Un zéro avant la virgule – James Holin

9782359735604FS

Éditeur : Ravet-Anceau

Collection : Polars en Nord

Année de parution : 14 Juin 2016

Genre : Polar

Résumé : A Deauville, le festival du film américain ouvre bientôt ses portes. Cinéphiles, stars et politiques préparent ce rendez-vous incontournable. Pourtant, le capitaine Arnaud Serano n’a pas la tête aux réjouissances. Il enquête sur l’assassinat par empoisonnement de Jean-Guy Bougival, comptable du musée de la Sculpture contemporaine. Un meurtre qui a lieu alors que les finances de l’établissement sont contrôlées par Églantine de Tournevire, magistrate à la Cour des comptes. Simple coïncidence ? Peu à peu, la jeune femme sort le nez des chiffres et se prend au jeu de l’enquête aux côtés du capitaine. Sur le tapis rouge du festival s’étalent ambitions, magouilles et trahisons. Pour Églantine et Arnaud, les mauvais comptes font les bons ennemis.

 

Avis : De cet auteur, j’ai déjà lu « Sacré temps de chien« , que j’avais beaucoup aimé (vous pouvez retrouver ma chronique ici). Ainsi, quand l’auteur m’a proposé de recevoir son nouveau roman, je me suis empressée d’accepter. Encore une fois, j’ai passé un bon moment !

Alors que Jean-François Lacroix et Églantine de Tournevire sont envoyés à Deauville pour étudier les comptes du musée de la sculpture contemporaine, l’agent comptable de l’établissement s’écroule, raide mort lors d’une réception. Qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Apparemment victime d’un empoisonnement, il est toutefois impossible de déceler lequel. Alors que d’autres éléments suspects se révèlent petit à petit à Églantine, elle décide de se joindre au commissaire Serano pour découvrir ce qui peut bien se tramer à Deauville. Une enquête qui pourrait bien en déranger plus d’un …

Comme je le disais, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman à l’intrigue complexe, mais parfaitement menée de bout en bout qui rend la lecture addictive : même quand on connaît les responsables, on a envie de connaître les tenants et les aboutissants de cette affaire. Les personnages sont attachants, chacun à leur façon. J’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire d’Églantine et d’Arnaud ainsi que leur duo (qu’on retrouvera peut-être dans une autre enquête ?), alors que le personnage de Jean-François m’a souvent fait sourire. Le style de James Holin est fluide, on se laisse porter par l’intrigue. Ce que j’aime tout particulièrement, c’est l’humour quasi omniprésent, des petites remarques par-ci par-là qui m’ont beaucoup amusée.

En bref, si vous ne connaissez pas encore cet auteur, n’hésitez pas à lui laisser une chance, c’est du très bon !

Merci à James Holin pour la confiance et la découverte !

 

libr

Si vous souhaitez découvrir ce roman, n’hésitez pas à cliquer ici !

Publicités

12 réflexions sur “Un zéro avant la virgule – James Holin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s