Les Âmes rivales – René Manzor

51bLZxic24L._SX195_

Éditeur : Pocket

Année de parution : 6 octobre 2016

Genre : Thriller

Résumé : La Nouvelle-Orléans, 1975. Dans la pénombre de l’église, une fillette supplie le prêtre de l’aider : un homme étrange qui se dit son ami la suite partout, mais elle est la seule à le voir, personne ne la croit ! Elle s’appelle Cassandre, elle est terrifiée, et le prêtre ne trouve pas les mots… la fillette s’enfuit.

Dix ans après, à New York, quand Cassandre tombe follement amoureuse, la peur revient : le fantôme qui la hante depuis son enfance n’acceptera jamais de rival…

Avis : Il y a deux ans, j’ai découvert René Manzor avec Celui dont le nom n’est plus (chronique ici) que j’avais beaucoup aimé. Quand j’ai vu que « les Âmes rivales » sortait en poche, je n’ai pas longtemps hésité.

En 1975, une jeune fille vient raconter une étrange histoire au Père Arthur … son histoire. Un homme étrange, qu’elle est seule à voir, la suit partout, se dit son ami – voire plus – et semble décidé à ne laisser personne d’autre l’approcher. Dérouté, l’homme d’Eglise ne réagit pas tout de suite, avant de se faire une promesse : coûte que coûte, il aidera cette petite fille. Dix ans plus tard, Cassandre tombe amoureuse ; une chose est sûre, Jahal ne laissera personne prendre la place qu’il prétend lui revenir de droit. Un malencontreux accident survient, et Thomas se réveille des années plus tard. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses ont bien changées …

Au début j’ai été un peu déroutée, je ne m’attendais pas vraiment à ce genre d’histoire (oui, je lis très rarement les 4ème de couverture) : un mauvais esprit qui renaît à travers différentes vies, trois âmes qui n’ont de cesse de se retrouver. Pourtant, j’ai été transportée dans cette histoire : il fallait que je sache comment les choses allaient se terminer, d’autant plus que j’ai eu énormément de compassion pour Thomas qui se retrouve dans une situation pour le moins horrible ! Je voulais absolument savoir comment les choses allaient finir, qui sortirait vainqueur de cette lutte à travers les âges – car René Manzor n’a aucune pitié pour ses personnages : je n’aurais pris aucun pari quant à l’issue de ce roman.

Bien que d’un côté j’aurais aimé une autre fin (un petit tour de magie peut-être), je pense que l’auteur a fait le bon choix. Et puis après tout, rien n’est jamais fini !

Finalement, j’ai beaucoup aimé retrouver l’écriture de René Manzor – qui plante à merveille son univers, et j’ai surtout aimé découvrir cette histoire surnaturelle, d’amour qui défit le temps et les lois. Un roman intense, que j’ai eu du mal à lâcher !

 

8 réflexions sur “Les Âmes rivales – René Manzor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s