La Marque -Anne Loyer

9791090597587fs

Éditeur : Bulles de savon

Parution : 17 août 2016

Genre : Album Jeunesse

Résumé : Dans un monde où le réchauffement climatique a imposé sa loi, la terre a été dévorée par le soleil. La vie s’est organisée autour de Kyos, cité-oasis qui possède et distribue l’eau, denrée essentielle en ce désert sans fin. Pour en bénéficier, encore faut-il avoir un enfant marqué.

La Marque brille au front de Sika. Elle vient d’avoir quinze ans et elle sait qu’elle doit rejoindre Kyos pour permettre aux siens de survivre. Mais sa rencontre avec Rey, qui a refusé d’obéir au diktat de la cité-oasis, va lui ouvrir les yeux. Pourront-ils, ensemble, échapper à l’emprise de Kyos ?

 

Avis : Est-il encore nécessaire de vous présenter Anne Loyer ? Auteure de nombreux romans, je n’ai pour le moment jamais été déçue par ce que je lisais d’elle. J’avais donc hâte de découvrir La Marque, avec toutefois une petite peur d’être déçue. Suspens, suspens ! Passons tout de suite à mon avis !

Dévorée par le soleil depuis le réchauffement climatique, la terre n’offre aucun répit à ses habitants. Si ce n’est ceux vivant à Kyos, cité-oasis, qui tous les 5 ans appelle les enfants marqués à la rejoindre, en échange d’un peu d’eau – denrée rare et devenue oh combien précieuse. Sika vient d’avoir 15 ans, l’âge à partir duquel les enfants peuvent être appelés. Alors qu’elle vient d’aider à mettre au monde son petit frère, son chemin va croiser celui de Rey qui, refusant la loi de Kyos et ses prétendus bienfaits, a choisi de ne pas passer les portes de la cité quand son tour est venu, 5 ans plus tôt. Sika comprend alors qu’une autre voie est possible, une voie de liberté, une voie loin de tout mensonge. Mais arriveront-ils à renverser le Maître et ses diktats ? Rey reverra-t-il son frère avant qu’il ne soit trop tard ?

J’ai beaucoup aimé l’univers que nous propose cette dystopie. Anne Loyer nous propose un monde cohérent, et grâce à son talent j’avais l’impression d’y être. Contrairement à certaines sagas qui traînent en plusieurs tomes et finissent par s’essouffler, ici tout s’enchaîne sur un rythme haletant, soutenu. Il n’y a pas de temps mort, et c’est vraiment dur de lâcher le livre. Même si je suis contente du choix de l’auteure (c’est agréable), cela ne m’aurait pas dérangée que l’histoire soit plus longue, plus « creusée » parfois, que les personnages soient davantage développés ainsi que certains de leurs choix.

J’ai beaucoup aimé Sika, Rey et Sek, trois personnages différents, et qui pourtant nous permettent de comprendre beaucoup de choses grâce à trois visions, trois places différentes, trois dilemmes : la vie d’évadé, celle de celui qui vit pour la cité-oasis, et entre les deux Sika, qui se retrouve à la croisée des chemins au début du roman. J’étais très curieuse de voir ce que nous réservait Kyos, puisque comme dans toute bonne dystopie qui se respecte, on se doute bien que tout ne doit pas être si rose ! Et je dois dire que je n’ai pas été déçue du voyage …

En bref, un roman addictif, original, complexe servi par la plume d’Anne Loyer – un roman qui se démarque pour plusieurs raisons (son univers, le fait que ça soit un one-shot). Un roman qui mériterait de faire plus parler de lui !

Un grand merci aux éditions Bulles de Savon pour la confiance et la belle découverte !

Publicités

10 réflexions sur “La Marque -Anne Loyer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s