La théorie du grand tout – J. J. Johnson

9782874262807FS.gif

Éditeur : Alice Editions

Collection : Tertio

Parution : 17 février 2016

Genre : Roman Jeunesse

Traduction : Anne Cohen Beucher

Titre original : The theory of everything

 

Résumé : Ce n’est pas parce que tout le monde pense que tu devrais tourner la page que tu es prêt à le faire.

Sarah, 15 ans, a perdu sa meilleure amie dans un terrible accident et n’arrive pas à s’en remettre.
Son arme : le cynisme. Plus rien n’a d’importance. Jusqu’à cette drôle de rencontre…

 

Avis : Cela faisait un petit moment que ce roman me tentait, j’étais très intriguée par la quatrième de couverture, et j’aimais beaucoup la répartition en pourcentages du contenu du livre. Du coup, quand j’ai vu ce titre apparaître dans le catalogue des éditions Alice, je n’ai pas hésité une seconde !

7356149

Sarah a 15 ans. Un chien qu’elle aime par dessus tout, un petit copain que tout le monde trouve parfait. Elle pourrait avoir une belle vie, sauf que depuis presqu’un an, tout est plus compliqué. Sarah sèche, s’en fiche de ses résultats scolaires. Ses relations avec ses parents sont sans cesse conflictuelles, et ses relations sociales quasi inexistantes. Car il y a un an, Jamie, sa meilleure amie, est morte. Comment Sarah pourrait accepter qu’elle ne soit plus là pour partager sa vie ? Qu’elle ne puisse plus lui confier les choses les plus insignifiantes de son existence ? Et surtout, comment accepter de ne pas se sentir coupable, quand sa meilleure amie est morte devant elle ?

Bon, en réfléchissant à ma chronique, je me suis rendue compte que je lis beaucoup de roman de ce genre en ce moment (un(e) ado dont l’ami(e) est mort(e)) – pas très gai me direz-vous – et c’est un peu ce qui me faisait peur en débutant ce roman : j’avais peur de lire la même chose encore. C’est toujours risqué d’écrire un roman qui traite du deuil, mais je dois dire que j’ai bien apprécié ma lecture.

Suite à la mort de sa meilleure amie, Sarah s’est renfermée sur elle-même, avec le sarcasme comme armure. Une manière comme une autre de tenir les autres éloignées, et ainsi ne plus prendre le risque de trop souffrir. Ses proches ne la reconnaissent pas, et il faut dire qu’elle ne leur facilite pas la tâche, avec sa « boîte à sarcasmes ». Mais c’est dur de parler, dur de revenir sur cette terrible journée, où Jamie est morte sous ses yeux. Dur de ne pas se sentir coupable. Tout comme c’est dur pour les autres de se mettre à sa place.

Il ne se passe pas 150 000 choses, mais c’est très intéressant de suivre le cheminement de Sarah, qui est – pour moi – le véritable point fort de cette histoire. J’ai beaucoup aimé son caractère, son cynisme qui m’a tantôt fait rire, tantôt émue. J’ai trouvé son personnage touchant, réaliste, sans être larmoyant, complexe sans être désespérant.

Petit à petit Sarah va retrouver goût à la vie en travaillant pour Roy, un drôle d’homme qui pourrait lui apprendre bien des choses, et que j’ai trouvé particulièrement attachant. Même si cela est parfois douloureux, elle se fait une nouvelle amie, et renoue avec Emmett, le frère jumeau de Jamie, le seul qui pourrait peut-être la comprendre ; autant d’étapes difficiles mais nécessaires.

Entre chaque chapitre on a de petits schémas/diagrammes qui rendent le récit plus vivant.

Bref, un roman prenant sur le deuil, la culpabilité, la rémission, l’acceptation. Une jolie découverte pleine d’espoir sur un thème pas facile à traiter. J’ai beaucoup aimé la fin, ouverte, réaliste et pleine d’espoir.

Merci aux éditions Alice pour la confiance et la découverte !

Publicités

10 réflexions sur “La théorie du grand tout – J. J. Johnson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s