Samedi 14 Novembre – Vincent Villeminot

14-nov

Éditeur : Sarbacane

Collection : Exprim’

Parution : 2 novembre 2016

Genre : Jeunesse

 

Avis : J’ai beaucoup hésité avant de lire ce roman. Peur que ça soit trop tôt, peur que ça sonne faux. Mais à peine commencé, j’ai su que j’avais eu tort. Impossible de reposer le livre avant de l’avoir fini.

B., un jeune homme tout ce qu’il y a de plus normal, s’apprêtait à fêter son anniversaire avec son frère Pierre, à la terrasse d’un café. Ce vendredi 13 novembre, au soir. Cette même date qu’ont choisi des individus pour tirer sur ces foules anonymes, ces gens qui ne demandaient qu’à profiter, s’amuser en ce début de week-end. Si B. s’en sort avec une « simple » blessure au bras, c’est à l’intérieur qu’il est touché, mort : son frère Pierre ne se relèvera pas. Comment accepter cette idée ? Désespéré, B. quitte l’hôpital sans prévenir personne, et par un cruel (ou salutaire ?) hasard, il va à nouveau croiser pour la seconde fois en l’espace de quelques heures, le regard d’un des participants à cette tuerie. Sans même réfléchir, il décide de le suivre, dans le métro, le train, la rue, jusqu’à l’appartement d’une jeune fille – sa sœur devine-t-il. Là, dans cet espace délimité, vont se jouer des instants qui marqueront à jamais sa vie. Sa renaissance.

Découpé en actes, à la manière d’une tragédie, ce roman propose également des entractes, comme des pauses, des respirations pour nous permettre de reprendre notre souffle entre chaque moment important. Une façon aussi de nous parler de ces gens que l’on croise dans ce livre, sans s’attarder dessus. Une façon de montrer que tout le monde, d’une façon ou d’une autre est touché par ce qui est arrivé. J’ai beaucoup aimé cette structure, ces chapitres courts, qui donnent un rythme effréné à la lecture, comme une urgence de dire l’indicible. Une urgence de vivre, malgré tout.

Si certains romans de Vincent Villeminot m’ont parfois laissée perplexe, celui-ci m’a totalement réconciliée avec lui. C’est un roman, fort, touchant, poignant, à l’écriture terriblement juste où aucun mot n’est de trop. Qui nous mène à nous poser des questions plutôt qu’accuser, qu’affirmer. Qui nous donne envie d’avancer, ensemble, plutôt que rester bloquer dans le souvenir de cette terrible soirée. Ce n’est pas un roman sur les attentats, c’est un roman sur l’après. Une bouffée d’espoir. J’ai profondément aimé la fin de ce roman, c’était comme me réveiller après une nuit de cauchemar. Revenir doucement à soi, à la vie.

Certes, il s’agit de fiction, et pourtant, ça aurait aussi pu se passer comme ça. Combien de B. ont perdu ce soir-là un frère, une sœur ? Samedi 14 Novembre est un livre qui risque de me suivre pour un petit bout de temps. Et je sais que je n’ai pas fini d’en parler.

En bref, vous l’aurez sûrement compris, ce roman est un vrai coup de cœur, un coup au cœur. Un roman coup de poing, à lire, à faire lire, que l’on soit ado ou adulte ! Merci à Vincent Villeminot d’avoir écrit ce roman.

 

Merci aux éditions Sarbacane pour la confiance et la découverte. 

Publicités

36 réflexions sur “Samedi 14 Novembre – Vincent Villeminot

  1. Ce que tu en dis me donne envie de lire, mais moi aussi j’ai l’impression que c’est trop tôt, je ne me sens pas forcément prête à me plonger dans des récits qui traitent de cette tragédie. Je me dis aussi que justement ca peut servir d’exutoire et j’y songe souvent . Je retiens ce titre en tout cas, qui m’a l’air de parler de l’événement avec justesse.

  2. J’ai lu un livre qui reprenait l’un de ces événements tragiques : celui du bataclan.  » Maman aime danser  » de Dider Pobel. C’est un récit qui m’avait beaucoup émue. Je me note celui-ci, merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s