Le Bois-sans-Songe – Laetitia Arnould

LBSSFront

 

Éditeur : Magic Mirror

Collection : Enchanted

Parution : 22 octobre 2018

Genre : Fantastique, réécriture de conte

 

RésuméIl est des larmes qui ne sèchent pas. Il est des blessures qui restent ouvertes.
Il est des êtres qui les surmontent quand d’autres finissent par sombrer.
Il est ceux qui les gardent en eux. À jamais.

Comment survivre quand on est la seule personne éveillée parmi des êtres en proie à des cauchemars éternels ?

Princesse héritière de Modighjem, Liv se retrouve isolée, prisonnière de son pays désormais morne, séparée du reste du monde par un bois infranchissable, né le soir de la malédiction. Jusqu’au jour où son destin erratique croise celui de ce personnage entouré de ténèbres, avec son parapluie pagode et ses airs de prince maudit…

Pourquoi continuer à vivre quand les personnes qui nous étaient chères ont été massacrées, quand une principauté entière a sombré face à la rage des hommes et que l’on est seul, le dernier représentant de son peuple ?

Lennart Leifsen a choisi la vengeance comme raison d’exister. Retranché dans son lugubre manoir, penché sur son rouet, il tisse chaque soir, à partir de ses larmes, le sort qui maintient les Modigs sous le joug de ses tourments. Jusqu’à ce que survienne cette jeune fille dépenaillée, aussi agaçante qu’inconsciente, et que les larmes providentielles se refusent à lui…

 

Avis : Il y a quelques semaines j’ai eu l’immense joie d’apprendre que j’étais retenue pour devenir partenaire de Magic Mirror éditions, une jeune maison d’édition indépendante, qui se consacre au monde merveilleux des contes de fées (réécriture, inspiration). Pour débuter ce tout nouveau partenariat, c’est un roman de Laetitia Arnould qui est arrivé dans ma boîte aux lettres. Rappelez-vous, j’avais découvert la plume de cette autrice l’année dernière avec Solstices que j’avais adoré, j’étais donc ravie et impatiente de découvrir ce nouveau titre !

Avant de vous parler de ce roman en particulier, il faut savoir que les réécritures de contes de fées sont une chose qui m’intéresse beaucoup mais qui pour moi peut être à double tranchant. J’ai déjà vu et lu tellement de choses qui partaient dans tous les sens et qui n’apportaient rien que je me méfie toujours un peu (ça fait un peu la meuf blasée dit comme ça, je sais 😛 !). Et pourtant ici vous pouvez y aller les yeux fermés, croyez-moi, c’est une petite pépite.

L’histoire commence lorsqu’une terrible malédiction se réalise, plongeant le peuple de Modighjem dans un cauchemar éternel. La princesse Liv, épargnée, se retrouve seule, ignorant tout de cette tragédie qui menaçait depuis sa plus tendre enfance. Bien décidée à aider son peuple, elle se retrouve sur le chemin d’un être sombre, mystérieux, peut-être même dangereux pour elle et les siens …

Laetitia Arnould mêle ici avec beaucoup de talent le conte bien connu de la Belle au Bois Dormant, à celui de Petit Ole ferme l’Oeil que personnellement je ne connaissais pas. J’ai été surprise, bluffée du résultat, de ce qu’elle en a fait. On retrouve des clins d’œil aux contes originels (que ce soit dans le choix de prénoms pour des enfants, la présence de la malédiction ou celle du rouet). C’est parfois subtil mais bien présent, et puis surtout, le mélange de ces deux contes fonctionne complètement. L’histoire que nous offre Laetitia est captivante, envoûtante, c’est bien simple : je n’avais pas envie de quitter le roman.

Si j’ai beaucoup aimé l’intrigue, cela tient également à une chose essentielle : la plume de l’autrice. Laetitia Arnould a un réel talent pour instaurer une ambiance particulière, sombre, malveillante. J’aime son écriture poétique, ses descriptions qui nous donnent l’impression d’être avec ses personnages, la profondeur et la complexité de ces derniers. En parlant des personnages, j’ai tellement aimé Lennart, son histoire, son côté sombre, torturé, le fait que ce ne soit pas un personnage tout lisse, tout beau, tout gentil. Liv m’a également beaucoup plu par sa force et son caractère. Et surtout, j’ai aimé que ces deux personnages évoluent au contact l’un de l’autre, s’ouvrent, comprennent qui ils sont.

Au final, cette lecture a été pour moi un vrai moment de bonheur : j’ai adoré. Si vous cherchez une réécriture originale et captivante, bien écrite, n’hésitez plus ! En plus ce titre est sélectionné pour le PLIB 2019 (Prix Littéraire de l’Imaginaire) ❤

Un grand merci à Magic Mirror éditions et à Audry pour la confiance et la belle découverte !

 

9782747082945.jpg

 

De la même autrice :

 

Bon plan : pour toute commande passée sur le site Magic Mirror, utlisez le code agent-lheuredelire pour recevoir un marque-page !

13 réflexions sur “Le Bois-sans-Songe – Laetitia Arnould

  1. Pingback: Les dragons de l’impératrice – Alice Sola | ☆ L'heure de lire ☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s