Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Saenz

capture

Éditeur : Pocket Jeunesse

Année de parution : 2015

Genre : Jeunesse

Titre original : Aristotle and Dante Discover the Secrets of the Universe

Traducteur : Hélène Zilberait

Résumé : Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont à priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…

C’est donc l’une avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Avis : Alors ce livre …  J’en entendais parler depuis tellement longtemps ! j’avais même envisagé de le lire en VO tellement il me tentait (et la couverture est magnifique pour ne rien gâcher !), mais faut bien l’avouer : le temps que je le lise il serait sorti en français 😛 Bref, à peine posé sur la table de nouveautés de ma librairie, à peine je le passais en caisse. J’appréhendais un peu, parce que parfois, après avoir beaucoup entendu parlé d’un livre on finit déçu. Mais j’ai dû le lire sur une après-midi, tellement je me suis retrouvée happée dans cette histoire. J’ai un peu laissé traîner cette chronique, ne sachant pas trop par où commencer. C’est toujours délicat quand on a un coup de cœur pour un roman d’en parler – pour moi du moins. Un coup de cœur, que dis-je ! Un coup de foudre. Ce roman m’a pris aux tripes, au cœur, et continue de m’obséder : j’ai déjà envie de le relire.

Cette histoire, c’est l’histoire d’Aristote, un adolescent introverti, en colère. Qui se pose beaucoup de questions. Qui souffre du silence fait autour de son frère, qui a fini en prison. De son père, qui a connu la guerre, mais qui n’en parle pas. Et puis, solitaire, il ne veut pas d’amis. Jusqu’à ce qu’un jour d’été, à la piscine, il rencontre Dante, de la façon la plus naturelle, la plus simple qui soit. Et c’est bien ce que leur histoire va être. J’ai l’impression que c’est ainsi que les relations les plus vraies, les plus profondes commencent. Le plus simplement du monde. On se croise, et sans forcément dire grand chose, on sait que quelque chose nous lira à tout jamais. Dante est différent d’Ari, il est plus lumineux, il parle parfois trop. Il est intelligent, drôle, il a des amis. Cette histoire est belle, simple, rare et précieuse à la fois. Il est des êtres qu’on croise et dont l’amitié bouleverse notre vie à tout jamais. Ces deux-là m’ont émue, touchée au plus haut point. Je les ai aimé, j’ai aimé les voir se trouver.

J’ai totalement craqué pour cette histoire. A la fois touchante et juste. Pour l’écriture de Benjamin Alire Saenz, son style à la fois simple et magnifique. Pour ces deux garçons différents, touchants, pour les questions qu’ils se posent, leur façon de penser – différentes et pourtant. J’ai tout aimé, même leurs parents, même leurs silences, même leurs colères, leurs rires et leurs larmes. J’ai trouvé que tout sonnait juste, qu’il n’y avait rien à ajouter, rien à enlever. On sourit, on pleure, parfois les deux à la fois. Et une fois le livre fini, on a juste envie de le recommencer, juste pour rester encore un peu avec ces deux garçons.

Il y a quelques jours, une amie m’a demandé ce que je pouvais lui conseiller à lire, quels avaient été mes derniers coups de cœur. Et quand j’y pense, je lis tellement de livres, que peut-être je suis devenue plus exigeante. Mais même si je passe de bons moments, que j’apprécie des tas de livres, des coups de cœur comme ça sont plutôt rare. Je ressens un peu ce que j’avais pensé avec Eleanor & Park, le genre d’histoire en apparence simple, mais qui te bouleverse totalement, qui te prend aux tripes et te relâche complètement changée. Je pense que certain riraient de moi en lisant ça, mais je suis tombée amoureuse de ce livre. Je pense aussi que d’autres comprendront totalement cela.

En bref : lisez-le, prêtez-le, conseillez-le, donnez-le. Et relisez-le encore. Aimez ces mots, cette histoire, ces deux ados. Découvrez vous aussi les secrets de l’univers.

Publicités

20 réflexions sur “Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Saenz

  1. Je vois ce livre partouuuut, et j’admets que je meurs d’envie de le lire maintenant tellement je lis de bons retours ! Mais j’ai justement la peur d’être déçue, alors j’essaye d’attendre qu’il fasse moins phénomène, qu’on en parle un peu moins. Mais pour sûr je craquerais un jour et je le lirais !

  2. Oh My Godasse, Ton avis, me donne encore plus envie de lire que je ne le voulais déjà… Justement je ne le sort pas parce que j’ai peur de ce que je vais découvrir… Merci pour cet avis plus que tentant.

  3. Bonjour, ce fut un coup de coeur pour moi et il continue de m’obsèder 2 mois après ma lecture. J’y pense très souvent et comme vous à peine finit je voulais le recommencer. D’ailleurs, je pense le relire très bientôt. Merci pour cette chronique.

  4. Ouai, bon, cela n’a pas été l’extase pour moi. Une belle lecture mais au point d’en faire tout un fromage 🙂 Mais l’écriture est tout simplement belle et poétique, et j’ai adoré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s