Le tueur intime – Claire Favan

Le-tueur-intime

 

Éditeur : Points

Parution : 10 mars 2011

Genre : Thriller

 

Résumé : Will Edwards, quinze ans, est quotidiennement battu, violé, humilié. Quand Samantha arrive dans sa classe, belle et protectrice, il renaît. Mais l’amourette se mue en déception. Décidé à se venger, Will apprend minutieusement les règles de la perversité et de la cruauté. Un véritable enragé ! Devenu un prédateur redoutable, il s’engage sur les routes des États-Unis à la rencontre de ses futures victimes.

 

Avis : L’année dernière, je découvrais avec beaucoup de plaisir le style de Claire Favan, grâce à son roman « Serre-moi fort » (chroniqué ici) qui m’avait complètement bluffée. Je m’étais empressée d’acheter ses précédents romans, et c’est enfin à la toute fin de mes vacances, sur la route du retour (dédicace à Delphine !), que j’ai pu me pencher sur « le tueur intime », son premier roman.

Alors qu’il n’est encore qu’un adolescent, Will Edwards subit quasi quotidiennement brimades et agressions à l’école, mais aussi des viols nocturnes de la part de son père. Solitaire, il se forge petit à petit une carapace. D’autant plus qu’après avoir semblé prête à l’aider, une nouvelle élève l’a ensuite laissé tomber. Will est bien décidé à ne pas laisser passer cela. Très vite, les trames d’un plan machiavélique vont se former dans son esprit, même si pour cela il lui faudra y passer des années ! Et justement, des années plus tard, il n’a plus rien du gamin craintif et si peu sûr de lui. Au contraire, il est devenu un charmant, séduisant jeune homme tueur en série, qui ne laisse aucune trace sur son passage – excepté des corps atrocement mutilés. Si les recherches des enquêteurs chargés de l’affaire ne mènent à rien, l’arrivée d’un nouveau profil, R.J., pourrait bien enfin faire avancer les choses…

J’étais très curieuse de découvrir ce roman, après avoir tant aimé celui que j’avais déjà lu de Claire Favan – avec toutefois la petite appréhension habituelle : et si je n’aimais pas autant, d’autant plus qu’on a tendance à s’améliorer avec le temps. Si l’histoire, la construction sont différentes ici, j’ai été tenue en haleine tout au long de ma lecture. Il n’y a pas un suspens insoutenable : on sait dès le début – dès la quatrième de couverture – qui est le tueur en série, pourquoi il fait ça. Contrairement aux policiers, aux autres personnages, on sait qui se cache derrière ces accidents, ces mystérieuses disparitions, ces effroyables meurtres. Ce qu’on a ici, c’est une incroyable tension, qui ne cesse d’augmenter tout au long de l’intrigue, jusqu’à cette fin à la limite du soutenable : impossible de poser le livre avant de savoir comment les choses vont se terminer – car tout peut arriver. Claire Favan n’épargne pas son lecteur, et certaines scènes sont vraiment dures à imaginer (car très violentes).

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé RJ, qui apporte un nouveau regard sur l’enquête. Même si on devine vite qu’il y aura une histoire de sentiments, ça ne m’a pas dérangée, j’ai trouvé les choses bien amenées. J’avais parfois envie d’ouvrir les yeux de Sam, mais forcément, elle ne sait pas ce que le lecteur sait, la pauvre. Petit à petit, elle devient l’objet de Will (objet de ses désirs, mais également en tant que personne sans pensée, sans volonté propre), au fur et à mesure qu’il met en place les différentes étapes de son plan machiavélique. Quant à ce dernier, j’ai beaucoup aimé suivre ses pensées – pas que je sois une psychopathe moi aussi, mais c’est intéressant de voir l’enchaînement des choses, sa vision. Le pire étant de se dire que peut-être, s’il n’avait pas eu à subir la perversion de son père, les brimades à l’école, peut-être que tout ceci ne serait pas arrivé.

Si j’ai aimé ce roman, ce n’est donc pas comme pour Serre-moi fort, pour des rebondissements de dingue, mais surtout pour la tension omniprésente, ce côté anxiogène. D’un côté, c’est peut-être encore plus stressant de tout connaître des pensées, des objectifs, du serial killer. Et puis cette fin, on en parle ?! Un peu prévisible, mais bon, c’est pas mal. Heureusement qu’il y a eu une suite, que je vais vite lire d’ailleurs !

En bref, Claire Favan mène son intrigue d’une main de maître. Deux romans de lus d’elle, et deux excellentes lectures : pas de doutes, une auteure à suivre !

 

libr

Cliquez ici pour en savoir plus sur ce roman !

10 réflexions sur “Le tueur intime – Claire Favan

  1. Pingback: Le tueur de l’ombre – Claire Favan | ☆ L'heure de lire ☆

  2. Pingback: La chair de sa chair – Claire Favan | ☆ L'heure de lire ☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s