Chichi Poilu – Lenia Major & Caroline Ayrault

9791096067022FS.gif

 

Éditeur : Maison Eliza

Parution : 18 octobre 2016

Genre : Album jeunesse

 

Résumé : Il était une fois un lion qui s’appelait Achille. Depuis toujours, sa maman lui donnait le doux surnom de « mon Chichi Poilu ». Très mignon, très chou, très roudoudou. Pour un petit lionceau qui sautille entre les hautes herbes à la chasse aux sauterelles, ça colle impec.

Par contre, pour un énorme lion à la crinière impressionnante et au rugissement terrifiant, ça le fait moyen. Mais alors, pour un roi de la savane, c’est RI-DI-CU-LEEEUUUHHH !

 

Avis : Vous connaissez mon amour pour Maison Eliza, cette belle petite maison d’édition, qui offre un livre à un enfant qui a peu accès à la culture pour 5 livres vendus. Pour découvrir quelques chroniques d’albums, c’est par ici !

Cet album raconte l’histoire d’Achille le lion. Depuis toujours, sa mère l’appelle Chichi Poilu, très mignon quand il s’agit d’un lionceau, mais beaucoup moins terrifiant quand il se fait couronner roi ! D’autant plus quand sa mère ruine un rendez-vous important avec Boris 23, tsar russe, en appelant Achille par son doux surnom : de quoi ruiner une réputation ! Heureusement, sa mère lui promet de ne pas recommencer. Mais quand Achille invite la famille de celle qu’il aime, afin de demander la princesse en mariage, elle ne peut s’en empêcher … Ainsi qu’avec le shah Persan, le ministre Loup du Canada, ou encore l’empereur d’Adélie. Fatigué et blessé d’être la risée de tous les continents, le roi Achille se mit à hurler et chassa sa mère …

D’Achille le moqué, il devint Achille le sinistre, car comment être heureux alors que sa mère vit sous son acacia, qu’il ne la voit plus ? Des mois passent, quand soudain, les mamans du tsar, du shah, du ministre, de l’empereur arrivent avec leur progéniture, ainsi qu’une petite révélation à faire …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cet album, très drôle, est également bourré de tendresse. Quel enfant n’a jamais reçu de surnom ridicule de sa mère, et pourtant terriblement affectueux ? Et pourquoi se moquer d’un geste d’amour, si ridicule soit-il ? Faut-il d’ailleurs renoncer à cette part d’enfance, pour être respecté ? On voit bien dans cet album qu’Achille souffre des moqueries des autres plus que du surnom en lui-même, même s’il voudrait être respecté. D’ailleurs, comme le dit le texte, « que vaut-il mieux ? Être ridicule et heureux ou respecté et malheureux ? ». Je pense qu’il sera facile, pour petits et grands, de s’identifier à notre cher Achille !

Les illustrations, de très belles aquarelles, collent parfaitement au texte : colorées, humoristiques, c’est un vrai régal à regarder.

En bref, un album tendre, drôle, qui séduira les plus petits, et nous rappellera à tous notre part d’enfance.

Un grand merci à Maison Eliza pour la confiance et la découverte !

15 réflexions sur “Chichi Poilu – Lenia Major & Caroline Ayrault

  1. Pingback: Ce géant mon ami – Ingrid Chabbert & Lili la Baleine | ☆ L'heure de lire ☆

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s