Les cancres de Rousseau – Insa Sané

51JeH-xd2dL._SX195_

 

Éditeur :  Sarbacane

Collection : Exprim’

Parution : Octobre 2017

Genre : Littérature ado

 

Résumé : 1994, Sarcelles. Djiraël en est sûr, cette année sera exceptionnelle. Il entre en terminale, dans la même classe que ses potes Sacha, Jazz, Rania et les autres. En plus, la belle Tatiana semble enfin répondre à ses avances… Cerise sur le gâteau, le prof principal, c’est monsieur Fèvre – le seul qui s’intéresse à eux.

Bref, c’est partu pour une année d’éclate… sauf que parfois, plus on prévoit les choses, moins elles se passent comme on le pensait.

 

Avis : Attirée par le très alléchant communiqué de presse des éditions Sarbacane, je n’ai pas pu résister : j’avais très envie de découvrir cet auteur et ses cancres !

Ce roman se passe en 1994. Cette année, Djiraël et ses amis rentrent en terminale, et il leur a promis une année exceptionnelle – et tiens, s’il commençait par être élu représentant des élèves ? Ses amis, c’est Sacha, Jazz, Rania, Doumam et Armand, aussi différents le uns des autres que complémentaires. D’ailleurs, les choses semblent bien parties pour Djiraël puisque la belle Tatiana semble enfin réceptive à ses avances. Pourtant, il y a bien des choses que Djiraël n’avait pas vues venir ! D’une manière ou d’une autre, cette année risque bien d’être inoubliable …

Sur la quatrième de couverture, il y a une citation de Michel Abescat de Télérama, qui dit que « ceux qui ne connaissent pas encore Insa Sané ont beaucoup de chance », et qu’est-ce que c’est vrai ! J’ai été complètement surprise, saisie par son style, par le message qu’il nous délivre, par cette histoire, cette comédie urbaine qui s’offre à nous ! Je sais qu’en lisant ce roman, j’étais en train de vivre un moment unique, une première fois : la première fois que je découvrais cet auteur. Et croyez moi, ça valait le coup !

J’ai beaucoup aimé Djiraël et ses copains, leurs caractères si différents, et pourtant. Avec leurs failles, leurs espoirs, leur solidarité, leur union, leur amitié à la fois fragile et solide, à leur image. Et surtout, leurs problèmes familiaux, leurs problèmes avec certains mecs de la cité, leurs problèmes avec l’autorité scolaire qui ne croit pas en eux – ou ceux qui au contraire y croient. Je suis loin d’avoir été une ado comme eux, et pourtant, j’ai eu l’impression d’être avec eux tout au long de ma lecture.

L’écriture d’Insa Sané est le gros plus de ce roman, comme je disais plus haut. C’est fin, intelligent, réaliste. Tantôt dur, tantôt poétique. Parfaitement dosé. J’ai beaucoup aimé ce message d’espoir, d’entraide, cette volonté de montrer qu’eux aussi peuvent s’en sortir. S’entraider et s’organiser, ensemble. Rendre fier un professeur. J’ai beaucoup aimé monsieur Fèvre d’ailleurs, qui montre combien c’est important d’avoir quelqu’un qui croit en vous, qui vous tire vers le haut quand les autres n’y croient pas une seconde.

En bref, il s’agit là d’un très bon roman à découvrir si ce n’est pas encore fait. Encore un bon Exprim’ comme seul Sarbacane sait le faire. Pour ma part, je suis plus que ravie de voir qu’il y a d’autres romans pour retrouver certains personnages, et sûrement en découvrir d’autres !

 

Un grand merci aux éditions Sarbacane pour la confiance et la découverte !

 

libr

Pour découvrir ce roman, c’est par ici !

9 réflexions sur “Les cancres de Rousseau – Insa Sané

  1. Pingback: Fréquence Oregon – Loïc Le Pallec | ☆ L'heure de lire ☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s