La sonate de l’anarchiste – Etienne Guéreau

c1015_Guereau_OK.indd

Éditeur : Denoël

Date de parution : 1er octobre 2015

Genre : Roman

Résumé : Avril 1894. Tandis que les bombes des anarchistes ensanglantent Paris, la réputation d’un jeune pianiste ne cesse de grandir. Fédor, virtuose tourmenté, compose une musique aux pouvoirs extraordinaires. Joie, tristesse, colère : les émotions générées par son instrument se répercutent sur son public et le plongent dans un dangereux état de dépendance.

Lorsque Fédor est accusé de préparer un attentat, il est contraint d’accepter le marché que lui soumet le commissaire Chavreuil. Qui lui a tendu ce piège ? Qu’attend-on de lui ? Que cache son incroyable don ? Troublé par la fougueuse Solange que le destin a placée sur son chemin, Fédor va devoir mettre ses talents au service d’une puissance occulte. Il découvrira qu’une sonate peut parfois provoquer… un massacre.

Avis : En cette fin du 19ème siècle, Fédor est un pianiste qui manque de confiance en lui. Si quand il joue les œuvres d’autres artistes, il ne semble avoir aucun talent particulier, quand il se met à jouer une oeuvre qu’il a lui-même composé, il arrive littéralement à envoûter son public, à lui faire passer toute sorte d’émotion. De l’ennui, il se retrouve plongé dans une profonde torpeur, une sorte de dépendance dont il sort hébété, incapable de se rappeler totalement ce qu’il a pu faire, Mais un don si extraordinaire ne peut passer longtemps inaperçu : le commissaire Chavreuil piège Fédor pour l’obliger à accepter son marché, et démanteler un réseau d’anarchistes. Ainsi le pianiste devra jouer l’une de ses pièces lors d’une soirée mondaine, afin de faire diversion pendant que le commissaire poursuivra ses investigations chez Madame Briguard. Mais peu de temps avant la soirée, une certaine Solange s’invite chez Fédor, afin de solliciter ses services également. Une chose est sûre, Fédor ne savait pas dans quoi il allait mettre les pieds !

Ce roman scelle ma première rencontre littéraire avec Etienne Guéreau, et je dois dire que je sors plutôt ravie de ma lecture. La plume de l’auteur est agréable, prenante, envoûtante, tout comme la musique que joue Fédor, qui se délite petit à petit parmi les pages du roman. Parce qu’on se rend vite compte qu’Etienne Guéreau maîtrise son sujet à la perfection, sa partition oserai-je dire ! 😛 De plus, il nous offre quelques belles réflexions, et nous donne également matière à réfléchir à travers les pensées de Fédor. Les pages se tournent à toute vitesse, je n’avais qu’une envie : savoir le fin mot de l’histoire. Et en parlant d’histoire, j’ai beaucoup aimé le côté historique de se roman, mêlé à une touche fantastique, c’était parfait.

Dès le début j’ai apprécié le personnage de Fédor, mais dans l’ensemble je dois dire que les personnages sont plutôt attachants (Léon, Solange, le vieux maître de musique). Je n’avais aucune idée d’où aller nous mener l’auteur, et pour le coup, je n’avais rien vu venir : j’ai adoré !

Je vous avouerai que j’ai eu un peu de mal à finir le roman vu l’actualité. Malgré tout, ça reste une belle découverte, j’ai passé un très bon moment avec ce roman qui mélange les genres et je suis contente d’avoir découvert la plume d’Etienne Guéreau. Un conseil, laissez-vous tenter !

Merci beaucoup à Clélia et aux éditions Denoël pour la confiance et la découverte !

Publicités

4 réflexions sur “La sonate de l’anarchiste – Etienne Guéreau

  1. Je peux totalement comprendre que tu aies eu du mal à le terminer et c’est pour la même raison, que je ne pense pas pouvoir le lire dans l’immédiat…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s