Le cœur en braille – Pascal Ruter

9782278059249fs

Éditeur : Didier Jeunesse

Parution : 6 juin 2012

Genre : Roman jeunesse

 

Résumé : Jusque-là, pour Victor, une année scolaire, c’est du saut à l’élastique sans l’élastique. Ce qu’il préfère ?
Écouter les Rolling Stones, se gaver de loukoums avec son copain Haiçam, parler mécanique avec son drôle de père… Quand il ne s’amuse pas à planquer le papier des toilettes des filles, il essaie d’échapper aux punitions qui pleuvent sur lui comme la foudre sur le paratonnerre.
Mais lorsque Marie-José, génie absolu, déboule dans sa vie un beau jour de contrôle de math, c’est tout son univers qui implose…

 

Avis : Auparavant, Victor était tout ce qu’il y a de plus normal : collégien rêveur qui ne vit que pour les moments avec son père, à parler mécanique, ou les instants dans la loge du père de son copain Haïçam à manger des loukoums. Le collège ? L’occasion de montrer ses talents de farceur. Ça, c’est sûr que ce n’est pas pour ses qualités de collégien  modèle qu’il est connu, plutôt pour ses mauvaises notes et punitions à répétition. Mais tout change le jour où Marie-José fait son entrée dans sa vie. Parce que Marie-José, ce n’est pas n’importe qui. Elle joue du violoncelle, elle lit de la philosophie, et elle, les bonnes notes, ça la connaît ! Très vite, ils deviennent amis, et elle se met en tête d’aider Victor avec ses problèmes et autres mystères mathématiques. Mais Marie-José a un secret : bientôt, elle deviendra complètement aveugle. Alors les deux adolescents vont conclure un pacte.

J’étais très curieuse de découvrir (enfin) ce roman. Ca tombe bien, le film est sorti récemment au cinéma, c’était l’occasion de me lancer. Je serais maintenant curieuse de découvrir l’adaptation.

Je crois que je suis tombée amoureuse. Tout d’abord de l’écriture de Pascul Ruter, fine, délicate, bourrée d’humour et de tendresse. De l’histoire, émouvante et forte, qui donne envie – comme le prévient si bien la quatrième de couverture – de rire et de pleurer, de réaliser ses rêves, de tomber amoureux, de jouer du violoncelle et faire un tour en Panhard. Et puis des personnages, de Victor, ce petit clown naïf et attachant au grand cœur, qui ne se rend pas toujours compte des bêtises qu’il sort, que l’on voit changer, grandir tout au long de ce roman. Et Marie-José, cette force, ce caractère, ce courage, prête à affronter tous les risques pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé. Haiçam m’a aussi beaucoup plu, mais alors que dire de Lucky Luck, ce CPE dingue de vélo qui décide de se mettre à la littérature ?

Le sujet principal (au delà de l’amitié, l’amour, le collège) abordé dans ce roman n’est pas anodin, et alors qu’on aurait pu tomber dans le mélo, l’auteur en fait quelque chose de léger, de doux .. sans enlever les obstacles auxquels peuvent être confrontés les personnes touchées par cette maladie. Et surtout, il montre qu’à deux, que quand on est bien entouré, les choses paraissent un peu moins effrayantes.

J’ai eu beaucoup de mal à quitter ce roman, mais je suis heureuse de savoir qu’il y a deux autres tomes à lire (même si en soi, ce premier tome peut largement se suffit à lui-même).

En bref, un roman sensible, émouvant, mais aussi drôle. Un roman à ne pas manquer ! Merci à Pascal Ruter, merci aux éditions Didier Jeunesse pour le voyage !

 

Publicités

16 réflexions sur “Le cœur en braille – Pascal Ruter

  1. Je viens de me rendre compte d’un truc: j’ai la sensation que ce sont de plus en plus les romans jeunesses qui parlent le mieux des sujets graves/sérieux.
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s