Cupidon malgré moi – Blandine P. Martin

image.jpg

Éditeur : Boz Dodor

Parution : 14 février 2016

Genre : Fantastique, romance

Résumé : Cupidon, c’est moi. Enfin, mon véritable nom, c’est Antoine. Non ce n’est pas une blague de mauvais genre, ni même une méthode de séduction douteuse. Je suis né ici, à Epsilem, un lieu que seuls les anges peuvent atteindre et voir. Je ne connais pas mes parents, à vrai dire, je ne sais même pas si j’en ai. Des nourrices m’ont élevé, et sans me demander mon avis, on m’a confié cette fichue mission : faire en sorte que les humains trouvent l’amour. C’est pas de bol ! Moi qui ne peux pas les voir en peinture ! Ils sont idiots, grossiers et superficiels. C’est donc contre ma volonté que je suis devenu missionnaire d’un sentiment que je ne connais même pas ! Pour mon anniversaire, la tradition veut que je prenne en charge un humain désespéré. La mission s’avère bien plus complexe que prévu quand j’apprends que la personne dont je suis chargé est une jeune femme gravement malade. Me voici donc parti pour la Thaïlande profonde…

Avis : Élevé à Epsilem, Antoine est un ange de l’amour. Quand vient le jour pour lui de faire ses preuves, il est loin d’être ravi. Et pour cause, il doit relever un défi de taille : aider Mila, jeune femme anglaise vivant en Thaïlande, à trouver l’amour. Les choses pourraient être relativement simples, si Mila n’était pas atteinte d’une leucémie. En effet, il lui reste peu de temps à vivre. Comment alors lui faire accepter l’idée de tomber amoureuse ? De rencontrer quelqu’un, qui accepterait de s’engager émotionnellement, pour finalement se retrouver seul ?

Cela fait un petit moment que je suis Blandine P. Martin sur Facebook, je me rappelle encore quand elle était en plein dans l’écriture de ce roman, quand elle sollicitait nos avis sur le titre, etc. Au début l’histoire ne m’accrochait pas plus que ça, j’avais peur que ça soit trop cliché. Puis quand j’ai vu cette sublime couverture (qu’elle a elle-même réalisé !), j’ai su que j’allais finir par craquer … et ce fut chose faite !

Alors oui, il y a un peu de ça, et je dois dire que j’avais vu venir les enchaînements de loin. Et pourtant, j’ai passé un très bon moment. Après tout, il s’agit principalement de romance, et personnellement je cherchais une lecture agréable, qui fait du bien, pas besoin d’un suspens de malade et de rebondissements de folie. J’ai donc trouvé ce que je cherchais ! Même si je l’ai trouvé un peu court, et que j’aurais aimé avoir plus de détails, plus de profondeurs à Epsilem par exemple, ou avec les autres anges (au passage, j’ai trouvé ce petit monde assez original), ce roman reste toutefois prenant et maîtrisé de bout en bout. Le style de l’auteure est tout en finesse, simple, juste ce qu’il faut : elle ne s’embarrasse pas de fioritures et c’est très bien comme ça.

J’ai bien aimé les personnages, Ronnie, la nourrice dévouée que j’aurais aimé mieux connaître ; Homler qui m’a l’air tout aussi intéressant. Antoine qui déteste les humains … mais peut-être plus tous ! J’ai beaucoup aimé le voir évoluer, lui l’ange bourru qui se surprend petit à petit à éprouver des sentiments. C’est aussi ça la force de ce roman, au-delà d’une simple histoire d’amour, le quête de soi. Enfin, Mila reste ma préférée, elle est généreuse, vraie, touchante, elle fait passer les autres avant elle malgré la maladie.

En bref, j’ai beaucoup aimé ce premier roman (j’en attends d’ailleurs un autre de Blandine P. Martin), tantôt drôle, tantôt touchant. C’est le genre d’histoire qui fait du bien, dont on ressort apaisé, avec un petit sourire aux lèvres. Si vous ne connaissez pas encore je vous invite fortement à découvrir son travail 🙂

Publicités

10 réflexions sur “Cupidon malgré moi – Blandine P. Martin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s