Agatha Raisin enquête, tome 11 : l’enfer de l’amour – M.C. Beaton

9782226400406-j.jpg

 

Éditeur : Albin Michel

Parution : 6 Juin 2018

Genre : Policier

Traductrice : Marina Boraso

Titre original : Agatha Raisin and the love from hell

 

Résumé : Qui a dit que l’amour c’était le paradis ? Plutôt l’enfer, même pavé de bonnes intentions ! À peine mariés, Agatha et James Lacey font cottage à part et s’accusent mutuellement d’infidélités. Jusqu’à ce que James disparaisse pour de bon, laissant derrière lui sa maison saccagée… Les soupçons se portent aussitôt sur l’épouse du disparu : Agatha. Décidée à se défendre et à remettre la main sur son mari, notre détective part à sa recherche, à ses risques et périls…

 

Avis : Comme vous le savez maintenant, j’aime beaucoup de temps en temps me plonger dans une nouvelle aventure d’Agatha Raisin, ma quinquagénaire préférée. Comme j’avais besoin de me changer les idées entre deux cartons, c’était le moment idéal pour découvrir sa onzième aventure (déjà !).

Comme ce titre est bien trouvé ! Fraîchement mariés (enfin !), Agatha et James ont du mal à s’ajuster. D’ailleurs, pour plus de simplicité, chacun a gardé son cottage. Pourtant, les reproches vont bon train, et les disputes sont nombreuses. Il faut dire qu’Agatha a son caractère, et que pour elle, il n’est pas question d’être la bonne petite ménagère que semble rechercher son mari. Alors quand elle émet l’idée de travailler un peu, c’est la crise. Mais est-ce une raison pour la soupçonner quand James disparaît, laissant derrière lui son cottage ravagé ? Une seule façon pour Agatha de se disculper : comprendre ce qui a bien pu se passer et surtout, remettre la main sur son têtu de mari.

L’enquête ici est différente de celles que l’on a été habitués à lire puisqu’elle touche directement quelqu’un de très proche d’Agatha – l’objet de ses fantasmes et de ses désirs depuis le début que nous la suivons. Où peut bien être passé James ? Pourquoi ne donne-t-il pas de nouvelles ? Est-il vivant ou mort ? Ça, ce sont les questions qu’Agatha se pose, et auxquelles nous, nous avons les réponses. Ce que l’on ignore par contre, c’est qui a bien pu agresser James. Quand un cadavre est découvert, l’enquête d’Agatha prend un tour plus inquiétant, puisqu’elle soupçonne que les deux affaires sont liées, et que ses expériences passées lui ont déjà prouvé qu’à trop s’approcher du feu l’on risque de se brûler …

J’ai beaucoup aimé cette enquête, où Agatha retrouve son complice Charles, et ensemble, ils vadrouillent entre les différents suspects – nous offrant encore de savoureux dialogues. Ce tome-ci est assez gros (un petit peu plus de 350 pages), et pourtant je n’ai rien vu passer, j’étais ravie de me plonger dans l’intrigue et de tenter moi aussi de découvrir qui pouvait bien se cacher derrière tout ça. J’ai trouvé que l’histoire ici renouvelait la série, et redynamisait un peu le tout, et surtout, on retrouve une Agatha pleine de pep’s, j’adore.

Ce que j’ai beaucoup moins aimé dans ce tome-ci, c’est James. Je l’ai trouvé très agaçant, notamment dans son discours sur Agatha et le rôle qu’elle devrait tenir auprès de lui et à la maison. Certains de ses actes également m’ont énervée, puisque pour moi quand on se marie, s’il y a un souci, une suspicion de quoi que ce soit, c’est avec son conjoint qu’il faut en parler, et sûrement pas aller se consoler dans les bras d’une autre. MAIS BON ! Pour le coup, la fin m’a bien plu, et je suis très curieuse de voir comment M.C.Beaton a envisagé la suite, puisque connaissant Agatha, elle ne se laissera pas abattre bien longtemps.

Au final, vous l’aurez compris, j’ai lu ce roman au bon moment et je me suis régalée. Si vous aussi vous cherchez une petite intrigue policière sans prise de tête, n’hésitez pas à vous lancer !

 

Merci aux éditions Albin Michel pour la confiance et l’envoi !

 

Dans la même série :

Publicités

18 réflexions sur “Agatha Raisin enquête, tome 11 : l’enfer de l’amour – M.C. Beaton

  1. J’ai adoré le synopsis! Est-ce une saga? Est-ce qu’il y a beaucoup de suspens? J’ai pas lu de roman policier depuis des années et franchement, cela me manque atrocement! Je souhaiterai lire un thriller psychologique qui me fera nouiller l’estomac… 😂 😂 😂 😂 😂

    • Désolée de ne te répondre que maintenant ! alors pour te répondre, oui c’est une saga, et si les enquêtes peuvent se lire indépendamment c’est quand même préférable de commencer par le début, pour l’évolution des personnages, de leurs relations, etc. Par contre ce n’est pas une saga de thriller psychologique, ça ne t’empêchera pas de dormir ^^ c’est sympa, ça se lit sans prise de tête, tu as des morts et du suspens, mais c’est pas hard ^^

  2. Pingback: Agatha Raisin enquête, tome 13 : Chantage au presbytère – M.C.Beaton | ☆ L'heure de lire ☆

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s