Une vie à t’attendre – Alia Cardyn

9782368121061FS.gif

Éditeur : Charleston

Parution : 7 juin 2016

Genre : Littérature

 

Résumé : Qui devient-on dans une vie où des parents disparaissent mystérieusement ? Rose a six ans quand la tragédie se produit. Dans ce quotidien bouleversé, elle grandit avec sa version de l’histoire, ni douce ni porteuse. Qui Rose serait-elle aujourd’hui si elle ne pensait pas qu’ils l’ont abandonnée ? C’est la question que se pose celui qui l’a toujours aimée. A Bali, seize ans après leur disparition, Rose découvre quelques mots sur un carton.
Ils sont les premiers d’un périple essentiel. Comprendre ce qu’il est arrivé à ses parents, tisser un lien puissant avec une mère qu’elle découvre à travers l’écriture, et surtout, commencer à s’aimer.

 

Avis : Rose a six ans quand un beau jour, ses parents disparaissent sans laisser de traces. C’est comme s’ils s’étaient tout simplement évaporés ; leurs affaires sont toujours à leur place, pas de mots, pas de traces, rien qui pourrait expliquer leur disparition … ou leur fuite ? Les policiers ne savent comment aborder l’affaire et se trouvent démunis face à la petite fille, qui ne comprend pas ce qu’elle a pu faire de mal pour que ses parents décident de l’abandonner dans cette grande maison vide. Alors Rose, cette petite fille si lumineuse, pleine de vie, se renferme petit à petit. Placée à l’orphelinat, elle fini par changer d’école et couper ainsi les derniers liens qui l’unissait à sa vie d’avant. Heureusement, dans sa nouvelle maison elle croisera des êtres qui la comprendront, l’accompagneront jusqu’à sa vie adulte, Lucie, Oscar, etc.

C’est d’ailleurs chez ce dernier qu’elle se rend, quand sa vie prend un nouveau tournant. Après une énième rupture, elle qui n’arrive pas à se laisser aimer, à oublier la plaie béante laissée par le départ de ses parents, elle décide de changer d’air et de se reposer un peu. Mais dans l’avion, un mystérieux inconnu lui donne une enveloppe, contenant une unique phrase, mais pas n’importe laquelle … le genre de phrases capable de remettre en cause tout ce sur quoi l’on a bâti son existence …

J’ai cru que je n’allais pas aimer ce roman. Quand j’ai commencé ma lecture, j’ai été assez déstabilisée. J’aimais bien l’écriture de l’auteure, mais en même temps quelque chose me dérangeait ; en fait j’ai surtout eu du mal avec la construction du récit, les sauts dans le temps et les flash backs, j’avais parfois un peu l’impression d’être trimbalée de droite à gauche. Et puis aussi, l’impression que certaines choses étaient survolées, pas totalement abouties, voire trop faciles parfois (par exemple la fin, trop rapide pour moi).

Mais en même temps j’avais envie de savoir ce qui était arrivé aux parents, et finalement j’ai fait abstraction de tout ça pour me concentrer sur l’histoire. J’ai aimé le mystère planant sur les parents, j’ai aimé voir un lien se tisser petit à petit entre Rose et sa mère, à mesure qu’on la découvrait nous aussi, j’ai aimé voir Rose se reconstruire.

En bref, je sors de ma lecture plutôt mitigée : je n’ai pas détesté, j’ai eu du mal avec la narration, mais j’ai finalement bien aimé l’histoire, et je pense que ce roman pourrait plaire à pas mal de gens. Ce n’est peut-être pas le meilleur Charleston et même s’il n’est pas inoubliable, ça peut être une bonne lecture pour cet été 🙂

 

LC 2016

Pour lire les chroniques des copines Charleston 2016 c’est par ici :

Publicités

11 réflexions sur “Une vie à t’attendre – Alia Cardyn

  1. Pingback: Une vie à t’attendre | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s