Roi de pique – Kat Spears

roi

Éditeur : Nathan

Année de parution : 2015

Genre : Jeunesse

Traducteur : Anne Delcourt

Titre original : Sway

Résumé : Dans un James Bond, Jesse serait James. Sauf qu’il a 17 ans et qu’il ne résout pas les problèmes du monde, seulement ceux de ses camarades et du personnel du lycée. Besoin d’alcool pour une soirée ? De faire virer un élève ? D’éloigner un beau-père trop collant ? Jesse peut tout arranger. Ses combines sont habiles et il a la manipulation facile. Mais lorsque Ken, quarterback populaire du lycée, lui demande de lui arranger un rendez-vous avec une dénommée Bridget, une faille apparaît dans sa machine bien huilée. Parce que Jesse tombe immédiatement amoureux de Bridget. Pour lui, « business is business », et surtout, s’attacher c’est se fragiliser.

Mais jusqu’où ira sa résistance aux sentiments ?

Avis : Jesse, jeune ado de 17 ans, semble avoir tout pouvoir. Ayant vite compris que quand on peut obtenir quelque chose aux autres, ont détient le pouvoir, il s’est arrangé pour être celui qui peut exaucer le moindre des désirs de ses camarades … et pas que, puisque même le proviseur à recours à ses services.

Alors quand Ken, le tombeur du lycée lui demande de s’arranger pour que Bridget accepte de sortir avec lui, moyennant 200 dollars, Jesse accepte. Après tout, ce n’est que du boulot. Mais petit à petit, il va se rendre compte que Bridget vaut mieux que Ken, que tous. Que si ce n’est pas elle, ça ne sera personne. Seulement, depuis la mort de sa mère – et même avant, il s’est barricadé, et considère les sentiments comme une preuve de lâcheté. Alors il jouera son rôle jusqu’au bout.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. On suit Jesse, on le voit se barricader derrière ses magouilles, les apparences. Savoir qu’il détient tout pouvoir le rend légèrement arrogant au début, le genre de mec sûr de lui, un peu tête à claque, pour qui vivre dans le mensonge, créer le mensonge n’est pas un problème, qui s’en fout de tout et de tous tant qu’il touche son fric. Mais pour quoi ? Il n’a pas vraiment d’amis, n’a pas envie de voir son père, pas de petite amie : en bref, pas grand monde à qui il tient. Et puis Ken lui demande un service, et sa vie change. Parce que Bridget est altruiste, elle est simple, elle est habitée de sentiments en permanence. Et s’intéresser à Bridget, à ce qu’elle est, c’est forcément s’ouvrir à son monde, changer. J’ai bien aimé suivre l’évolution de Jesse, qu’il perde un peu de son arrogance. J’aime les personnages qui se protège, qui refusent les sentiments … mais qui finalement changent au contact d’un autre personnage. Jusqu’au dernier moment, Jesse va refuser de laisser ses sentiments passer en surface, même s’il pourrait perdre la fille qu’il aime, même s’il pourrait perdre le seul vrai ami qu’il a jamais eu. J’ai beaucoup aimé la fin, j’ai même eu peur qu’elle n’arrive pas, même si elle est assez prévisible dans ce genre d’histoires. Au final, le roi de pique a lui-même été piqué ! 😛

De plus j’ai bien aimé la relation entre Jesse et Pete, la question du regard de soi, du handicap, même si j’aurai aimé que cela reste moins en surface.

Je n’aurai pas forcément vu cette couverture pour illustrer ce roman, enfin je sais pas, je ne suis pas plus fan que ça, et pas sûre qu’elle m’aurait incitée à lire le livre si je l’avais vu en librairie ! Mais comme on dit (et ça s’applique aussi à Jesse), il ne faut pas se fier aux apparences 🙂

Merci beaucoup aux éditions Nathan pour la confiance et la découverte !

Publicités

16 réflexions sur “Roi de pique – Kat Spears

  1. « Seulement, depuis la mort de sa mort –  » je n’ai pas compris cette phrase

     » n’a pas envie de voir son peur » je n’ai pas compris celle ci aussi

    si j’etais pas déja amoureux de toi, je tomberai à coup sur amoureux de ta facon d’écrire et de raconter, de te livrer *_*

  2. J’ai commencé qq pages tout â l’heure. Je pense le lire ce weekend par contre, moi j’ai une épreuve non corrigée donc pas de couverture mais la 4ème de couverture est tentante. J’espère que comme pour toi ce sera une belle découverte.

    • Oui pareil, j’avais une épreuve non corrigée mais avec le communiqué de presse qu’il y avait avec j’ai pu voir la couverture, et je l’ai vu à la librairie hier 🙂 J’espère que tu passeras un bon moment, ça se lit assez vite 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s