Jamais plus – Colleen Hoover

9782755633214.jpg

 

Éditeur : Hugo Roman

Collection : New Romance

Parution :

Genre : Romance

Traduction : Pauline Vidal

Titre original : It ends with us

 

Résumé : Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser son grand rêve : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily vers le bonheur semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens. Choisir cette vie, c’est aussi tirer un trait sur son passé et Atlas, ce jeune homme qui a été son premier amour et qui a profondément marqué son adolescence.

L’avenir semble limpide et simple mais il peut s’obscurcir très vite…

 

Avis : Jusqu’à présent, je n’avais lu qu’un seul roman de Colleen Hoover, Ugly Love (chronique ici !), qui m’avait complètement embarquée. Depuis, je suis sûre que quoi que je lise d’elle, je vais adorer, ce qui fait qu’à chaque nouvelle sortie, ses romans s’entassent dans ma PAL. Et puis, cette semaine, au détour d’une étagère de ma bibliothèque, j’ai enfin sorti Jamais plus, que je n’ai pas lâché avant d’avoir fini.

Dans ce roman, on découvre Lily, une jeune femme de 24 ans, alors qu’elle vient d’enterrer son père, cet homme admiré de tous et pourtant méprisable pour tous ces coups qu’il portait à son épouse. Elle rencontre Ryle sur un toit, sans imaginer un seul instant qu’elle le reverra six mois plus tard, alors qu’elle sera tout juste sur le point de réaliser son rêve et d’ouvrir sa boutique de fleurs. Mais très vite, le conte de fées vire au cauchemar alors qu’un élément lointain de son passé refait surface …

Si je savais que j’allais aime ce roman, j’étais loin de me douter d’à quel point. Je ne pensais pas être touchée à ce point, surprise à ce point par la force de ce que j’allais lire. Je crois que j’ai trouvé tout parfait, du début à la fin. J’ai eu peur de la fin, peur du chemin qu’allait choisir Lily, et pourtant …

Je crois qu’en même temps que Lily, petit à petit, j’ai été séduite par Ryle, et peu à peu, je suis tombée amoureuse de lui. Il est brillant, écorché, sensible, et tellement amoureux d’elle : on ne peut s’empêcher de se dire que le hasard des rencontres fait parfois bien les choses. La seule chose qui m’a fait un peu tiquer au début, c’est que j’ai trouvé qu’il aillait un peu vite, entre le moment où il ne veut pas s’engager, et le moment où il se déclare comme son copain. Et Lily, qu’est-ce que j’ai pu m’attacher à elle ! Ce petit bout de femme énergique, courageuse, tellement humaine. Si forte et si fragile à la fois. Sa peur de reproduire un schéma tristement trop connu. Sa façon de changer sa vision sur ce qu’a pu vivre sa mère, ses interrogations, sur ce qu’elle accepte, peut accepter, sur le jugement qu’on est toujours si prompt à porter sans au final savoir. Ses réflexions sur sa décision à prendre. Ses hésitations si légitimes.

En parallèle, on découvre son adolescence à travers ses journaux de l’époque, sa rencontre, sa relation avec Atlas – qui je dois dire m’a énormément touchée. J’ai adoré ces passages. Je crois que quand il est parti pour Boston, il n’a pas brisé que le cœur de Lily mais aussi le mien (je ne me contente pas de lire des livres moi, je les vis voyez-vous ! 😛 ) et j’aurais tout donné pour qu’il reste, pour qu’elle ne rencontre pas Ryle. Mais dans un sens, tout cela était peut-être nécessaire.

Ce roman est une vraie claque, une tornade d’émotions. J’ai beaucoup apprécié les pensées, les décisions de Lily, mais également le petit mot de l’auteur à la fin qui explique ses choix, son but dans ce roman. Encore une fois, le point fort de Colleen Hoover, c’est ce tourbillon d’émotions qu’elle arrive à nous faire ressentir, cette facilité à se mettre à la place des personnages, de comprendre. Qui n’a jamais dit, ou pensé, en entendant parler d’une femme, d’une amie, battue par son conjoint, qu’elle n’avait « qu’à partir » ? Comme le dit si justement la mère de Lily, il faut savoir où sont nos limites, mais aussi veiller à ne pas sans cesse les repousser… Malheureusement, la question des violences conjugales est encore trop présente, et c’est une des raisons pour laquelle il est essentielle de lire ce roman.

Je n’ai pas encore découvert tous les romans de Colleen Hoover, mais je sais que celui-ci n’a pas fini de me hanter. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite grandement à la découvrir (de préférence avec une boîte de Kleenex à côté !).

 

 

16 réflexions sur “Jamais plus – Colleen Hoover

  1. Un livre que j’ai beaucoup aimé même si de mon côté je n’ai pas su encadrer Ryle dès le début (je crois que la première conversation qu’il a avec Lily sur le toit l’avait déjà condamné à mes yeux lol)

  2. Je n’avais pas trop envie de découvrir les livres de cette auteure mais je dois reconnaître que ton avis sur cet ouvrage me donne envie de changer d’opinion. Ce livre pourrait être parfait pour cet été!

    • Qu’est-ce qui te bloquait avec cette auteure ?
      Je lis peu de romance mais je trouve qu’elle se démarque, c’est un peu plus original que ce qu’on peut trouver ailleurs ! et ici surtout il y a un thème important, un message, et ça c’est cool 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s