Une putain d’histoire – Bernard Minier

51gxwb1xa8l-_sy344_bo1204203200_

Éditeur : XO éditions

Année de parution : 2015

Genre : Thriller

Résumé : Une île boisée au large de Seattle…

« Au commencement est la PEUR.
La PEUR de se noyer.
La PEUR des autres,
ceux qui me détestent,
CEUX QUI VEULENT MA PEAU.
Autant vous le dire tout de suite :
CE N’EST PAS UNE HISTOIRE BANALE. Ca non.
C’est une putain d’histoire.
Ouais, UNE PUTAIN D’HISTOIRE… »

Avis : Quand j’ai vu que Bernard Minier sortait un nouveau livre, avant même de savoir de quoi il parlait, c’était sûr qu’il me le fallait ! J’avais tellement aimé le précédent « n’éteins pas la lumière » que pour moi c’est devenu un auteur à suivre.

Ici, avant même de commencer le roman, on en sait pas trop : le résumé ne dit quasiment rien puisqu’il s’agit d’un extrait. D’ailleurs, à noter que ça n’a strictement rien à voir avec ses précédents romans, ici c’est des personnages totalement inédits que vous allez découvrir.

L’histoire s’ouvre par le récit d’Henry, un ado de 17 ans – même si parfois dans sa façon de parler je le trouvais plus adulte qu’adolescent) à son père, en fait tout le roman est ce qu’il raconte à son père (ce que parfois j’oubliais au fil de ma lecture). Tout commence quand la petite amie d’Henry est retrouvée morte, alors que sa mère est portée disparue. Très vite, il devient le suspect principal puisqu’il venait de se faire larguer. Puisque personne ne semble le penser innocent, une seule solution : mener l’enquête lui-même. Mais très vite il se rend compte que ses mères (il a été adopté par un couple lesbien) semblent cacher quelque chose, qui concerne également son passé, ses origines. En parallèle on suit son père qui est à la recherche de son enfant prétendument disparu/enlevé par sa mère, il est aidé dans sa recherche par une sorte de bras droit qui lui-même engage un détective, qui ne va rien lâcher. Je ne vais pas en dire plus sur l’intrigue pour ne pas vous spoiler, mais en tout cas elle est riche en rebondissements !

Ce thriller est encore une fois complètement génial. Au fil des pages, des indices, des révélations, on pense commencer à comprendre ce qui s’est passé, on pense entrevoir le mince filet de la vérité, et puis hop, un autre retournement et tout s’effondre tel un château de cartes. On est complètement manipulé, embarqué avec Henry dans son récit et Bernard Minier fait ce qu’il veut de nous. Encore une fois il nous prend, nous balance une histoire et nous retourne complètement le cerveau.. J’ai dévoré ce roman parce que j’avais juste envie d’avoir le fin mot, savoir qui été derrière tout ça et tous les imbrications. Alors oui, c’est clairement une putain d’histoire (très modeste, Bernard ! :-P) et une fois la révélation donnée, je n’ai pas pu m’empêcher de rire de ma naïveté !

En bref, que vous connaissiez déjà cet auteur ou pas encore, n’hésitez pas à lire ce thriller ! Tout ce que vous risquez, c’est de passer un bon moment ! 🙂

Publicités

9 réflexions sur “Une putain d’histoire – Bernard Minier

  1. Pingback: Glacé – Bernard Minier | ☆ L'heure de lire ☆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s