Yin et le dragon, tome 1 : créatures célestes – Marazano & Xu Yao

9782369811756FS.gif

Éditeur : Rue de Sèvres

Parution : 20 janvier 2016

Genre : Bande dessinée, fantastique

 

Résumé : Shanghai 1937.

Après avoir désobéi au vieux Li, son grand-père, Yin embarque en cachette à bord du bateau de pêche familial.

Au milieu de la nuit, le vieil homme capture dans ses filets un animal étrange et puissant.

N’écoutant que son cœur, Yin se précipite et libère son grand-père avant qu’il ne soit entraîné par le poids de la bête !

Soudain, sous leurs yeux effarés, un monstre terrible et antique surgit de la mer, irradiant une lumière dorée, impressionnante et magnifique.

Mais Yin est une gamine espiègle et maligne à qui rien ne peut faire peur… pas même un dragon d’or !

 

Avis : Yin vit seule avec son grand-père depuis que ses parents et sa grand-mère sont morts. Espiègle, maligne, elle n’a peur de rien. Chaque matin elle cherche à vendre ce que son grand-père a pêché la nuit, quand elle ne se les fait pas voler par un groupe de gamins. Une nuit, elle se cache dans le bateau pour l’accompagner. Alors qu’il pêche un animal puissant, il manque d’être entraîné par le poids de la bête ; mais grâce à Yin, il est sain et sauf.

Au même moment, nous apprenons que les Japonais sont sur le point de les envahir. Apercevant une lumière au loin et ne voulant pas que leur projet soit percé à jour, ils font feu, blessant le dragon d’or qui produisait cette lumière. N’écoutant que son bon cœur, Yin supplie son grand-père de le ramener afin de le soigner. Mais dès le lendemain, les Japonais sont là, alors que l’animal dévore leurs réserves de poisson.

Les illustrations sont très belles, et dès la couverture le ton est donné : imaginaire et réel vont cohabiter dans cette bande dessinée. Dans cette histoire fantastique, il va être question de prophétie, de mystères. Yin est une petite fille extrêmement attachante. Elle n’a plus de parents, mais elle est enjouée, espiègle, elle a bon cœur. La relation qu’elle a tissée avec son grand-père est touchante et nous rappelle l’importance de la transmission entre générations. Alors qu’il ne cesse de la mettre en garde (un dragon peut-il être gentil ?), elle prend soin du dragon d’or, espérant l’aider à se remettre sur pied. La fin pleine de mystères de ce premier album nous laisse avec la furieuse envie d’avoir la suite !

En bref, une très belle découverte ! Un premier volet qui plante bien le décor, où une créature mythique rejoint l’Histoire de deux pays à l’aube de la seconde guerre mondiale. Des personnages attachants, intrigants pour certains, un graphisme magnifique, que demander de plus ? Je suis conquise ! Vivement la suite …

 

Merci beaucoup aux éditions Rue de Sèvres pour la confiance et la belle découverte !

15 réflexions sur “Yin et le dragon, tome 1 : créatures célestes – Marazano & Xu Yao

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s