Les assistantes – Camille Perri

9782207132173FS.gif

 

Éditeur : Denoël

Parution : 6 avril 2017

Genre : Littérature

Traducteur : Elsa Maggion

Titre original : The Assistants

 

Résumé : Elle, c’est Tina. L’assistante idéale. Zélée et discrète.
Lui, c’est le Boss. Il est puissant et charismatique, profitant sans scrupules du système.
Un beau jour, Tina ouvre les yeux et comprend que respecter les règles ne la mènera pas bien loin.

 

Avis : De retour de vacances, j’ai enfin pu terminer ce roman que j’avais laissé en stand by. Voici donc ma chronique sur le roman frais et pétillant de Camille Perri !

Tina Fontana, c’est l’assistante idéale. Discrète mais attentive, prévenante, elle travaille depuis 6 ans pour Robert, THE big boss, homme d’affaire richissime et puissant. Même s’il l’apprécie beaucoup, au bout de six ans elle sait que ses perspectives d’évolution sont nulles. Pire encore, alors qu’elle n’a toujours pas fini de rembourser son prêt étudiant à 30 ans passés, elle s’occupe des notes de frais de son patron, souvent astronomique. Et si une petite erreur comptable lui permettait de se débarrasser de sa dette, et peut-être commencer une nouvelle vie ? A moins que cela ne soit le début des ennuis ?

Je trouvais le résumé de ce roman intéressant, je n’ai donc pas hésité avant de le demander. Toutefois, je trouve le pitch de 4ème de couverture un peu simpliste comparé à tout ce que l’histoire renferme.

J’ai plutôt bien aimé le personnage de Tina (alors qu’Emily m’agaçait prodigieusement au début) qui évolue tout au long du roman. Au moment de remplir les documents pour faire rembourser une note de frais, elle choisit de sauter le pas pour rembourser son prêt étudiant. Mais sa fraude ne passe pas inaperçue, et d’autres personnes foncent dans la combine. En prenant de l’ampleur (de part les personnes directement concernées ou plus tard la création d’un site), l’intrigue permet d’aborder divers sujets : la discrimination pour les postes à responsabilités, les prêts étudiants (quand je vois ça, je suis bien contente d’avoir grandi en France !), mais aussi le harcèlement moral ou sexuel dont peuvent souffrir certaines assistantes. J’ai aimé ce côté-là, et en même temps, le roman est également bourré d’humour, de légèreté, ce qui fait que malgré quelques longueurs et maladresses, j’ai passé un bon moment (d’autant plus que si l’on a une petite romance, elle ne prend pas le pas sur l’intrigue général, et ça c’est cool).

Au final, en choisissant ce roman, je cherchais une lecture légère et drôle : pari réussi ! Même si ce n’est pas la lecture du siècle, c’était une découverte sympathique !

 

Merci aux éditions Denoël pour la confiance et la découverte !

 

libr

Cliquez ici pour en savoir plus sur ce roman  !

Publicités

21 réflexions sur “Les assistantes – Camille Perri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s