Nous sommes ceux du refuge – Delphine Laurent

9791021404649fs

Editeur : Oskar éditeur

Parution : 24 mars 2016

Genre : Littérature jeunesse

Résumé : Lucie Arlaud, 16 ans, n’est pas rentrée chez elle après le lycée. Pourquoi cette fille de pasteur, sage et sérieuse, a-t-elle fugué ? C’est ce que cherche à découvrir l’inspecteur Grégory Muller.

Les parents de Lucie, ses amis ou encore Nola, sa cousine et confidente, tous reconnaissent qu’elle n’était plus la même depuis quelques temps. Et si l’entourage de Lucie cachait de lourds secrets ? Car sous la surface se trouve une autre réalité …

Avis : Lucie est, de l’avis de tous, une fille sage, sérieuse, limite un peu coincée. Fille de pasteur, elle ne manque jamais la messe ou un camp de jeunes. Seulement  voilà, la jeune fille a disparu, et il apparaît très vite qu’il s’agit probablement d’une fugue. Mais pourquoi aurait-elle fait ça ? Entourée de sa famille, de ses amis, de bons résultats scolaires … qu’est-ce qui aurait pu la pousser à passer à l’acte ? Très vite, l’inspecteur en charge de l’enquête comprend que dernièrement, la jeune fille avait changé. Qu’avait-elle découvert de si grave qu’elle ne pouvait se résoudre à vivre avec ?

Tout d’abord, j’ai bien aimé la construction de ce récit : on suit d’un côté l’enquête de Grégory Muller, de l’autre on suit Lucie depuis sa fugue. Mais ce qui l’a poussé à en arriver là, nous mettons à long moment à l’apprendre : nous avançons au même rythme que l’inspecteur, nous supposons avec lui, réfléchissons, nous trompons parfois. Et je dois dire que c’est la partie qui m’a le plus plu.

Quand j’ai vu ce qui arrivait à Lucie, je me suis dit « mais qu’est-ce que c’est que ça ? », puisque la jeune fugueuse se trouve (re)cueillie dans un refuge sous-terrain, par un groupe de personne ayant refusé de vivre comme nous. Pas d’électricité, de technologies avancées, de Facebook, de divorce et – à priori – beaucoup moins de problèmes qu’à la surface de la terre. Toutefois, comme dans toute vie en communauté, il y a des règles à respecter. Lucie sera-t-elle prête à les rejoindre ou préférera-t-elle rejoindre la surface ? Quand elle tombe amoureuse de Pierre, un des habitants de la grotte, les choses se compliquent quelque peu ..

Au début donc, je me suis demandé où elle était tombé. Et puis comme elle, j’ai découvert ces lieux, cette manière de vivre, ces personnages finalement aussi complexes que ceux qu’elle avait laissé. Et surtout, en découvrant cette manière de vivre, ce choix de renoncer à notre monde, on réfléchit également, on a des passages profonds  qui nous rappelle que certaines choses qu’on appelle progrès, nous font finalement oublier l’essentiel : profiter de ceux qu’on aime, de petits moments aussi simples que chargés de bonheur.

Ce polar permet d’aborder également des thèmes importants : l’amitié, les premiers émois, le mensonge sous différentes formes, les fugues aussi, la vie en communauté, la société de consommation, le bonheur, etc. Certes on y trouve quelques clichés, mais finalement, on passe un bon moment de lecture. Et même, on a du mal à lâcher le livre tant qu’on a pas le fin mot de tout ça !

En bref, une lecture prenante, originale, où l’écriture de Delphine Laurent nous fait vivre les choses comme si nous y étions, une écriture addictive qui nous empêche de lâcher le roman !

Merci aux éditions Oskar pour la confiance et la découverte !

14 réflexions sur “Nous sommes ceux du refuge – Delphine Laurent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s