C’est moi le grand frère – Benjamin Perrier & Jules

138290_couverture_Hres_0.jpg

 

Éditeur : De la Martinière Jeunesse

Parution : 1er février 2018

Genre : Album jeunesse

 

Résumé : « Hier, après le dîner, mon papa et ma maman ont dit qu’ils voulaient me parler. Ça n’était pas pour me gronder, c’est sûr. Ils avaient tous les deux le sourire, mêmes s’ils semblaient un peu inquiets… »

 

Avis : Un beau jour, ses parents annoncent à notre petit héros qu’il sera bientôt grand frère. Il ne lui en faut pas plus pour imaginer tous les jeux auxquels il jouera avec son petit frère : jouer aux cartes, faire des courses de voiture ou des châteaux en carton. D’ailleurs, ça serait même chouette qu’ils partagent leur chambre, comme ça, ça fera une belle salle de jeux !

On sourit avec tendresse en le voyant imaginer tout ce qu’il fera avec son petit frère : c’est touchant, c’est beau tant d’enthousiasme, de hâte à partager ces moments. Jusqu’à cette petite chute qu’on voit venir, mais qui fait sourire : le petit garçon est finalement tout simplement content d’être bientôt grand frère !

Les illustrations sont belles et, douces, elles donnent vie avec beaucoup tendresse aux rêverie de notre petit héros.

Un album drôle et tendre, positif, sur l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille et l’annonce de son sexe. Voilà qui devrait rassurant les parents !

 

Merci aux éditions de la Martinière Jeunesse pour la confiance et l’envoi !

 

libr

Pour découvrir cet album, c’est par ici !

12 réflexions sur “C’est moi le grand frère – Benjamin Perrier & Jules

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s