Rouge rendez-vous – Yannick Dubart

rouge

Éditeur : Livr’s éditions

Année de parution : 2015

Genre : Erotique

Résumé :  Marina Orchère est une femme d’affaires riche et puissante, à l’appétit dévorant. Mais depuis peu, les jeunes mâles qu’elle s’offre à prix d’or ne parviennent plus à la satisfaire. Entre son angoisse de vieillir, sa peur des sentiments et les fantômes de son passé qui ressurgissent là où elle ne les attend pas, Marina craint de perdre pied. Lorsqu’elle rencontre David, un quadragénaire un peu paumé, elle ressent enfin cette excitation qu’elle craignait avoir perdue. Mais l’attirance suffira-t-elle à les réunir, eux que tout oppose ?

Marina parviendra-t-elle à faire taire son passé ou au contraire fera-t-elle la paix avec ses démons ? Et quelle peut bien être la signification de cette étrange peluche verte ?

Avis : Je n’avais pas lu le résumé avant de m’engager dans ce roman, aussi je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre – excepté ce que la couverture (magnifique soit dit en passant, à la fois mystérieuse et sensuelle, à l’image de Marina) laissait suggérer. Et au final, ce n’était pas plus mal, parce que j’ai suivant les pas de Marina sans savoir où elle allait nous mener, et j’ai passer un très bon moment.

Marina, partie de rien, a fini par construire un véritable empire en se lançant dans les affaires. Aujourd’hui, en pleine quarantaine, elle est dure, froide, distante, et les sentiments n’ont pas sa place dans la vie qu’elle savoure régulièrement dans les bras de jeunes éphèbes qu’elle récompense largement. Mais un jour elle se rend compte que les choses commencent à changer, qu’elle ne ressent plus le plaisir qu’elle ressentait avec eux, et se demande tout simplement si elle n’est pas devenue trop vieille ou juste frigide. Jusqu’au jour où le hasard la fera s’arrêter à la station service où David – un homme attirant qui immédiatement lui fera ressentir certaines émotions – travaille. Très vite, elle décide de lui proposer quelque chose d’un peu particulier … Suivant les chapitres, on alterne les points de vue, ce qui est très bien pensé et très intéressant, pour nous permettre d’en savoir un peu plus sur ces deux personnages complexes mais attachants.

En parallèle, elle une mauvaise nouvelle familiale tombe, et elle commence à recevoir de drôles de lettres semblant surgir du passé. Je ne m’attendais pas à cette partie du récit, mais j’ai beaucoup aimé, ça rajoutait un petit mystérieux et intriguant, et je me suis surprise à attendre moi aussi l’arrivée de chacune de ses lettres pour en savoir plus sur Marina, et ce qui avait fait d’elle la femme qu’elle est devenue.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, suivre ces deux personnages écorchés par la vie, qui ont tous les deux vécus des choses douloureuses. J’ai aimé les voir se rapprocher, s’apprivoiser, chercher à se comprendre, s’éloigner pour peut-être mieux revenir ? Jusqu’à la fin rien n’est sûr, rien n’est gagné d’avance, car David et Marina portent les souffrances de leur passé, parce qu’ils ne sont pas du même milieu, ce que Marina a parfois du mal à accepter (je l’ai parfois trouvé un peu dure envers David, ses amis, son milieu d’ailleurs !). Je me suis plus attachée à David qu’à Marina, bien sûr elle a souffert et portera sûrement toujours les marques de son passé, mais au final quand tu aimes quelqu’un tu l’acceptes entièrement, amis, milieu, famille compris – mais après tout elle a déjà évolué depuis le début du roman, alors rien n’empêche que ça continue. Puisque, après tout, il est peut-être temps de refermer les plaies et d’avancer.

Par contre, j’ai trouvé quelques résolutions « too much », chouettes bien sûr mais s’arrangeant un peu trop bien parfois (mais je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher l’effet de surprise). Petit plus : le fait que ça se passe dans le Nord, malgré quelques clichés sur le temps, les quartiers chauds de Lille 😉

Entre suspens, sentiments, érotisme, ce roman m’a fait passer un très bon moment. Au final, la couverture, rouge et mystérieuse correspond bien. Rouge rendez-vous, rouge passion, rouge colère, rouge de la gêne quand on se dévoile. De plus le style de l’auteure est plutôt agréable, et je suis contente de l’avoir découverte avec cette histoire. Parce que cette histoire n’est pas juste un récit érotique, loin de là, c’est beaucoup plus complexe, plus profond, plus touchant. En bref, je pense que chacun peut y trouver quelque chose et je vous recommande de plus plonger dans cette histoire 🙂

Je remercie beaucoup Emilie Ansciaux et l’Ivr’s Editions pour la confiance et le partenariat. Avec ce roman, elle montre qu’elle a tout à fait sa place dans le monde de l’édition, et j’espère qu’elle connaîtra le succès que sa maison d’éditions mérite !

Publicités

6 réflexions sur “Rouge rendez-vous – Yannick Dubart

  1. J’aime beaucoup cette nouvelle maison d’édition aussi et je la soutient complètement ! Malheureusement, je n’ai pas encore pu lire leurs romans, mais tu me tentes terriblement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s