Dividing Eden, tome 1 – Joelle Charbonneau

9782745992345.jpg

 

Éditeur : Milan

Parution : 6 juin 2018

Genre : Young Adult, fantastique

Traduction : Amélie Sarn

Titre original :

 

Résumé : Lorsque leur père le roi et leur frère aîné meurent, les jumeaux Carys et Andreus doivent s’affronter dans une série d’épreuves pour déterminer lequel des deux régnera sur le royaume d’Eden.

Eux qui n’ont jamais pensé à accéder au pouvoir et qui ont passé toute leur vie à se protéger mutuellement se retrouvent en concurrence pour la première fois. Andreus bénéficie dusoutien du Conseil, Carys de celui du peuple. Impossible a priori de les départager, mais, dans l’ombre, chacun intrigue pour voir son favori monter sur le trône.
Malgré leur attachement, s’engage une bataille sans merci entre le frère et la sœur.

Jusqu’où sont-ils capables d’aller pour obtenir la couronne ? Peuvent-ils continuer à se faire confiance ? Doivent-ils écouter les conseils de ceux qui, prétendument pour leur bien, les éloignent l’un de l’autre ?

 

Avis : Je me suis lancée dans ce premier tome un peu comme ça, sans attente particulière si ce n’est passer un bon moment. D’ailleurs, je n’avais jamais lu de roman de cette autrice, et si j’étais très curieuse de la découvrir, j’avais un peu peur de ne pas connaître l’engouement qu’elle suscite généralement. Au passage, je trouve la couverture vraiment très belle et représentative de l’intrigue !

Depuis toujours Carys a tout fait pour protéger Andreus, son frère jumeau, sur lequel semble planer une malédiction depuis sa naissance – malédiction dont peu de gens sont au courant. Toutefois, quand leur père – le roi du royaume – et leur frère aîné meurent brutalement, Carys et Andreus se retrouvent tous deux engagés dans une série d’épreuves visant à déterminer lequel d’entre eux régnera sur le royaume d’Eden. Peu à peu, leur belle entente laisse place à des moments de doutes, et une bataille sans merci s’engage. Jusqu’où seront-ils prêts à aller pour régner ?

J’ai dé-vo-ré ce premier tome. Si j’ai accroché dès les premières pages, le rythme, la tension s’accentuent au fur et à mesure, quand commencent les épreuves, puis quand il devient évident que les choses ne se passeront pas comme les jumeaux l’avaient initialement prévu.

J’ai beaucoup aimé Carys, ses valeurs, son intelligence, son caractère, son abnégation pour son frère. Pleine de qualités, de capacités, elle se met en retrait, n’hésitant pas à se ridiculiser pour le bien d’autrui. Elle seule va soupçonner que la disparition de son frère et de son père ne seraient pas dues à l’ennemi attendu. Jusqu’au bout, elle va tout faire pour son frère, même quand celui-ci, aveuglé par la haine, ne pensera plus qu’au but qu’il s’est fixé. J’ai d’ailleurs eu beaucoup plus de mal avec ce dernier, Dom Juan sans étoffe, si facilement manipulé (ce qui est très agaçant quand on voit tout ce que sa sœur a fait ou fait encore pour lui) quand il pense avec son z*** oublie de penser avec sa cervelle, il devient exécrable.

Au-delà du personnage de Carys, j’ai beaucoup aimé l’univers, même si j’aurai aimé en savoir plus encore – notamment sur leur culte des Vents, les mystérieuses bêtes, ou encore les ennemis du royaume. Le roman se lit tellement vite que ça ne m’aurait pas dérangée d’en avoir un peu plus. Surtout, j’ai aimé les rebondissements parfois inattendus, l’ambiance, ces complots, ces trahisons, le fait de ne pas savoir à qui l’on peut faire confiance (ça me rappelle un peu les ambiances à la Game of Throne où l’on finit par se méfier de tout le monde) – il y a d’ailleurs certains personnages que je n’arrive toujours pas à cerner à la fin de ce premier tome, mais c’est sûrement mon côté parano ! Par contre, je rejoins certaines chroniques, j’avais vu venir de très loin d’une des menaces, ce qui ne m’a pas empêchée comme dit plus haut d’être surprise par les autres révélations.

En bref, si vous ouvrez ce roman, vous trouverez complots, trahisons, mensonges, mystères, rivalités : tous les ingrédients d’un premier tome sombre, addictif et captivant. Même si tout n’est peut-être pas parfait, j’ai passé un excellent moment, et j’ai très envie de découvrir la suite. Du coup, je me laisserai bien tentée par Elite de la même autrice en attendant le second volet !

 

Un grand merci aux éditions Milan et à PageTurners pour la confiance et la chouette découverte ! 

 

DE.jpg

 

27 réflexions sur “Dividing Eden, tome 1 – Joelle Charbonneau

  1. Pingback: Dividing Eden, tome 2 : le royaume des vents – Joelle Charbonneau | ☆ L'heure de lire ☆

Répondre à BettieRose Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s