Le garçon qui jouait à la poupée – Roger Judenne

9791021404847FS.gif

Éditeur : Oskar éditeur

Parution : 16 juin 2016

Genre : Jeunesse

 

Résumé : Une poupée, une dînette, une caisse enregistreuse ? Serait-ce la liste de cadeaux d’anniversaire demandés par Manon ou Léa ? Eh non, c’est celle de Mattéo ! On y trouve aussi un ballon de foot et des dragons cracheurs de feu, mais ses copains n’en sont pas moins perplexes. Mattéo déraille ou quoi ? Et s’il leur prouvait que quand un jouet au mauvais genre, c’est surtout dans la tête ?

 

Avis : Mattéo est arrivé à l’école il y a deux mois, et s’est vite fait quelques copains. Aussi, c’est tout naturellement qu’il les invite à son anniversaire. Et qui dit anniversaire, dit cadeau ! Seulement, quand ses camarades arrivent à avoir une liste d’envie, ils sont pour la plupart légèrement décontenancés … Si l’on y trouve bien un ballon, des dragons, on y lit aussi une dînette, une poupée, une caisse enregistreuse et autres perles, bref, des cadeaux pour le moins étrange pour un garçon ! Il faudra une dispute et l’intervention de la maîtresse pour que les enfants comprennent que peut-être n’est-il pas nécessaire de donner un genre à chaque chose.

J’ai beaucoup aimé ce court roman, qui aborde un thème toujours plus d’actualité. Mattéo aime beaucoup jouer au foot, ce qui ne l’empêche pas d’aimer jouer à la poupée, à la dînette ou d’aimer les perles. Seulement, pour certains, c’est assez dur à concevoir : il y a les choses pour les filles/femmes, et les choses pour les garçons/hommes – pour Mattéo cela revient à voir le monde coupé en deux.

Notre petit narrateur, curieux, se rend chez son camarade et observe sa chambre/ses jouets avec perplexité. Mais quand il aperçoit ses réalisations en perle, lui aussi a bien envie de créer un petit dragon, et se rend compte que cette activité nécessite technique et attention (et que ça lui plaît !). A la fin, la maîtresse demande aux enfants d’associer une couleur, une activité, un jouet soit au garçon, soit à la fille, et très vite ils se rendent compte que ce n’est pas toujours facile

Mon seul petit bémol concerne le vocabulaire parfois employé, qui ne me semble pas correspondre à des enfants de cet âge et fait parfois trop adulte ! Sinon l’idée est sympa, intéressante et bien amenée !

En bref, un petit roman qui se lit vite et qui permet une ouverture d’esprit aux petits lecteurs, ou même une piste d’approche pour aborder le sujet !

 

Merci aux éditions Oskar pour la confiance et la découverte !

Publicités

15 réflexions sur “Le garçon qui jouait à la poupée – Roger Judenne

  1. J’aime beaucoup l’idée de ce livre. Les mentalités ont beaucoup de mal a évoluer et il y a encore du monde qui pense que le bleu pour les garçons et le rose pour les filles ! Je pense que c’est un frein à leur créativité et à leur imagination. En tout cas BRAVO pour ce livre innovant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s