Le règne du sang – Westley Diguet

couv12785505

Éditeur : Plume Blanche Editions

Collection : Plume Noire et Plume de Poche

Parution : 12 janvier 2016

Genre : Fantastique

 

Résumé : Le Pacte a été scellé ! Le sang des innocents a été versé. Dieu s’apprête à reprendre forme humaine.

Alors que les démons arpentent la Terre, avides de haine et de mort, le salut des Hommes peut-il encore espérer exister sous ce Règne du Sang ?

Avis : Ce roman nous offre une vision post-apocalyptique de notre monde. Mais l’originalité ici, c’est que les responsables ne sont pas des zombies, des vampires, un virus ou que sais-je encore, mais des démons. Et pas n’importe lesquels ! Dieu a passé un Pacte avec le Cornu (alias Satan) : si un jour les hommes ne croient plus en lui, il pourra en faire ce qu’il veut, et ainsi détruire Dieu.

C’est donc un monde en ruine et ayant perdu la foi que nous découvrons, où trop peu de survivants tentent encore de s’en sortir sous ce règne du sang.  Nous faisons ainsi connaissance avec la « Force Humaine », composée d’Esaias, d’Uriel, de Tryphosa et d’une Rebekah affaiblie, devenus amis par la force des choses, et prêts à se battre contre les démons quand il faut. Unis, ils sont toujours prêts à s’entraider, alors qu’ils pourraient avoir abandonné et adopté la philosophie du « chacun pour soi ». Une belle leçon.

Si Esaias se sert de son épée Micaela pour se battre, Tryphosa est la dernière médium sur Terre, tandis qu’Uriel perçoit les sentiments des individus autour de lui. Un beau jour, alors qu’ils sauvent un humain, Gabriel apparaît à Tryphosa dans l’un de ses rêves. Dieu est descendu parmi eux, mais il a oublié qui il était. C’est à eux, Ses enfants, de trouver un peu de foi en eux, prier, pour qu’ainsi les Anges puissent vaincre l’armée de Satan. Mais reste-t-il encore de la foi, quand ils ont le sentiment d’avoir été abandonnés, trahis par Dieu ?

On alterne entre les points de vue des membres de la « Force Humaine », mais aussi de Dieu, de Gabriel ou Raphael, permettant d’avoir une idée de ce qui se passe dans les cieux également, ce qui est plutôt pas mal.

A travers ce court roman figurant l’Apocalypse, Westley Diguet nous offre de l’espoir, et de l’amour. Le sentiment que rien n’est jamais perdu d’avance. Tout en pudeur, il introduit une relation entre deux hommes, nous montrant que l’amour est universel, peu importe le sexe, que Dieu aime tous les hommes (comme il le rappelle dans sa très belle Postface d’ailleurs). Je ne me rappelle pas avoir déjà lu une histoire mettant en scène les anges, Dieu, Satan et son armée, en tout cas je trouve le résultat très bon ; on voit que l’auteur ne laisse rien au hasard, qu’il est bien documenté, ce qui rend son récit encore plus intéressant.

Bien que le roman soit plutôt court (d’ailleurs je ne m’attendais pas à arriver si vite à la fin : j’ai été plutôt surprise quand j’ai tourné la dernière page et j’aurai bien aimé lire comment tout allait se terminer), j’ai passé un très bon moment. J’ai été ravie de retrouver la plume de l’auteur, toujours aussi fluide, travaillée, poétique, douce quand il le faut. Et puis il arrive à  nous faire passer par toutes sortes d’émotions.

En bref, même si je sais que certains ont du mal avec les histoires où Dieu apparaît, n’hésitez pas ! Outre le fait de passer un beau moment, vous découvrirez un beau message d’espoir en l’humanité, d’amour. Si tout le monde l’entendait, peut-être y aurait-il moins d’horreurs dans ce monde …

Et au passage, la couverture est vraiment magnifique !

Merci beaucoup aux éditions Plume Blanche pour la confiance et la belle découverte !

10 réflexions sur “Le règne du sang – Westley Diguet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s