Tu n’aurais jamais dû me dire… – Emily Trunko & Zoë Ingram

9782747083126-475x500-1.jpg

 

Éditeur : Bayard

Parution : 20 Février 2019

Genre : Young Adult, témoignage

 

Résumé : Et si le message que tu recevais aujourd’hui était le dernier que tu lisais de cette personne ? Ta réponse serait-elle différente ? Ou même, y répondrais-tu ? Et si tu savais que c’était ta dernière chance de dire ce que tu avais à dire ? Inspiré par le populaire Tumblr Last Message Received, cette sélection de textos, e-mails, et autres lettres, peint avec finesse les émotions traversant nos vies : ruptures amoureuses, amitiés brisées, morts inattendues, mais aussi messages d’amour et d’espoir…
Des mots qui invitent à réfléchir à l’essentiel, et encouragent à célébrer la vie et vos proches, jour après jour.

 

Avis : Est-ce que quand vous écrivez un message, vous imaginez parfois que ça peut être le dernier que vous écrivez à cette personne ? Ça marche aussi à l’inverse, quand vous recevez un texto, est-ce que parfois vous vous dites que ça pourrait être le dernier que vous recevez de cette personne ? Ça peut être un message de rupture ou d’amour, une liste de course, un rappel. Parfois c’est important, et d’autres fois, c’est tellement anodin.

Sur son Tumblr, Emily Trunko a invité les gens a envoyé leurs derniers messages reçus, dont on a ici un échantillon. Honnêtement, je ne m’attendais pas à être autant touchée. Bon, il y a des messages de ruptures (amicales ou amoureuses), certains nostalgiques, d’autres carrément méchants. Mais je ne pensais pas lire autant de derniers messages précédant un décès. Les explications en dessous des messages m’ont souvent mis les larmes aux yeux, accidents de voiture, accidents de la vie, interventions à l’armée qui tournent mal, meurtres aussi, suicides… Et tant d’amour qui reste.

On m’a demandé l’intérêt de lire ce livre. Et bien, je dirai qu’il permet de se rappeler de l’importance des mots qu’on emploie. Ceux qui blessent, qui mettent plus bas que terre. Ceux qui guérissent, qui mettent du baume au cœur. Se rappeler aussi que l’on est pas seul : il y a ceux qui tiennent à nous, mais aussi ceux qui vivent la même chose, et s’en sortent, vont de l’avant, font leur deuil. Enfin, ce livre m’a donné envie d’attraper mon portable et de dire à ceux que j’aime à quel point ils comptent. Parce que la vie est trop courte, qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver, il est nécessaire de profiter de chaque instant, et de ceux qu’on aime. Tout simplement.

En bref, même si dans un premier temps ce livre peut sembler triste (et oui, il l’est), il est également porteur d’espoir, d’amour, et au final, il fait du bien. Il m’a touchée, bouleversée, remuée, fait réfléchir, et au final, c’est un joli coup de cœur. Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à le découvrir – de préférence avec un boîte de mouchoirs !

 

Merci aux éditions Bayard et Pageturners pour la confiance et la découverte !

18 réflexions sur “Tu n’aurais jamais dû me dire… – Emily Trunko & Zoë Ingram

  1. J’aime la question qui débute ton avis… J’aime l’avis qui dit si bien l’importance de certains mots lancés sans en mesurer les conséquences. Je ne suis pas sûr d’avoir envie de lire le bouquin, pas trop envie d’être triste ces temps-ci!

  2. Ce livre paraît tellement touchant et beau. Et ce que tu en dis me donne tellement envie. (et c’est superflu mais j’aime beaucoup la couverture). J’ai très envie de découvrir ce livre à mon tour, je le note !

  3. Je pense souvent à ce « dernier message », surtout lorsque j’écris à mon chéri… On ne sait jamais ce qui peut arriver!
    Ce livre semble assez inédit et j’avoue qu’on doit sans doute y trouver des choses très surprenantes 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s