Grosse folie – Raphaële Frier

9782362661907FS

Éditeur : Talents Hauts

Collection : Collection Ego

Parution : 16 mars 2017

Genre : Jeunesse

Résumé : Elle
Mon souci à moi, c’est une masse de graisse. Presque vingt kilos de chair en trop, des pneus autour du ventre, des fesses qui débordent des chaises, des troncs à la place des jambes, des doigts comme des boudins apéritif, un visage rond comme la lune…

Lui
Ma mère, elle a déjà fait son deuil du fils idéal. Le « populaire », le beau gosse qui en impose, le sportif dynamique qui sent le gel douche quand il part au lycée. Le jeune qui sort en boîte et emballe les filles sans se poser de questions.

 

Avis : Elle, c’est Chloé, 17 ans, grosse. Complexée par son corps qu’elle déteste, elle ne peut pour autant s’empêcher d’avaler les gâteaux par paquet. Lui, c’est Quentin, il vient d’avoir son bac. Asocial, autiste d’après son père, il n’a rien à voir avec son frère, musclé, populaire. Tous les deux sont obligés de suivre leurs parents, en vacances dans le Sud, deux semaines. Un soir, Quentin remarque Chloé. Oui, elle est grosse, mais tellement plus. Elle est jolie, il a envie de la connaître. Petit à petit, les barrières de la jeune fille tombent, et dans le regard de l’autre, ils apprennent à (s’)aimer. Ce qui pourrait ne pas plaire à tout le monde …

J’aime beaucoup cette petite collection, qui présente toujours des textes forts et intelligents. Ici les thèmes abordés le sont particulièrement. J’ai beaucoup aimé cette histoire, ainsi que le choix de Raphaële Frier d’alterner les points de vue : un chapitre se concentre sur Chloé, un chapitre se concentre sur Quentin, ce qui permet d’avoir leurs deux point de vue. La souffrance de Chloé m’a profondément chamboulée, cette jeune fille persuadée que les gens ne voit en elle qu’une grosse fille, laide, sans intérêt. Persuadée que personne ne pourra l’aimer à cause de son physique. Un dégoût qui lui donne juste envie de se jeter sur un nouveau paquet de bonbons. Quentin est également un personnage intéressant, bien qu’il m’ait moins touchée.

A travers leur histoire, on découvre aussi le mal que peuvent causer les autres : les regards, les mots qui blessent parfois plus que les coups. La famille de Quentin qui désapprouve cette histoire, la décision que Quentin se sent obligé de prendre. Mais cette histoire montre aussi que parfois il suffit d’un regard, d’une personne, pour accepter de se voir autrement.

Au final, un petit roman touchant, intelligent, qui se lit très vite. J’avais déjà lu Mauvais fils de cet auteur, dont vous pouvez retrouver ma chronique ici.

 

Merci aux éditions Talents Hauts pour la confiance et la découverte !

 

libr

Pour découvrir Grosse folie n’hésitez pas à cliquer ici !

Publicités

19 réflexions sur “Grosse folie – Raphaële Frier

  1. Pingback: Les fils de George – Manu Causse | ☆ L'heure de lire ☆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s