Métamorphose, tome 1 : Exorde – Ericka Duflo

met

Éditeur : Kennes

Parution : 4 mai 2016

Genre : Jeunesse

Résumé : – Ian ?

Sans un mot, Ian s’immobilisa.

– Devrais-je… avoir peur de toi ?

Il tourna légèrement la tête. Un sourire énigmatique sur les lèvres, il répondit :

– Certains te diraient que oui.

Avis : Depuis la mort tragique de sa mère, Senna en fait voir de toutes les couleurs à son père. Jusqu’au jour où ce dernier, à bout, l’envoie dans un pensionnat au fin fond de l’Alaska. Là, la jeune fille fait la connaissance de Ian, mystérieux jeune homme dont on lui recommande de se méfier, alors même qu’il l’attire irrésistiblement. Très vite, de mystérieux phénomènes se produisent, en même temps qu’une étrange marque apparaît sur le dos de Senna. Et si finalement son père avait eu une bonne raison de l’envoyer ici ?

Je pense que ça ne surprendra personne si je dis que ce qui m’a d’abord attirée, c’est cette magnifique couverture. Le résumé était tout aussi alléchant, si bien que je n’ai pas résisté longtemps.

Ce premier tome commence par doucement poser ses bases. On se pose beaucoup de questions (les changements qui s’opèrent chez Senna, ces étranges boursouflures qui apparaissent dans son dos) et le mystère s’épaissit de plus en plus à mesure que les pages se tournent, jusqu’à la fin où l’on a enfin quelques réponses (avant de nous laisser sur notre faim bien sûr, sinon c’est pas drôle !).

Si pour certains éléments on pourrait dire que cette histoire n’est pas vraiment originale (une jeune fille qui se rend compte subitement qu’on lui a caché des choses toutes sa vie, qu’elle a de mystérieuses capacités, un beau jeune homme qui l’attire et tombe fou amoureux d’elle), là où Ericka Duflo se démarque, c’est par la richesse et la complexité de son univers, par l’apparition de créatures différentes de celles que l’on peut voir d’habitude. On a une mythologie plus large que ce qu’on l’on trouve (trop) souvent, et ça fait du bien – moi qui adore la mythologie grecque j’étais bien contente. Je ne vous en dirai pas plus afin de ne pas vous gâcher le plaisir 🙂

Ce roman d’un peu moins de 400 pages se lit très vite. L’auteure nous maintient en haleine et fait monter le suspens tout au long de son récit .. qui nous offre d’ailleurs quelques illustrations auxquelles je ne m’attendais pas du tout, et qui donnent un côté plus sombre encore à l’intrigue et nous plonge vraiment dedans.

Du point de vue des personnages, j’ai eu du mal à comprendre la Senna du début, mais j’ai apprécié son évolution. Ses amies Jessies et Sam sont amusantes. Quant à Ian, un peu trop stéréotypé pour moi, mais je regrette tout de même qu’on n’en sache pas plus sur lui, qu’on reste en surface.

En bref, malgré quelques longueurs, ce roman a donc plutôt été une belle découverte. Je serais très curieuse de lire la suite des aventures de Senna et voir ce que ses choix lui réservent !

Un grand merci aux éditions Kennes pour la confiance et la découverte !

Publicités

18 réflexions sur “Métamorphose, tome 1 : Exorde – Ericka Duflo

  1. La couverture est vraiment une réussite! Maintenant, il s’agit d’un thème récurrent dans la littérature mais l’auteur a l’air de compenser par sa plume… Donc à voir! Merci pour cette découverte…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s