Le maître des livres, tome 1 – Umiharu Shinohara

maitre-des-livres-1-komikku.jpg

 

Éditeur : Komikku

Parution : 28 août 2014

Genre : Manga

Traducteur : Fabien Nabhan

 

Résumé : A la bibliothèque pour enfants « La rose trémière » vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.

Une histoire passionnante centrée sur la littérature et Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfants ».

 

Avis : J’ai découvert ce manga au moment de sa sortie, il y a quasi 4 ans (déjà !!) : forcément, avec un tel titre, je ne pouvais que m’intéresser à cette histoire ! Ça fait un petit moment que j’ai envie de reprendre cette série, et ayant envie d’une histoire douce, cocooning, mais aussi de bulles, je me suis dit que c’était le moment de retrouver un univers familier !

Un beau soir, un jeune homme découvre en plein milieu d’un parc une bibliothèque pour enfants. Intrigué, il rentre, et fait la connaissance d’un curieux bibliothécaire, pas franchement accueillant, mais qui fini par lui conseiller un livre à lire. Une lecture qui va faire réfléchir Miyamoto sur sa vie, sa relation au boulot, à ses parents, et très vite, il va devenir un usager régulier de la bibliothèque et rencontrer de nouvelles personnes, dont on va aussi découvrir les histoires.

J’ai beaucoup aimé retrouver ce manga, cette ambiance, ces personnages et leurs histoires. J’aime beaucoup Mikoshiba, le bibliothécaire grincheux en apparence, et pourtant si attentif, si passionné (et passionnant !), si attachant au final. On a envie d’en savoir davantage sur lui (surtout après avoir découvert comment lui-même s’est retrouvé petit à aller à la bibliothèque). Et puis, il s’est fait le fervent défenseur de livres dits pour enfants, qui ont tout autant de messages à apporter aux adultes. Comme il dit :

« La réalité est qu’il n’y a pas d’âge pour apprécier un livre » (page 81)

Et qu’est-ce que je suis d’accord avec lui ! Bien sûr, il présente pas mal de classiques, certains que nous, de chez nous, on ne connaît pas, mais il y a aussi certains titres qui vous parleront : « le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède » de Selma Lagerlöf ou « l’Île au trésor » de Stevenson – ce dernier a d’ailleurs toujours eu une place particulière dans mon cœur, et j’ai adoré le redécouvrir avec mes yeux d' »adulte » il y a quelques années pour mes études. C’est un des côtés que j’aime dans ce manga, cet amour pour les livres, pour ce qu’ils peuvent apporter, et notamment la littérature jeunesse, souvent dépréciée (notamment quand c’est un adulte qui en lit), alors que je la trouve tellement importante, pour la construction de l’enfant, pour les messages et les enseignements qu’elle peut comporter.

J’aime aussi l’idée qu’on ne tombe pas sur un livre par hasard, qu’un livre peut nous offrir un message, une solution, une réflexion. Et c’est ce que l’on voit au travers l’histoire de différents personnages, Miyamoto, Shôta, la propriétaire de la bibliothèque, la maman de Léo. J’ai une préférence pour les deux premiers que je trouve particulièrement attachants. Et puis j’ai été sensible au discours de Mikoshiba, à la mission qu’il se donne en tant que bibliothécaire face aux usagers, de toujours trouver LE livre qu’il faut pour des gens parfois un peu moins … faciles que d’autres : j’y retrouve aussi un peu mon quotidien de libraire.

Enfin, les dessins sont plutôt chouettes et collent bien à l’univers du manga, ils rendent le tout facile d’accès et peuvent toucher différents publics.

Vous l’aurez compris, c’est une série que je vous recommande, surtout si vous aimez les livres, les bibliothèques, les lieux animés d’une âme, et puis, qui sait, peut-être que ça vous donnera aussi envie de (re)découvrir quelques chefs-d’œuvres de la littérature jeunesse !

23 réflexions sur “Le maître des livres, tome 1 – Umiharu Shinohara

    • Tu as été plus raisonnable que moi, j’en ai acheté 10 d’un coup ahah ! Je crois que j’avais dû lire les 3 premiers il y a loooongtemps, là je n’ai pas d’excuses pour poursuivre 🙂

  1. Pingback: Le maître des livres, tome 2 – Umiharu Shinohara | ☆ L'heure de lire ☆

  2. Pingback: Le maître des livres, tome 3 – Umiharu Shinohara | ☆ L'heure de lire ☆

  3. Pingback: Le maître des livres, tome 4 – Umiharu Shinohara | ☆ L'heure de lire ☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s