Jadis, je t’aime – Amélie Cresson

jadis,-je-t-aime-1031033.jpg

Éditeur : Gloriana

Collection : Impéria

Parution : Mars 2018

 

Résumé : Sa voix.

Je me raccrochais de toutes mes forces à sa voix. Certaine, au plus profond de moi, qu’elle était ma planche de salut. L’ultime moyen de ne pas me perdre sur le chemin de la démence qui me tendait si avidement les bras. Il me parlait, avec des mots que je ne comprenais pas, mais qui avaient pourtant le mérite d’apaiser mon âme. Il me caressait : le dos et les cheveux. Il m’embrassait : le front, les tempes, la tête.

Les hommes se conduisaient-ils toujours ainsi ? Je ne savais plus distinguer ce qui était normal de ce qui ne l’était pas. Toujours est-il que j’aimais être dans ses bras. Toujours est-il que j’aimais ses baisers et ses caresses. Toujours est-il que j’aimais entendre sa voix.

 

Avis : Amélie Cresson est une auteure dont j’ai déjà entendu parler à plusieurs reprises, sans avoir encore pris le temps de la découvrir – tout en ayant l’un de ses romans dans ma PAL depuis quelques temps (oui, je suis un cas désespéré). Toujours est-il que je suis ravie d’avoir enfin pu découvrir sa plume, d’autant plus que le résumé m’intriguait et que je trouve la couverture vraiment magnifique !

Ce roman commence lorsqu’une jeune femme, semblant surgir de nulle part, reprend connaissance en plein milieu d’une foule. Incapable de la laisser là, mystérieusement attiré par elle, Samuel la recueille chez lui, bien décidé à l’aider à recouvrer la mémoire. Car si Adèle sait que ça lui est déjà arrivé, elle ne se rappelle de rien d’autre. Mais le jeune homme était loin d’imaginer ce qu’il allait découvrir …

Le titre donne d’ores et déjà le ton, et nous mène sur la piste d’un mélange passé/présent. Teintée de mystères, j’ai adoré l’ambiance créée par le fait qu’Adèle ne se rappelle pas qui elle est, d’où (le lieu, mais aussi l’époque) elle vient, etc, et ces flashbacks qui permettent de voyager à travers le temps et les époques, nous emmenant à la rencontre d’événements ou de personnages ayant marqué l’Histoire. Et puis, cette idée d’un danger planant au-dessus de sa tête renforce ce mystère intriguant.

Au-delà de ça, j’ai beaucoup aimé l’alchimie entre nos deux personnages principaux, cette force qui les pousse l’un vers l’autre alors qu’ils ne semblent pas se connaître. L’univers m’a beaucoup plu, j’ai beaucoup aimé l’ambiance se dégageant de ce roman, mais aussi le fait d’aller de rebondissements en révélations, d’en apprendre toujours davantage. Et puis cette fin ! Au final, malgré quelques longueurs parfois, j’ai passé un excellent moment, et je suis ravie d’avoir enfin découvert la plume très agréable, poétique, d’Amélie !

 

Un grand merci aux éditions Gloriana pour la confiance et la découverte !

 

logo1-copie

6 réflexions sur “Jadis, je t’aime – Amélie Cresson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s