Il était trop de fois – Muriel Zürcher & Ronan Badel

zuzu

Éditeur : Thierry Magnier

Parution : 24 août

Genre : Album jeunesse

Résumé : Pas de loup, pas de bonbons, pas de bagarres… Un censeur sans scrupules dicte sa loi. Mais les personnages de l’histoire sont bien décidés à ne pas se laisser faire !

Avis : Quand on a reçu ce livre, plusieurs choses m’ont attirée et poussée à l’ouvrir : La couleur rose pétant (beaucoup plus flash en vrai que sur cette image) qui change un peu, le format (allongée, il se lit en levant les pages vers le haut et non en tournant les pages comme on peut le faire habituellement) et puis, détail que j’ai relevé en dernier et qui n’est pourtant pas des moindres : j’ai lu le nom de Muriel Zürcher dont je vous parlais le mois dernier lors de ma découverte de Soléane. Bref, je n’ai pas pu résister à la curiosité !

L’histoire commence, ma foi, de façon plutôt banale ! Il était une fois, un grand méchant loup … On aperçoit un petit chaperon (rose) dans un bois, avec un loup s’approchant de manière aussi sournoise qu’affamée : on imagine très bien ce qui va se passer. Et là, subitement, l’histoire s’emballe : le narrateur est sans cesse interrompu et est obligé d’adapter son histoire. Un loup, c’est un peu violent non ? Pourquoi pas plutôt un chien ? Si vous voulez savoir comment on en arrive à faire faire une soupe de navets à un chien, pour tous les animaux du quartier, je vous recommande vivement ce petit album – surtout quand ils choisissent de se rebeller ! La chute est tout simplement excellente, j’adore la dernière illustration.

Vous l’aurez compris, cet album nous propose une (tentative de) réécriture très drôle et plutôt originale, très bien servie par les illustrations de Ronan Badel 🙂 N’hésitez pas, il sort demain !

« Il était une fois un loup, grand et méchant.
– Non ! Pas de loup ! Pensez aux pauvres petits lecteurs si
sensibles qui risquent de faire des cauchemars… Pourquoi pas
un chien ? Un gentil chien très mignon ? »
Publicités

16 réflexions sur “Il était trop de fois – Muriel Zürcher & Ronan Badel

  1. J’avais adoré « Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache » et j’attendais celui-ci avec impatience. Ce n’est pas tout à fait le même humour (normal, l’auteur a changé) mais ça fonctionne 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s