Ritournelle – Aoi Ikebe

9782372870627FS.gif

Éditeur : Komikku

Collection : Horizon

Parution : 26 novembre 2015

Genre : Manga

 

Résumé : Un couvent de femmes dans un pays peut-être d’Orient, peut-être d’Occident, peut-être au Moyen-Âge ou au début du XIXè siècle, ou nulle part. Toute ressemblance avec une religion existante ne saurait être que pure coïncidence. Sous la paix et le tranquillité, une inquiétude se laisse parfois entrevoir. Des pensées qui ne peuvent se dire, des cœurs qui ne seront jamais comblés… A quoi ont-elles voué leur existence ? Au service de qui ont-elles sacrifié leur vie ?

En entrant, je pensais avoir tout laissé, tout perdu… Ou suis-je arrivée ?

Chef d’oeuvre instantané, ce one-shot tout en couleurs dévoile l’immense talent graphique et narratif d’Aoi Ikebe.

 

Avis : Ce manga est un one-shot, tout en couleurs.

Nous suivons soeur Marwena et Amilah, petite fille abandonnée et recueillie dans un couvent, à une époque, dans un lieu qu’on ne connaît pas. Ce qui pourrait être dérangeant, mais au final donne à ce récit une portée universelle. L’histoire a pu se passer hier comme il y a deux cents ans, ici ou ailleurs.

Dans ce couvent, femmes et filles sont dévouées à leur dieu, et leurs journées sont rythmées par les prières et les tâches à accomplir. A part leur couvent, elles ne connaissent rien, si ce n’est le monde qu’elles peuvent apercevoir à travers les fenêtres, ou grâce à une procession qui a lieu dans la ville voisine, une fois tous les sept ans … Très vite, on se rend compte que ce monde de silence, ce monde clos, est loin de satisfaire tous les esprits. Et que, si sœur Marwena est un modèle pour tous, elle n’en cache pas moins un lourd secret, et que son cœur, loin d’être entièrement comblé par son Seigneur, semble lourd de non-dits. Y aurait-il un rapport avec cet homme croisé il y a des années ? J’ai beaucoup aimé ce personnage ainsi que Amilah, sans cesse à la recherche de sa reconnaissance et diablement touchante.

J’ai beaucoup aimé découvrir cette histoire. Une histoire d’ouverture, une histoire touchante, pleine de poésie. Il n’y a pas tant de dialogues que ça, tout passe par les jeux de lumières, les couleurs, les regards, par ces dessins qui révèlent totalement le talent de l’auteur et les émotions de ses personnages. Personnellement je suis totalement charmée par les dessins, délicats, légers ; j’ai parfois passé de longues secondes sur certaines pages juste pour admirer le travail réalisé.

En bref, une histoire originale, pleine de pudeur et d’émotions, magnifiquement mise en valeur par les dessins, que j’ai beaucoup aimé découvrir !

Publicités

2 réflexions sur “Ritournelle – Aoi Ikebe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s