Qui ment ? – Karen McManus

qui-ment-1028649-264-432.jpg

 

Éditeur : Nathan

Parution : 22 mars 2018

Genre : Young Adult

Traduction : A. Delcourt

 

Résumé : 5 lycéens. 1 mort. 4 suspects. Tous cachent un secret. Qui ment ?

 

Avis : Voici encore un roman dont j’ai beaucoup entendu parler avant même sa sortie. Avis positifs et négatifs, j’ai lu de tout. Encore une fois, il était temps que je me fasse mon propre avis !

5 lycéens se retrouvent collés – bien malgré eux à les écouter – quand l’un d’eux décède brutalement. Oui mais voilà, ça ressemble à tout sauf à un accident. Et surtout, Simon n’était pas ce que l’on pourrait appeler un élève populaire, notamment parce qu’il prenait un malin plaisir à dévoiler les secrets de tout le monde (en mode Gossip Girl si vous voulez) – surtout les pires – sur son application. Chacune des personnes avaient une bonne raison de le tuer, mais chacune clame son innocence. Alors, qui ment ?

Au début, j’ai cru qu’on allait suivre uniquement un seul personnage, mais en fait nous avons une alternance de point de vue. Bon, du coup il faut être attentif pour se rappeler qui parle à chaque instant, mais sinon j’ai trouvé ça pas mal, ça permet de connaître « personnellement » chacun des 4 suspects, découvrir ce qu’ils ne disent pas, et tenter de débusquer incohérences ou mystères pour trouver qui est le coupable, ce qui, je vous l’avoue, crée une petite tension parce qu’on se demande à chaque instant si on se moque de nous ou pas … 😛

J’ai apprécié ces 4 personnages, d’ailleurs. Tous différents, certains ne s’étant jamais adressés la parole, mais qui en se retrouvant dans la même galère se retrouvent à s’entraider. On a la première de classe un peu coincée, la fille populaire qui vit dans l’ombre de son petit ami, le sportif, le délinquant. Un peu cliché tout ça, me direz-vous, MAIS ils sont finalement un peu plus complexes, et j’ai vraiment apprécié leur psychologie travaillée, les secrets qu’ils cachent (même si j’avais deviné celui de Cooper très rapidement), et la solidarité qu’ils vont faire preuve à leurs égards respectifs – tout en cherchant qui a bien pu faire le coup.

L’autre voix importante de ce roman, qui pourrait presque constituer un personnage à part entière, c’est la presse, ces personnes à la recherche du sensationnel à tout prix, quitte à bafouer les droits de suspects, peu importe le mal qui peut être fait. Presse qui sait bien influencer l’opinion publique en orientant ce qui est montré, dit, propulsant quelqu’un au rang de héros ou de criminel en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Ce n’est pas encore aujourd’hui que je pourrais porter fièrement la casquette de Sherlock Holmes : je dois avouer que dès le début je suis partie sur une mauvaise piste, négligeant peut-être certains détails, ce qui fait que je n’avais pas du tout suspecté la bonne personne. Le résolution de cette affaire a donc été pour moi une belle surprise, et d’un côté je suis ravie de ne pas avoir deviné dès le début. Je me suis prise au jeu de l’intrigue, j’ai tourné les pages à toute vitesse pour savoir, et j’ai vraiment passé un bon moment malgré peut-être quelques passages un peu plus tirés par les cheveux.

Au final, « Qui ment ? » est un roman addictif, captivant, idéal pour passer un bon moment et se creuser un peu les méninges !

 

Merci aux éditions Nathan  pour la confiance et la découverte !

Publicités

5 réflexions sur “Qui ment ? – Karen McManus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s