-de-rebecca-donovan

Éditeur : Pocket Jeunesse

Collection : Territoires

Année de parution : 2015

Genre : Jeunesse

Titre original : Reason to Breathe

Traductrice : Catherine Nabokov

Résumé : – Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
– Alors nous ne serons pas amis.
– Et si j’ai envie d’être plus qu’un ami ?
– Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d’entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l’attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle…

Avis : Depuis que son père est mort, et que sa mère l’a laissée tomber, Emma vit chez son oncle et sa tante, avec ses jeunes cousins. Mais loin d’être idéale, cette situation est vite devenue invivable : sa tante ne supporte pas de la voir et le lui fait bien comprendre, à force de coups, de propos insultants ; elle ne peut pas sortir, elle écope de toutes les corvées ménagères, etc. Emma a vite compris qu’elle ne pouvait laisser entrer personne dans sa vie si elle ne voulait pas que son secret soit découvert. Car ce qu’elle veut avant tout, c’est protéger ses jeunes cousins, qui eux mènent une enfance heureuse et ont besoin de leurs deux parents. La seule personne à qui elle se confie, qui sait tout de sa vie, qui sait que si elle a de si bonnes notes en cours c’est parce qu’elle sait que sa seule porte de sortie c’est la fac, c’est Sara, qui a su passer ses barrières. On voit Emma prendre tous les petits bonheurs qu’elle peut pour les mettre de côté, en attendant le jour où elle sera libre de vivre pleinement. Mais quand Evan Mathews débarque au lycée, tout va changer.

Dès le début il s’intéresse à elle, et dès le début elle le repousse, lui répète qu’elle n’est pas intéressante, qu’il perd son temps avec elle. On sait très bien comment ça va évoluer/finir entre eux, et pourtant, j’ai beaucoup aimé suivre l’évolution, les voir se rapprocher, s’apprivoiser, Emma laisser Evan s’approcher de plus en plus. Parce que comme le souligne Sara, elle change quand elle est avec lui, elle réapprend à sourire, à espérer. Elle vit, elle qui s’est trop longtemps contenté de survivre. Parce qu’elle décide de prendre le risque, qu’il en vaut la peine. Mais pour chaque petit bonheur, elle doit le payer en rentrant à la maison. Au début je pensais que ça resterait « soft », mais plus le roman avance et plus Carol (sa tante) devient cruelle, violente. Au point qu’Emma se retrouve à l’hôpital. J’attendais ce moment, pas parce que je suis sans cœur mais parce que j’espérais que ça fasse réagir son oncle, ou les médecins. Qu’elle ait une porte de sortie. Et non, retour à la case départ. Je ne vais pas plus en dévoiler parce que pas mal de choses se passent encore, au lycée ou à la maison, mais en tout cas je n’ai pas vu passer les 534 pages.

C’est un roman touchant, révoltant, prenant, captivant, j’ai vraiment eu du mal à le lâcher tant on a envie de savoir comment ça va se finir. Effroyablement réaliste, l’auteure aborde avec justesse et sensibilité un sujet bien difficile. Malheureusement ce genre de choses arrivent plus souvent qu’on ne le pense, sans qu’on ne se doute de rien. Et c’est ça le plus glaçant, parce qu’on voit bien qu’Emma arrive à cacher tout ça, et que personne ne soupçonnerait ce qui se passe une fois les portes de chez elle franchies. En ce sens, c’est aussi un roman qui fait réfléchir, et qui ne laissera pas insensible. Le tome 2 sort en septembre 2015, même si ça va être long d’attendre après cette fin, je me dis que ça aurait pu être pire !

Publicités

3 réflexions sur “Ma raison de vivre, tome 1 – Rebecca Donovan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s