Glacé – Bernard Minier

glacé.jpg

Éditeur : XO éditions

Parution : 24 février 2011

Genre : Thriller

 

Résumé : Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.

Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.

Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

 

Avis : Bon, comme je ne fais rien dans l’ordre, j’avais déjà lu N’éteins pas la lumière (chronique ici) puis « Une putain d’histoire » (chronique ici) mais ni Glacé ni le Cercle. L’annonce d’une série sur m6 m’a poussée à sortir Glacé de ma PAL, et croyez-moi, ce fut une très bonne chose !

Tout commence un beau matin, lorsque des ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans vie d’un cheval … sans tête. Appelé sur les lieux le commandant Servaz se voit chargé de l’affaire. Mais quand un homme est retrouvé mort, les choses se compliquent. Les deux affaires sont-elles liées ? Qui pourrait bien se cacher derrière tout ça ? Quel est le lien entre ces crimes et l’hôpital psychiatrique de la vallée ?

Dans ce premier roman, nous faisons la connaissance du commandant Servaz, flic intuitif proche de la quarantaine et fan de Mahler. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé, intelligent, courageux, attachant – tout comme les personnages secondaires qui ont aussi leurs intérêts, leurs secrets, leurs failles, et j’ai apprécié que Bernard Minier ne fasse pas que les survoler mais leur donne également de la profondeur.

Le lieu, l’époque de l’année – les Pyrénées, les montagnes enneigées, les bois, l’hôpital psychiatrique – confèrent à ce roman une ambiance particulière, glaciale (ahah), angoissante. Les indices se dévoilent petit à petit, nous faisant tour à tour suspecter (presque) tout le monde, jusqu’à ce qu’avec Servaz, on commence à entrevoir la vérité.

En bref, un thriller intense, qui prend son temps pour se lancer sans jamais nous lasser, et qu’on finit par ne plus pouvoir lâcher. Une belle réussite pour un premier roman – talent qui s’est confirmé par la suite avec les trois titres suivants. Alors pour ceux qui n’ont pas encore découvert Bernard Minier, n’hésitait plus à vous lancer !

Un petit mot tout de même sur les premiers épisodes de la série que j’ai regardé la semaine dernière … Personnellement (et cela n’engage que moi), j’avais hâte de découvrir cette adaptation, je pensais aimé, et … j’ai été déçue. Probablement parce qu’étant en plein dans le roman, je m’attendais à quelque chose de plus fidèle, or il y a eu beaucoup de changements (liens entre certains personnages, rôles d’autres) qui ne m’ont pas plu. Le jeu des acteurs aussi, que j’ai parfois trouvé « faux », moins « Bernard Minier » – alors que pourtant ce sont des acteurs que j’aime bien habituellement. Je me suis demandé ce que j’en aurais pensé si j’avais lu le roman, toutefois j’en ai discuté avec des amis qui l’ont également vu sans le lire, et qui n’ont pas accroché non plus. Je pense tout de même regarder la suite histoire, par curiosité, sait-on jamais ! En bref, que vous ayez aimé ou non la série, lisez le roman, dans tous les cas il sera encore mieux ! 😛

Publicités

17 réflexions sur “Glacé – Bernard Minier

  1. Il y a un moment que j’ai envie de découvrir ce thriller. Tout le tapage autour de la série TV me donne encore plus envie de lire le roman mais pas de regarder la série.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s