Quelque chose de bleu – Blandine P. Martin

2O1R_FQpg6igjc3velBQHWq2spc.jpg

Editeur : Auto-édité

Parution :  28 Juin 2017

Genre : Romance

 

Résumé : Lena et Paul s’apprêtent à vivre le plus beau jour de leur vie. Alors que l’organisation de l’événement prend forme, Cameron, le témoin et demi-frère de Paul, rejoint les futurs époux afin de les accompagner dans les préparatifs.

Et si le destin sonnait à votre porte au moment le moins opportun, le laisseriez-vous entrer dans votre vie ?

 

Avis : Blandine P. Martin est une auteure dont je suis les parutions avec toujours beaucoup d’attention et de plaisir. Quand j’ai vu qu’elle sortait une romance contemporaine ce mois-ci, je savais – sans même avoir besoin de lire le résumé – qu’il me fallait la lire (d’autant plus que, comme à chaque fois, la couverture est magnifique !). Pour découvrir d’autres chroniques sur cette auteure, c’est par ici.

Lena et Paul sont ensemble depuis 5 ans. Afin d’enfin concrétiser leur amour, ils ont choisi de se marier dans moins d’un mois. Enfin, choisi … Disons que Lena n’a pas trop eu le choix, face au travail dévorant de son fiancé. Tellement dévorant, d’ailleurs, qu’elle a l’impression d’à peine le croiser depuis un moment, et surtout de devoir gérer seule tout ce qui touche à l’organisation du mariage. Heureusement, le demi-frère de Paul et son témoin, Cameron, arrive afin de les seconder, alors que la meilleure amie de Lena ne tarde pas également à les rejoindre. Mais au fur et à mesure que la date fatidique approche, la future mariée se sent de plus en plus à l’étroit dans cette vie, dans cette relation qui n’est peut-être pas celle dont elle a rêvé, auprès d’un homme qui ne ressemble plus vraiment à celui qu’elle avait choisi …

Dans cette romance, Lena, écrivain en herbe, va être amenée à faire des choix, à voir ce qu’elle veut vraiment, qui elle est vraiment, à mesure que les événements se bousculent devant elle. Ce que j’ai aimé, c’est que Lena ne se contente pas de subir, elle se remet en question tout au long du roman, elle se demande si c’est vraiment ce qu’elle souhaite. Bien sûr, le cheminement est long et ce n’est jamais simple de réaliser que l’on fait fausse route, surtout à quelques jours de s’engager pour la vie aux côtés de quelqu’un. Du coup, pour accélérer les choses, l’auteure a choisi de lui donner un petit coup de main et de lui faire ouvrir les yeux d’une manière assez brutale – que j’ai trouvé un peu prévisible (j’y avais pensé dès les premiers chapitres) et clichée, mais ça reste efficace (par contre la scène du bureau était peut-être un peu trop de mon point de vue).

Bien évidemment, j’ai craqué pour Cameron à l’instant où il a franchi le seuil de chez Paul et Lena. Son côté artisite-tatoué-aux-cheveux-longs devrait également vous séduire ! Et surtout, il ne s’impose jamais. Tout en douceur, en discrétion, il compense les défauts, les absences de son demi-frère, jusqu’à petit à petit, sans même que Lena s’en aperçoive, devenir indispensable à la jeune femme. J’ai aimé qu’on ne tombe pas dans le cliché du beau mec un peu bourru, qui enchaîne les histoires sans lendemain et qui aurait soudainement une illumination. Grâce à son côté artistique (peinture, musique) il a développé une réelle sensibilité que j’ai beaucoup aimé, et qui donne aux échanges qu’il a avec Lena une belle profondeur.

Quant aux autres personnages, j’ai beaucoup aimé Daisy. J’aurais voulu plus de Cassandre et Spencer. J’ai eu beaucoup de mal avec Paul dès le début – j’ai du mal avec les personnages « trop biens » en apparence, trop lisse … Je me doutais bien qu’il y avait anguille sous roche. Son père, n’en parlons pas, typiquement le genre de type et de valeurs (si on peut appeler ça comme ça) que je ne supporte pas. J’ai beaucoup aimé les moments Lena/Cameron mais aussi les moments avec le groupe (j’aurais bien aimé assister à leur concert, moi aussi !).

La fin est tout simplement parfaite. Rien de trop. Blandine P. Martin a su choisir les bons mots, attendre le bon moment, pour que Lena prenne enfin son envol (d’autant plus symbolique quand on sait la décision que l’on prend grâce à sa mère et son amie 😛 ). En fait, c’est aussi un des points forts du roman : l’auteure prend le temps d’installer les éléments, les personnages, l’histoire. Si certains pourraient trouver les premiers chapitres un peu longuets ou plats, j’ai trouvé au contraire ces moments importants pour mieux connaître les personnages, et bien poser l’histoire. Rien n’est précipité ou inconsidéré, rendant le tout plus crédible.

En bref, une romance qui fait du bien, qui nous parle de choix, de liberté, de l’importance de ne pas se renier et/ou de se trouver. De musique, d’art sous toutes ses formes. Et qui nous rappelle de ne pas oublier d’ajouter une touche de bleu à notre vie. Une lecture parfaite pour la saison, alors n’hésitez pas !

 

Merci à Blandine P. Martin de m’avoir permis de découvrir son roman ! 

Publicités

17 réflexions sur “Quelque chose de bleu – Blandine P. Martin

  1. Pingback: Quelque chose de bleu – Blandine P. Martin — ☆ L’heure de lire ☆ – musnadjia423wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s