Le Schtroumpf Financier – Peyo

Le-schtroumpf-financier.jpg

Éditeur : Le Lombard

Parution : 27 juin 2002

Genre : Bande dessinée enfant

Avis : Point besoin de vous présenter ces petits bonshommes bleus, j’imagine que tout le monde a déjà entendu parler des Schtroumpfs ! Pour moi, ça me rappelle surtout mon enfance. C’est donc avec plaisir que j’ai lu (ou relu, ça ne me disait rien) cette histoire !

Suite à un petit accident, le Grand Schtroumpf se retrouve alité. Afin de trouver un remède, un Schtroumpf est envoyé chez Messire Homnibus. Là, il va faire une étrange découverte : les Humains utilise de l’argent en échange de divers services. Une fois de retour au village, le voilà qui met en place une nouvelle façon de fonctionner, ainsi qu’une monnaie pour les Schtroumpfs. Ca y est, Schtroumpf Financier est né ! Mais les ennuis – et Gargamel – ne sont jamais bien loin !

Au début, chaque Schtroumpf est content, et prend ça plutôt comme un jeu : le Schtroumpf Boulanger donne un pain, il reçoit des pièces en échange. Le Schtroumpf Bricoleur répare une porte, il reçoit quelques pièces en retour. Quel plaisir d’amasser des petites pièces ! Mais très vite les écarts se creusent, Schtroumpf Paresseux se retrouve vite sans rien, et n’importe quel service commence à se monnayer, alors que d’autres ont des pièces à ne plus savoir qu’en faire. Alors Schtroumpf Financier propose des crédits à certains, des plans d’épargne à d’autres. Alors que des tensions naissent, les Schtroumpfs réalisent petit à petit que l’argent a gâché la paix et l’entente de leur petit village …

J’ai beaucoup aimé cette histoire, qui montre que – tout comme chez nous – l’argent ne fait pas le bonheur, mais au contraire amène des tensions. Je me suis prise à rêver pendant ma lecture d’un monde semblable à celui des Schtroumpfs, où chacun peut avoir ce dont il a besoin sans avoir à débourser quoique ce soit, si ce n’est un service quand l’occasion se présentera. J’ai bien aimé également le questionnement plutôt moderne de la Schtroumpfette, qui se demande qui la paiera elle pour s’occuper du bébé, faire le ménage et les lessives !

En bref, une histoire sympa des Schtroumpfs, qui en prime nous offre une petite réflexion intéressante !

10 réflexions sur “Le Schtroumpf Financier – Peyo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s