La Partition de Flintham – Barbara Baldi

Couv_333671.jpg

Éditeur : Ici même

Parution : 25 mai 2018

Genre : Bande dessinée

 

Résumé : 1850, comté de Nottingham.

La lecture du testament de Lady Sutherland réserve à ses petites-filles une surprise de taille. Privées de leur grand-mère, divisées par son choix, que vont devenir les héritières de Flintham ?

 

Avis : Je n’avais pas spécialement entendu parler de ce titre, mais il a suffit que je vois cette magnifique couverture, que je feuillette un peu pour me laisser imprégner par l’ambiance de cette BD et que je rentre avec chez moi.

1850. La mort de leur grand-mère sépare Clara et Olivia, les deux sœurs. Alors que la dernière hérite d’une somme d’argent conséquente, elle décide de quitter le domaine qui revient à la première. Le temps passe et la situation devient de plus en plus difficile : deux ans après le décès de la comtesse, il n’y a plus d’argent, et après avoir été obligée de participer aux tâches du domaine, de vendre presque tous ses biens, Clara est obligée de partir travailler, et se retrouve servante à son tour.

Comme je disais plus haut, la beauté, la force de cette bande dessinée, c’est la puissance des illustrations, de ces peintures, c’est l’ambiance sombre, gothique, mélancolique, parfois même pesante qui s’en dégage, une ambiance qui n’est pas sans rappeler celle des romans des sœurs Brontë. Devant certaines cases, on est subjugué par tant de beauté, d’impressionnisme, de détails, de force d’évocation. A tel point que l’on pourrait se passer de mots, tant les illustrations parlent d’elles-mêmes.

Olivia m’a profondément déplu dès la lecture du testament. Jalouse, aigrie, déçue ? Peu importe, finalement elle se sent humiliée par la décision de sa grand-mère, et décide de partir dès le lendemain pour Londres, laissant finalement sa sœur se débrouiller avec certes un magnifique domaine, mais sans revenus, sans ressources, et avec des jours compliqués devant elle. Mais Clara est courageuse, travailleuse, et a un réel don pour la musique, qui finira par apporter un peu de lumière dans tout ce désespoir – même si je n’aurais pas été contre quelques pages de plus !

Au final, je reste subjuguée par la beauté de cette bande dessinée. Une très belle découverte.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

10 réflexions sur “La Partition de Flintham – Barbara Baldi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s